Une capsule détachable pour sauver les passagers d’un crash

Voici un concept qui va peut-être rassurer les angoissés de l’avion. Dans cette vidéo explicative, la cabine des passagers devient indépendante et peut s’éjecter en cas de problème grave. Un peu comme l’avait imaginé John Carpenter dans New York 1997 pour l’avion du président, la capsule géante se détache du reste de l’avion et descends lentement grâce à des parachutes. Des ballons gonflables amortissent « l’atterrissage » sur terre ou sur mer. Ne me demandez pas ce qu’il advient des pilotes de l’avion.

plane-capsule-crash

 

La capsule de secours de l’avion présidentiel dans le film New York 1997 :

plane-capsule

Commentaires

Derniers Articles

 

Les Tamagotchi sont de retour !

Ce chorégraphe met les monuments en mouvement au Panthéon

Les bars avec lancer de haches débarquent en France

Il photographie les mêmes passants pendant 9 ans

Game of Thrones: Nike lance des sneakers Khaleesi

Montréal : ce pont s’illumine au rythme des tweets

Des maisons en kit à acheter sur Amazon

Une « Fury Room » ouvre à Paris. Venez tout casser !

Vous prendrez bien un café en 3D ?

Tout quitter pour voyager avec son chat dans un camping-car

Le Robert lance « 60 dessins pour ne plus faire de fautes »

La série animée des Monchhichi débarque sur TF1

Halloween : des hologrammes terrifiants pour la maison

Des milliers de livres publiés avant 1942 en accès libre

Cyclistes, cette écharpe airbag est faite pour vous !

Cette artiste réalise d’incroyables perruques en papier

1875, les premières photos d’Halloween

Une maison Wes Anderson est maintenant disponible sur Airbnb

Ce chauffeur de taxi new-yorkais a pris ses clients en photo pendant 30 ans

Lancement d’une tente flottante pour camper sur l’eau

Un burger bleu pour dire adieu à Colette

Les Nouveaux Mutants : premier trailer pour le spin-off de la saga X-Men

Porg, la nouvelle coqueluche du prochain Star Wars

Une couverture « Nageoire de Sirène » pour buller dans le canapé

6dd9253749266b68cc2fe7b93d384925DDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDDD