No Pants Day 2011 dans le métro New-Yorkais

Des centaines de New-Yorkais ont baissé jupes et pantalons dimanche dans le métro, une performance collective à caractère ludique organisée depuis 2002 et qui se tient désormais dans quelque 50 villes de 24 pays à travers le monde.

Les participants se sont retrouvés à 15 heures (21 heures en France) dans six points de ralliement à travers la ville, et ont d’abord longuement écouté, par des températures inférieures à 0°C, les organisateurs de la dixième édition du «No Pants Subway Ride» leur expliquer le mode d’emploi de la manifestation.

«Ce n’est pas illégal, et la police est là pour vous protéger, mais n’enlevez pas vos sous-vêtements!», a lancé un organisateur équipé d’un mégaphone au groupe d’environ 300 personnes qui prenaient le départ à Foley Square, près des tribunaux du sud de Manhattan.

«Et n’oubliez pas de ranger vos vêtements dans des sacs à dos», a-t-il ajouté, rappelant que lors d’une des premières éditions, des participants avaient perdu leurs pantalons ou jupes et avaient dû rentrer chez eux en caleçon ou culotte.

Dans l’assistance, le plus vieux était âgé de 76 ans, et les parents du plus jeune – neuf mois – ont brandi le bébé dans la poussette, sans préciser s’ils allaient le déshabiller dans le métro.

Les participants se sont ensuite engouffrés dans la station, ont enlevé le bas de leurs vêtements et sont entrés en caleçon, culotte ou slip dans les wagons en faisant comme si de rien n’était. La plupart des passagers semblaient désormais connaître l’événement et ne manifestaient ni surprise ni agacement, beaucoup souriaient. «Dans mon pays, en Russie, ce serait certainement interdit», notait Evgueni, un jeune homme travaillant à New York.

La manifestation s’est tenue dans d’autres villes américaines, Washington, Los Angeles et Chicago, et dans 24 pays au total (voir la vidéo tournée à Zurich, Suisse).
Elle est organisée chaque année en janvier par le groupe «Improv Everywhere», basé à New York. En 2002, «No Pants Subway Ride» comptait sept participants, tous des hommes. Les femmes sont apparues à l’édition suivante. En 2006, huit personnes avaient été arrêtées et brièvement menottées, mais un juge avait prononcé un non-lieu un mois après. (Source AFP)

Commentaires

Derniers Articles

 

Lancement de sneakers Rick et Morty chez Diadora

Un nouveau Monopoly Game of Thrones qui joue de la musique

L’architecture du nouvel Apple Store des Champs-Élysées

Un trailer pour Avengers 4 dévoilé ce vendredi ?

Back To The Arcade! : une immersion gratuite dans la culture Geek à Saint-Ouen

À Paris, le Grinch détourne les décorations de Noël

Les tartes géométriques de Lauren Ko

Un jeu de société inspiré de l’univers de Black Mirror

L’artiste Sepc réalise des fresques en négatif

Italie : IKEA ouvre ses portes aux chiens errants pour les protéger du froid

Devil May Cry va être adapté en série sur Netflix

Cet artiste italien sculpte des meules de Parmesan

Il fabrique un aéroglisseur façon DeLorean

Des espèces en voie d’illuminations au Jardin des Plantes

Stores, événements, animations : l’univers des Animaux Fantastiques s’empare de Paris !

Kaamelott, le Calendrier de l’Avent

Harry Potter Wizard Unite : premier trailer du jeu à la Pokémon GO

Un film « Peaky Blinders » en developpement

Mary Poppins s’installe au BHV Marais

John Lewis dévoile sa publicité de Noël avec Elton John

6000 oeuvres historiques de littérature jeunesse numérisées et disponibles gratuitement

Wes Anderson à Angoulême pour le tournage de son prochain film

Tous les caméos de Stan Lee dans une vidéo

Une action surprenante du Centre Pompidou pour attirer les touristes étrangers