Deux futures stations de métro porteront des noms de femmes

À ce jour, parmi les 302 stations que compte le métro de Paris, seulement trois possèdent des noms féminins. La station Louise Michel, sur la ligne 3, est la seule à rendre hommage à une femme uniquement. En revanche, avec les stations Curie (Pierre et Marie) et Barbès-Rochechouart (Marguerite de Rochechouart de Montpipeau fut la 43e abbesse de Montmartre), on arrive à trois.

Après avoir donné la possibilité aux Franciliens de voter sur le choix du design des futurs intérieurs des matériels roulants, Île-de-France Mobilités a souhaité poursuivre cette démarche participative en permettant aux Franciliens de voter afin de choisir le nom des deux nouvelles stations du prolongement de la ligne 4 du métro situées sur les communes de Montrouge et Bagneux. Les votes ont été possibles pendant un mois sur le site internet expliquant les travaux de la modernisation et de l’extension de cette ligne.

Barbara et Lucie Aubrac

Sur la Ligne 4

Pour chaque station, trois propositions choisies en collaboration avec les villes de Bagneux et Montrouge et la RATP ont été soumises au vote, en référence à des éléments géographiques ou bien à des personnalités emblématiques pour chaque commune.

La station située à Bagneux, terminus de la ligne, devait obligatoirement comporter le nom de la ville. Les propositions étaient « Bagneux – Champ des Oiseaux », « Bagneux – Nina Simone » et « Bagneux – Lucie Aubrac ». C’est le nom de la grande résistante de la seconde guerre mondiale, Lucie Aubrac, qui a été plébiscité. Toujours restée militante, elle a participé à la création du Mouvement de la Paix et s’engageant pour Amnesty International après la guerre.

Pour Montrouge, les propositions étaient « Fort de Montrouge », « Coluche », et « Barbara » et c’est le nom de la chanteuse Barbara, qui repose au cimetière parisien de Bagneux accessible par la sortie sud de la station, qui a recueilli le plus de votes. Auteur-compositrice-interprète, Barbara révèle ses dons pour la musique très jeune. Ses créations sont des références du répertoire français.

En tant qu’autorité organisatrice des mobilités durables en Île-de-France, Île-de-France Mobilités détient la responsabilité du choix des noms des gares et stations en Île-de-France, pour l’ensemble des projets de nouvelles lignes ou de prolongement de lignes existantes. Les Franciliens ont fait le choix de deux noms de grandes personnalités féminines pour les futures stations de métro du prolongement vers le sud de la ligne 4 : Barbara et Lucie Aubrac.

Menée durant un mois, cette consultation sur internet souhaitée par Valérie Pécresse, Présidente la Région Île-de-France et d’Île-de-France Mobilités s’est terminée dimanche dernier. Les Franciliens ont été près de 30 000 à voter en ligne pour choisir le nom de leurs futures stations.

Commentaires

Derniers Articles

 

30 Millions d’Amis détourne « We are the Champions” pour lutter contre l’abandon

Star Wars: un X-Wing taille réelle en LEGO exposé à Paris

Quand le robot de Boston Dynamics se rebelle

Pagachey : un site ultra local contre le gaspillage alimentaire

Ils transforment une Audi de 1984 en vrai Sauna

JOKER: le film avec Joaquin Phoenix sera interdit au moins de 17 ans

Bands FC: des groupes de musique deviennent des logos de foot

Le symbole de Star Trek découvert sur Mars

Quand les icônes de la pop culture passent au supermarché

Harry Potter : une nouvelle attraction vous place sur la moto volante d’Hagrid

Le chalet de Tony Stark dans Avengers est à louer sur Airbnb

Doctor Sleep : la suite de Shining dévoile sa bande-annonce

Chernobyl : le succès de la série dope le « dark tourism »

Nike dévoile une collection Stranger Things

Bokrijk : une surprenante piste cyclable à travers l’eau

Les gagnants du National Geographic Travel Photo Contest 2019

Londres : la première piscine au monde avec une vue à 360 degrés

La Reine des Neiges 2 dévoile un nouveau trailer

Le nouveau jeu Blair Witch sur Xbox se dévoile

Il lance une concept de cravate magnétique

IKEA installe 10 chambres sur les toits de Paris

Un billboard qui réagit à la pollution et réduit le prix d’une voiture électrique

Yota, le papa créatif qui transporte ses enfants dans son imaginaire

Netflix présente la série Jurassic World Camp Cretaceous