Un suédois imagine un nouveau panneau de signalisation

Voitures, obstacles, défauts de la chaussée… Marcher dans la rue en étant aspiré par son écran peut être dangereux. Devant le nombre croissant de gens en train de traverser en ayant le nez collé à leur smartphone, l’artiste suédois Jacob Sempler, a imaginé un nouveau type de panneau d’avertissement pour le centre ville de Stockholm.

« Dépendant des médias sociaux moi-même et à force de regarder sans cesse mon écran, je me suis presque fait écrasé » explique Jacob Sempler à la RTBF. Après l’expérience des voies spéciales smartphone à Anvers, ce genre d’avertissement fera peut-être un jour partie de notre quotidien.

Commentaires

Derniers Articles

 

Les premières images de John Malkovich en Hercule Poirot dévoilé

Les premières vidéos de tournage de Wonder Woman : 1984

Burger Quiz : Le nouveau jeu de société sortira en octobre

Anvers : l’histoire émouvante de la sculpture de Nello et son chien

Star Wars Story : les spins off sur Obi-Wan et Boba Fett devraient être annulés

Deux futures stations de métro porteront des noms de femmes

Les premières images de Linda Hamilton dans le nouveau Terminator

Les trottinettes électriques en libre-service arrivent à Paris

Robert Zemeckis va adapter « Sacrées Sorcières » de Roald Dah

Il met en scène son carnet de croquis

La suite de la série Star Trek se dévoile

Le nouveau Nokia 8110 de « Matrix » est disponible en France

Dancing in Movies, le clip aux 300 scènes de films

Un artiste créé en photo la route Arc-en-Ciel de Mario Kart

Quand Thanos lit les tweets de Donald Trump

Une collection de sneakers « Simpson » signée UBIQ

Ouverture d’un Jurassic World Café

Le « Pif Gadget » hebdomadaire souhaite faire son retour

Un motard customise sa moto en Predator

Elle incruste son gros chat roux sur des toiles de maître

Le jeu vidéo Westworld bientôt disponible

Sculpture : les illusions d’optique de Matthieu Robert-Ortis

Booba incarne Batman dans son dernier clip animé

Privé de Mondial par sa femme, ses amis emportent en Russie sa silhouette en carton