Publicis piège des plans de métro pour les maladies du cerveau

Des vrais plans de métro remplacés par des faux dans le métro parisien. En France, la maladie d’Alzheimer ainsi que les maladies du cerveau et de la moelle épinière touchent 1 personne sur 8.

Face à ce constat, il est important de réagir et de montrer les conséquences de ces maladies mais également faire prendre conscience aux gens que celles-ci n’arrivent pas qu’aux autres. En donnant à l’ICM, c’est donnez à la recherche les moyens de trouver et de guérir.

Publicis-maladies-cerveau-plan-metro

De vrais plans de métro ont été remplacés
par de faux plans où les noms de stations ont été supprimés.

Publicis Conseil, partenaire historique de l’ICM, a conçu des visuels presse et affichage intitulés « Pourquoi donner ? », axés sur l’appel aux dons et la sensibilisation en vue d’impliquer personnellement le plus grand nombre. Une campagne choc, qui interpelle, car elle prend le contre pied des campagnes habituelles d’appel aux dons : elle affirme haut et fort que les malades ne remercieront pas les donateurs et pour cause leurs maladies les en empêchent.

Publicis-maladies-cerveau-plan-metro2

Pour renforcer ce dispositif de sensibilisation, la RATP et Publicis Conseil, tous deux mécènes de longue date de l’Institut, ont imaginé un événement nommé « Perdu dans le métro » qui a pour objectif de rendre la maladie d’Alzheimer plus réelle et plus proche des usagers des transports en commun. Pendant une journée et dans une station de métro très fréquentée de Paris, un piège est tendu aux voyageurs afin de les mettre face à la maladie et en situation d’empathie.

De vrais plans de métro ont été remplacés par de faux plans où les noms de stations ont été supprimés pour ne plus laisser aucune indication. Impossible donc pour les usagers de se repérer ou de s’orienter…

Exactement le genre de situation que peut vivre un malade atteint d’Alzheimer. Des bénévoles et des chercheurs de l’ICM ont par la suite informés les usagers sur l’ensemble des maladies neurologiques et neuro dégénératives. icm-institute.org

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement