Un patron récompense de 4 jours de congés ses salariés non-fumeurs

A Swindon, une ville en Angleterre, un chef d’entreprise encourage ses employés à ne plus fumer. En effet, il offre 4 jours de vacances supplémentaires aux non-fumeurs. L’agence de recrutement KCJ Training and Employment Solutions a introduit le 2 janvier la politique d’indemnisation des salariés non-fumeurs, au lieu de pénaliser ceux qui le font. Le directeur général Don Bryden espère ainsi inciter ses employés à arrêter de fumer.

Et c’est le Japon qui a inspiré à Don Bryden cette initiative. En effet, certaines entreprises japonaises ont déjà appliqué cette politique. M. Bryden a calculé que si les fumeurs de son entreprise prennent trois pauses fumeurs de 10 minutes chaque jour de la semaine, cela représente plus de 16 jours par an. Il a donc décidé d’indemniser les non-fumeurs avec les quatre jours supplémentaires.

 « Ce n’est pas génial quand vous êtes assis à votre bureau et que les fumeurs peuvent se lever et faire une pause et vous êtes juste assis là. »

Une étude réalisée en 2014 par la British Heart Foundation a estimé que les pauses fumeurs coûtaient aux entreprises britanniques 8,4 milliards de livres sterling par an. Une perte de productivité quand les fumeurs disparaissaient pendant des pauses de 10 minutes quatre fois par jour.

M. Bryden a déclaré que la politique avait déjà été adoptée par les salariés de l’entreprise. Sur 11 employés, environ la moitié fument actuellement.

Les fumeurs coûtent cher aux entreprises

Depuis l’introduction de la politique, un employé a définitivement arrêté de fumer et deux autres essaient. La nouvelle politique stipule que si les employés cessent de fumer pendant un an, ils auront également droit aux quatre jours de vacances supplémentaires.

Cependant, les employés ont droit à une pause ininterrompue d’au moins 20 minutes pour six heures travaillées par jour. Mais les pauses plus longues comme une pause déjeuner ou les pauses fumeurs sont à la discrétion de l’employeur. Au Royaume-Uni, 16,5% des hommes (environ 3,9 millions de personnes) et 13% des femmes (environ 3,2 millions) sont des fumeurs.

Et si à l’époque, les gens pouvaient fumer à leur bureau, maintenant ils doivent sortir. Ce qui coûte cher aux entreprises et diminue la productivité des salariés.

Commentaires

Derniers Articles

 

One Piece : les fans s’arrachent le Tome 100 Collector

« Les chaussures de Louis », un court-métrage pour mieux comprendre l’autisme

Un hôtel Toy Story va ouvrir à Tokyo

The Matrix Awakens : Le jeu arrive sur PS5 et Xbox Series X

Une campagne choc sur les dangers en trottinettes électriques

Banksy souhaite acheter une prison pour la transformer en un « refuge pour l’art »

Disney+ dévoile sa série sur la mort de Malik Oussekine

Japon : le parc Universal Studios va lancer un espace Hunter X Hunter

Danemark : ils passent la nuit dans un IKEA à cause d’une tempête de neige

Les joueurs de GTA peuvent vacciner leurs avatars contre le Covid-19

Un Lyonnais élu plus grand fan de La Casa de Papel a pu rencontrer les acteurs

Spider-Man : la suite de New Generation dévoile ses premières images

Des Tamagotchis inspirés par des célèbres animaux de la Pop Culture

Tesla dévoile son Cyberquad pour enfants

États-Unis : une exposition immersive sur Frida Kahlo

Allemagne : Burger King taquine McDonald’s pour son 50ème anniversaire

Pour Noël, l’Utah vous propose de dormir dans la grotte du Grinch

Irlande : un « Game of Thrones Studio Tour » va ouvrir en février 2022

Moselle : des collégiennes réussissent à obtenir de la raclette à la cantine

Microsoft lance son pull moche de Noël dédié au « Démineur »

Koh-Lanta : un documentaire spécial pour fêter les 20 ans de l’émission

La maison de « Maman, j’ai raté l’avion ! » est disponible sur Airbnb

Lettre à moi-même : le film de Santé Publique France pour la journée mondiale de lutte contre le sida

Le tournage du film « Batgirl » a commencé