No Pants Day 2011 dans le métro New-Yorkais

Des centaines de New-Yorkais ont baissé jupes et pantalons dimanche dans le métro, une performance collective à caractère ludique organisée depuis 2002 et qui se tient désormais dans quelque 50 villes de 24 pays à travers le monde.

Les participants se sont retrouvés à 15 heures (21 heures en France) dans six points de ralliement à travers la ville, et ont d’abord longuement écouté, par des températures inférieures à 0°C, les organisateurs de la dixième édition du «No Pants Subway Ride» leur expliquer le mode d’emploi de la manifestation.

«Ce n’est pas illégal, et la police est là pour vous protéger, mais n’enlevez pas vos sous-vêtements!», a lancé un organisateur équipé d’un mégaphone au groupe d’environ 300 personnes qui prenaient le départ à Foley Square, près des tribunaux du sud de Manhattan.

«Et n’oubliez pas de ranger vos vêtements dans des sacs à dos», a-t-il ajouté, rappelant que lors d’une des premières éditions, des participants avaient perdu leurs pantalons ou jupes et avaient dû rentrer chez eux en caleçon ou culotte.

Dans l’assistance, le plus vieux était âgé de 76 ans, et les parents du plus jeune – neuf mois – ont brandi le bébé dans la poussette, sans préciser s’ils allaient le déshabiller dans le métro.

Les participants se sont ensuite engouffrés dans la station, ont enlevé le bas de leurs vêtements et sont entrés en caleçon, culotte ou slip dans les wagons en faisant comme si de rien n’était. La plupart des passagers semblaient désormais connaître l’événement et ne manifestaient ni surprise ni agacement, beaucoup souriaient. «Dans mon pays, en Russie, ce serait certainement interdit», notait Evgueni, un jeune homme travaillant à New York.

La manifestation s’est tenue dans d’autres villes américaines, Washington, Los Angeles et Chicago, et dans 24 pays au total (voir la vidéo tournée à Zurich, Suisse).
Elle est organisée chaque année en janvier par le groupe «Improv Everywhere», basé à New York. En 2002, «No Pants Subway Ride» comptait sept participants, tous des hommes. Les femmes sont apparues à l’édition suivante. En 2006, huit personnes avaient été arrêtées et brièvement menottées, mais un juge avait prononcé un non-lieu un mois après. (Source AFP)

Commentaires

Derniers Articles

 

Le titre des « Animaux Fantastiques 3 » dévoilé

James Bond : Aston Martin lance une superbe mini DB5 pour enfants

Premier teaser pour le reboot de “Sex and the City”

« Les Griffin » expliquent l’importance du vaccin contre la COVID-19

Osaka installe des nouvelles plaques d’égout Pokémon

Les finalistes des URBAN Photo Awards 2021

Décès de Claude Lombard, chanteuse des génériques de la 5

Harley-Davidson présente un nouveau vélo électrique néo-rétro

Le tournage de la série « Obi-Wan Kenobi » est terminé

Warner prépare le remake de « Génération Perdue »

Beyond Monet : l’exposition immersive de Toronto

Londres : l’artiste Yinka Ilori transforme 18 passages piétons

Small Is Beautiful : l’art miniature s’expose à Paris

Une boulangerie amoureuse des lapins au Japon

Décès de Clive Sinclair, l’inventeur du ZX Spectrum

Le jeu vidéo DRIVER va être adapté en série

Kathryn Bigelow filme 5 styles de cinéma avec l’iPhone 13 Pro

Lancement d’une gamme de sodas « Cup Noodle »

LG dévoile un écran Home Cinema de 8 mètres de diagonale

La suite de « Jumeaux » avec Schwarzenegger, DeVito et Tracy Morgan

Dua Lipa se transforme en Sailor Moon dans son dernier clip

Red Bull fabrique le plus grand flipper du monde

Japon : des conteneurs de tri sélectif en forme de TITANS

UltraBOOST : Adidas présente sa collection 007