Paris : elles renomment des centaines de rues avec des noms de femmes

Selon le collectif @Nous_Toutes, seules 2% des rues françaises portent des noms de femmes. Cette nuit, le collectif a renommé plus une centaines de rues avec des noms de femmes célèbres ou victimes de féminicides. « Des femmes ignorées, censurées, oubliées ».

Les membres de Nous Toutes ont ainsi collé près de 1400 fausses plaques de rues dans plusieurs quartiers de Paris. De la Place Gambetta à Stalingrad en passant par la rue de Provence.

Femmes célèbres ou victimes de féminicides

« Une preuve parmi tant d’autre de l’invisibilité des femmes dans la société et du manque de reconnaissance de leur valeur et leurs contributions » commente une internaute.

Le collectif Nous Toutes est né d’une colère: « celle de voir les violences sexistes et sexuelles nous pourrir la vie ». Fort de sa conviction que ces violences ne sont pas une fatalité, le collectif souhaite y mettre fin, « En s’y mettant toutes et tous, on peut en finir avec ces violences ».

Dans une autre opération, Nous Toutes a mené une enquête inédite sur le sexisme et les violences sexuelles dans les rédactions et les écoles de journalisme. Le site dédié Entendu à la Rédac, permet de mesurer l’ampleur des violences sexistes et sexuelles subies au travail par les journalistes dans le monde des médias. « Au moment des révélations de la #LigueDuLol, quelques journalistes ont expliqué qu’il s’agissait de comportements d’une petite minorité, active dans les médias « progressistes ».

View this post on Instagram

A LIRE ⤵️Avez-vous continué de regarder vos rues ? Elles sont devenues de véritables livres d'histoire. Aujourd'hui nous sommes le 8 mars, la journée internationale des droits des femmes. Dans la nuit du jeudi, des centaines de femmes et d'hommes sont allé renommer les rues de Paris, du nom de grandes femmes, qui ont aussi le droit de devenir nos modèles. A Paris, seul 5% des rues portent des noms de femmes. En France, ce chiffre tombe a 2%. Il aurait fallu renommer 856 rues pour atteindre l'égalité. Bien que ces collages soient illégaux, @noustoutes2411 a vu un peu plus loin : près de 1400 affiches ont été collé. Mais déjà certaines arrachées ou dégradées. Peut-être verrez vous une affiche noire, celle-ci rend hommage à une femme tuée par son (ex) conjoint. Depuis le début de l'année 2019, 30 femmes sont mortes sous les coups de leur (ex)conjoint. #feminicide #NousToutes est un collectif citoyen féministe qui lutte contre les violences sexistes et sexuelles #feminisme #feministe #NousToutes #action #affiches #rue #street #woman #women #paris #france🇫🇷 #8mars #8march #journeeinternationaledesdroitsdesfemmes #renommage #sexisme #sexisme #machisme #patriarcat

A post shared by Pauline Blanc (@poline_blc) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Mojipic : un système qui affiche vos dessins à l’arrière de votre voiture

Des logos célèbres deviennent des films Disney

Apple dévoile les gagnants des iPhone Photography Awards 2019

Un amateur de GPS drawing rend hommage à Frida Kahlo

Mark Hamill partage une vidéo de son audition avec Harrison Ford (1977)

Un toboggan aquatique équipé de casques de réalité virtuelle

Décès de Rutger Hauer, l’acteur de «Blade Runner»

Ce fan du premier Roi Lion revisite le film de 2019

Les animaux surréalistes de Ronald Ong

Uma Thurman et Quentin Tarantino discutent d’un Kill Bill 3

Stranger Things: une bouée Demogorgon grandeur nature

Premier trailer pour la série The Witcher

Bourges : du video mapping révèle les secrets historiques de la ville

Il transforme un container en Polaroid géant fonctionnel

Norvège : un concept d’hôtel vertigineux accroché à une falaise

Harley Quinn : la nouvelle série animé dévoile son trailer

Paris : une course Mario Kart grandeur nature en septembre

Cette application plonge votre portrait dans l’histoire de l’art

Le Havre : un voyage immersif dans l’œuvre de Van Gogh

Sony : une exposition célèbre les 40 ans du WALKMAN®

Top Gun 2 dévoile sa bande-annonce

Ça Chapitre 2 dévoile une nouvelle bande-annonce

La mairie de Royan installe des affiches qui demandent aux hommes de se rhabiller

Quand Stranger Things rencontre la série Magnum