La marque de chaussures Payless piège des influenceurs

La marque de chaussures Payless a ouvert un faux magasin à New York et ainsi piégé des influenceurs prêts à payer jusqu’à $600 pour une paire de chaussures… à $20 !

L’absurdité du phénomène influenceurs mis en lumière par Payless

Payless, détaillant américain de chaussures à prix réduits originaire de Dallas, a du déposer le bilan l’année dernière et fermer des centaines de magasins à travers tout le pays.

Loin de se laisser abattre, l’enseigne a décidé de frapper fort en menant une expérience sociale intéressante : en lieu et place d’un ancien magasin Armani à Los Angeles, Payless rebaptisée Palessi a ouvert un magasin éphémère de luxe pour présenter sa collection dans une mise en scène digne des plus grands créateurs. L’événement a été relayé sur un site web et un compte Instagram créés spécialement pour l’occasion.

Au cours de la soirée d’inauguration, un groupe de 80 influenceurs a été convié. Enchantés par la collection, tous ont déboursé jusqu’à $600 dollars pour une paire jugée « de haute qualité » et « à la pointe de la mode. »

Après la soirée, la marque a dévoilé la supercherie et remboursé les influenceurs qui ont tout de même pu conserver leur paire de chaussures.

Quand on paye le marketing et non la qualité des produits

Sara Couch, directrice marketing de Payless, a ainsi expliqué que l’entreprise était victime d’une mauvaise perception qui n’a rien à voir avec la qualité des produits.

Une étude publiée en 2008 avait auparavant révélé que le prix affecte la perception de la qualité. L’expérience menée était la suivante : du vin peu coûteux avait été distribué à différents sujets et présenté comme un grand cru onéreux. Nombreux étaient ceux à le préférer à d’autres vins de meilleure qualité mais moins cher et non mis en valeur par les organisateurs.

Voilà de quoi nous faire réfléchir quant à nos habitudes de consommation. 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement