Stockholm : le pain d’épices s’empare de Star Wars

Gorgé de miel et d’épices, parfumé et savoureux, le pain d’épices est un incontournable des fêtes de fin d’année. En forme de simple bonhomme, le pain d’épices peut aussi prendre la forme de choses beaucoup plus complexes. Après la maison de Miss Peregrine et les enfants particuliers, voici une sculpture en pain d’épices qui a attirée les fans de Star Wars.

En Suède, Star Wars Bekery vient de finaliser une réplique d’un Super destroyer stellaire, un vaisseau de commandement conçu par Kuat Drive Yards durant la Guerre Civile Galactique, qui fut notamment utilisé par Dark Vador. Entièrement réalisé en sucre et en pain d’épices, le Destroyer a fait sensation auprès des invités d’une soirée organisée à Stockholm aux sein de DICE, le célèbre studio de développement de jeux vidéo suédois fondé en 1992.

Commentaires

Derniers Articles

 

Le challenge de l’électricité statique

Le compte instagram des plus beaux sols de Paris voyage

Un fan réalise le trailer du film FRIENDS

De l’art sur des sachets de thé

Les cuissardes Ugg débarquent !

Jurassic Park : lancement d’une Jeep électrique pour enfants

Des éboueurs créent une bibliothèque avec les livres jetés

Nintendo Labo : des accessoires en carton pour Switch

Il s’incruste hors-champ sur des pochettes d’album

Un bar éphémère réalisé en LEGO va ouvrir à Londres

La nouvelle série de Netflix met les 90’s à l’honneur

Cette robe change de couleur toute seule !

Google trouve à quelle oeuvre d’art vous ressemblez le plus

Un livre pour faire des sons électroniques avec du papier

Des photos d’enfants du monde entier avec leurs jouets

Le jargon de la pub en vinyles

À la découverte de Trust Icon, street artiste londonien

Muni de son smartphone, il donne vie aux objets qui l’entourent

Il se prend en photo autour du monde avec Godzilla

De l’origami animale dans des peaux d’agrumes

Les Gardiens de la galaxie 3 sortira en 2020

Dénoncer les publicités sexistes de l’époque en inversant les rôles

Quand les peintures classiques rencontrent les Temps Modernes

Au Japon, les plaques d’égout deviennent des œuvres d’art