Un patron récompense de 4 jours de congés ses salariés non-fumeurs

A Swindon, une ville en Angleterre, un chef d’entreprise encourage ses employés à ne plus fumer. En effet, il offre 4 jours de vacances supplémentaires aux non-fumeurs. L’agence de recrutement KCJ Training and Employment Solutions a introduit le 2 janvier la politique d’indemnisation des salariés non-fumeurs, au lieu de pénaliser ceux qui le font. Le directeur général Don Bryden espère ainsi inciter ses employés à arrêter de fumer.

Et c’est le Japon qui a inspiré à Don Bryden cette initiative. En effet, certaines entreprises japonaises ont déjà appliqué cette politique. M. Bryden a calculé que si les fumeurs de son entreprise prennent trois pauses fumeurs de 10 minutes chaque jour de la semaine, cela représente plus de 16 jours par an. Il a donc décidé d’indemniser les non-fumeurs avec les quatre jours supplémentaires.

 « Ce n’est pas génial quand vous êtes assis à votre bureau et que les fumeurs peuvent se lever et faire une pause et vous êtes juste assis là. »

Une étude réalisée en 2014 par la British Heart Foundation a estimé que les pauses fumeurs coûtaient aux entreprises britanniques 8,4 milliards de livres sterling par an. Une perte de productivité quand les fumeurs disparaissaient pendant des pauses de 10 minutes quatre fois par jour.

M. Bryden a déclaré que la politique avait déjà été adoptée par les salariés de l’entreprise. Sur 11 employés, environ la moitié fument actuellement.

Les fumeurs coûtent cher aux entreprises

Depuis l’introduction de la politique, un employé a définitivement arrêté de fumer et deux autres essaient. La nouvelle politique stipule que si les employés cessent de fumer pendant un an, ils auront également droit aux quatre jours de vacances supplémentaires.

Cependant, les employés ont droit à une pause ininterrompue d’au moins 20 minutes pour six heures travaillées par jour. Mais les pauses plus longues comme une pause déjeuner ou les pauses fumeurs sont à la discrétion de l’employeur. Au Royaume-Uni, 16,5% des hommes (environ 3,9 millions de personnes) et 13% des femmes (environ 3,2 millions) sont des fumeurs.

Et si à l’époque, les gens pouvaient fumer à leur bureau, maintenant ils doivent sortir. Ce qui coûte cher aux entreprises et diminue la productivité des salariés.

Commentaires

Derniers Articles

 

Des affiches de voyage vintage en mode confinement

Confinement : ils récréent des peintures célèbres avec les moyens du bord

Elle crée un masque pour les sourds et les malentendants

Découverte d’un crâne de dinosaure vieux de 99 millions d’années

Un nouveau jeu The Witcher en préparation !

Des singes déchainés envahissent les rues désertes en Thaïlande

Coronavirus : les réactions Twtitter après l’annonce de la suspension des cours

Resleeved : le spin-off de la série « Altered Carbon » se dévoile !

Cette entreprise crée des routes avec des bouteilles en plastiques

Les stars hollywoodiennes classiques colorisées

Les Nouveaux Mutants dévoile un nouveau trailer explosif

Le nouveau Battle Royale « Call of Duty : Warzone » est disponible !

Étonnantes photos des icebergs sous-marins du Groenland

Il transforme des célébrités en personnages Disney

Afrique du Sud : une cabane dans les arbres pour dormir dans la brousse

Cette fresque utilise 200 000 bouchons de bouteilles recyclées

Les Gardiens de la Galaxie pourraient être présents dans le prochain Thor !

Vincent Cassel rejoint le casting du prochain film Astérix

Coronavirus : des maisons d’isolement imprimées en 3D

Le catalogue de Disney + France se dévoile !

Il couvre des graffitis racistes avec des autocollants de chats

Australie : une maison de poupée géante installée dans la rue

La version féminine des logos célèbres

La nouvelle voiture 100% électrique de BMW se dévoile