Ces œuvres ne sont visibles que d’un seul angle

L’artiste français Bernard Pras est mondialement connu pour ses anamorphoses, des œuvres conçues à partir d’objets de récupération : feuilles, emballages, jouets divers, instruments de musique, déchets plastiques ou objets ménagers. Un méli-mélo d’objets trouvés qui cache généralement une image non perceptible à première vue. Du moins, tout dépend de quel côté vous vous placez.


La même oeuvre vu du bon angle

En effet, ces œuvres ne peuvent être appréciées que d’un seul point de vue, c’est le concept même d’anamorphose. Une illusion d’optique où ses œuvres déformées se recomposent instantanément depuis un certain angle de vue. Un pas sur le côté et c’est toute l’œuvre qui se décompose.

Le résultat est bluffant !

Son travail est à découvrir sur son site officiel.

Commentaires

Derniers Articles

 

Anvers : l’histoire émouvante de la sculpture de Nello et son chien

Star Wars Story : les spins off sur Obi-Wan et Boba Fett devraient être annulés

Deux futures stations de métro porteront des noms de femmes

Les premières images de Linda Hamilton dans le nouveau Terminator

Les trottinettes électriques en libre-service arrivent à Paris

Robert Zemeckis va adapter « Sacrées Sorcières » de Roald Dah

Il met en scène son carnet de croquis

La suite de la série Star Trek se dévoile

Le nouveau Nokia 8110 de « Matrix » est disponible en France

Dancing in Movies, le clip aux 300 scènes de films

Un artiste créé en photo la route Arc-en-Ciel de Mario Kart

Quand Thanos lit les tweets de Donald Trump

Une collection de sneakers « Simpson » signée UBIQ

Ouverture d’un Jurassic World Café

Le « Pif Gadget » hebdomadaire souhaite faire son retour

Un motard customise sa moto en Predator

Elle incruste son gros chat roux sur des toiles de maître

Le jeu vidéo Westworld bientôt disponible

Sculpture : les illusions d’optique de Matthieu Robert-Ortis

Booba incarne Batman dans son dernier clip animé

Privé de Mondial par sa femme, ses amis emportent en Russie sa silhouette en carton

Les comics Stranger Things se dévoilent

Quand les supermarchés se mettent à l’heure de la Coupe du Monde

Une marque italienne présente des baskets-escarpins