Orange condamnée à payer 64.000 euros à un abonné

La cour d’appel de Rennes a condamné la société Orange à payer à un consommateur la somme de 64.250 euros pour avoir supprimé unilatéralement son option d’accès internet sur son mobile, a-t-on appris auprès de l’avocat de l’abonné, Me Dominique Cartron.

Dans son arrêt du 17 février dont l’AFP a obtenu une copie, la cour condamne également le fournisseur d’accès à rétablir l’option supprimée sous astreinte de 500 euros par jour et à réattribuer au plaignant son numéro de portable initial.

Orange lui propose alors une option « Surf »

Fin 2003, un abonné qui bénéficie d’une option Orange Sans Limite (OSL, 6 euros forfaitaire par mois avec connections illimitées sur le net) change d’appareil téléphonique. Prétextant que cette option ne peut être utilisée que sur un téléphone d’ancienne génération, Orange propose alors une option Surf, d’un prix équivalent mais n’offrant pas les mêmes avantages, ce que refuse le plaignant. Celui-ci obtient gain de cause devant le tribunal d’instance de Rennes le 21 mai 2007 qui demande la rétablissement de l’option OSL.

En appel, la cour a noté dans ses conclusions que, contrairement à ce que soutenait Orange, l’option OSL était « parfaitement compatible avec le téléphone » acquis par l’abonné au mois de décembre 2003. Un expert avait même constaté en décembre 2009 qu’en insérant dans le téléphone de l’abonné la carte SIM d’un autre abonné « l’option OSL a pu être activée ». Selon les juges, la souscription de l’option OSL « est bien spécifiée pour une durée indéterminée », ce qui contraint la société Orange « à remplir ses obligations envers le client tant que le contrat n’est pas résilié ».

« La mauvaise foi et la résistance abusive » de l’abonné « sont dénoncées à tort

« La mauvaise foi et la résistance abusive » de l’abonné « sont dénoncées à tort par la société Orange France qui se trouve à l’origine de l’atteinte à l’image commerciale dont elle se plaint », ont poursuivi les juges d’appel, qui ont condamné Orange à verser la somme de 64.250 euros, soit 50 euros par jour d’astreinte depuis le jugement de première instance de 2007. ©metrofrance.com

Commentaires

Derniers Articles

 

La grande gagnante du concours de dessin Google n’a que 7 ans

La marque Petit Bateau lance une collection avec le Studio Ghibli

Des maillots de la Colombie retrouvés imbibés de cocaïne

Elle reproduit nos héros préférés en origamis

Dr.Dre va produire un film sur Marvin Gaye

Cats in Food, quand les chats envahissent notre assiette

La Région Île-de-France et Natoo lancent une campagne sur la contraception

Lancement d’une tente de camping « Étoile noire »

Xavier Dolan sera au casting du prochain Ça

Une nouvelle série « Daria » en préparation

Premières images de John Malkovich en Hercule Poirot

Les premières vidéos de tournage de Wonder Woman : 1984

Burger Quiz : Le nouveau jeu de société sortira en octobre

Anvers : l’histoire émouvante de la sculpture de Nello et son chien

Star Wars Story : les spins off sur Obi-Wan et Boba Fett devraient être annulés

Deux futures stations de métro porteront des noms de femmes

Les premières images de Linda Hamilton dans le nouveau Terminator

Les trottinettes électriques en libre-service arrivent à Paris

Robert Zemeckis va adapter « Sacrées Sorcières » de Roald Dah

Il met en scène son carnet de croquis

La suite de la série Star Trek se dévoile

Le nouveau Nokia 8110 de « Matrix » est disponible en France

Dancing in Movies, le clip aux 300 scènes de films

Un artiste créé en photo la route Arc-en-Ciel de Mario Kart