No Pants Day 2011 dans le métro New-Yorkais

Des centaines de New-Yorkais ont baissé jupes et pantalons dimanche dans le métro, une performance collective à caractère ludique organisée depuis 2002 et qui se tient désormais dans quelque 50 villes de 24 pays à travers le monde.

Les participants se sont retrouvés à 15 heures (21 heures en France) dans six points de ralliement à travers la ville, et ont d’abord longuement écouté, par des températures inférieures à 0°C, les organisateurs de la dixième édition du «No Pants Subway Ride» leur expliquer le mode d’emploi de la manifestation.

«Ce n’est pas illégal, et la police est là pour vous protéger, mais n’enlevez pas vos sous-vêtements!», a lancé un organisateur équipé d’un mégaphone au groupe d’environ 300 personnes qui prenaient le départ à Foley Square, près des tribunaux du sud de Manhattan.

«Et n’oubliez pas de ranger vos vêtements dans des sacs à dos», a-t-il ajouté, rappelant que lors d’une des premières éditions, des participants avaient perdu leurs pantalons ou jupes et avaient dû rentrer chez eux en caleçon ou culotte.

Dans l’assistance, le plus vieux était âgé de 76 ans, et les parents du plus jeune – neuf mois – ont brandi le bébé dans la poussette, sans préciser s’ils allaient le déshabiller dans le métro.

Les participants se sont ensuite engouffrés dans la station, ont enlevé le bas de leurs vêtements et sont entrés en caleçon, culotte ou slip dans les wagons en faisant comme si de rien n’était. La plupart des passagers semblaient désormais connaître l’événement et ne manifestaient ni surprise ni agacement, beaucoup souriaient. «Dans mon pays, en Russie, ce serait certainement interdit», notait Evgueni, un jeune homme travaillant à New York.

La manifestation s’est tenue dans d’autres villes américaines, Washington, Los Angeles et Chicago, et dans 24 pays au total (voir la vidéo tournée à Zurich, Suisse).
Elle est organisée chaque année en janvier par le groupe «Improv Everywhere», basé à New York. En 2002, «No Pants Subway Ride» comptait sept participants, tous des hommes. Les femmes sont apparues à l’édition suivante. En 2006, huit personnes avaient été arrêtées et brièvement menottées, mais un juge avait prononcé un non-lieu un mois après. (Source AFP)

Commentaires

Derniers Articles

 

Un clip de rap vintage signé Greenpeace dénonce la surconsommation de viande

Elle place des couleurs Pantone sur les lieux de ses voyages

Les plus belles photos prises à l’Iphone en 2018

France : des cabanes-bibliothèques gratuites sur les plages

Belgique : 150 sculptures de sable Disney à Ostende

Une nouvelle fresque Kylian Mbappé à Bondy

Les Pokemon en papier de Tomly

Omar Sy en Arsène Lupin dans une série signée Netflix

Elles installent des photos de femmes non-retouchées dans le métro parisien

Une gigantesque statue de Jeff Goldblum installée à Londres

Ses robes en pochoirs nous font voyager en Égypte

Mamma Mia 2 : une colonne Morris transformée en cabine de karaoké

Adidas n’utilisera plus que du plastique recyclé d’ici à 2024

LEGO dévoile l’Aston Martin DB5 de James Bond

Paris : il filme la victoire des Bleus avec sa caméra VHS

Les machines à coudre Singer vous proposent de coudre la deuxième étoile

Une série adaptée du film « Creepshow » pour 2019

Le street pixel art de Pappas Pärlor

Bohemian Rhapsody, le biopic sur Queen, dévoile un nouveau trailer

Un marathon Harry Potter au Grand Rex en octobre

Les petits mondes en papier découpé de Li-Yu Lin

Les Razmoket vont faire leur retour dans un film et une série

Un graphiste imagine le prochain maillot de l’équipe de France

La photo virale d’Emmanuel Macron au Mondial largement détournée