Nicolas Le Floch adapté en bande dessinée

Jean-François Parot, le créateur des aventures à succès de Nicolas Le Floch, nous a quittés le 22 mai 2018. Il y a quelques mois, il avait donné son accord pour adapter son œuvre en bande dessinée chez Robinson, le nouveau label BD d’Hachette Livre. Avec cette adaptation, dont la sortie est prévue le 22 août prochain, son héros continuera à rassembler les lecteurs de tous âges.

En 1761, le jeune Nicolas Le Floch quitte sa Bretagne natale pour entrer au service du chef des affaires secrètes de Louis XV. Sa première affaire le plonge au cœur des perversités de la capitale : un cadavre rue des Blancs-Manteaux, un commissaire corrompu… Et si tout cela le conduisait trop près du Roi et de Mme de Pompadour…

Diplomate, historien, ethnologue, homme de lettres et auteur, Jean-François Parot a toujours été passionné par le XVIIIesiècle. Si rien ne semblait le destiner à sa carrière d’ambas- sadeur, il était évident qu’il céderait un jour à sa passion pour le Paris des Lumières. Ainsi, c’est lors de son séjour à So a où il est en poste depuis 1994 que Jean-François commence à écrire sa célèbre série policière Nicolas Le Floch, dont le premier tome paraît en 2000.

Interview de Dobbs, scénariste de la BD

Pourquoi avoir accepté de travailler sur cette adaptation de Nicolas Le Floch ?

C’était un très bon challenge à mon sens, voilà tout simplement pourquoi j’ai accepté. J’ai fait de nom- breuses adaptations dans les domaines historique et fantastique, et je voulais me frotter à cette époque et au genre. Ayant lu plusieurs tomes de l’œuvre de Jean- François Parot, j’ai accepté très rapidement. Et comme notre tandem BD avec Chaiko était prêt, nous avons sauté sur cette occasion unique.

Comment vous êtes-vous préparé ?

Plusieurs lectures de l’Enigme des Blancs-Manteaux ont été nécessaires (ambiance, lieux, structure, liens des personnages, etc.), mais également des visionnages de la série TV issue des romans ainsi que d’autres lms d’aventure ou policiers liés à la même époque pour avoir un certain sens de la lumière et des environnements possibles. Il a fallu par ailleurs faire des choix narratifs comme cela a été le cas pour le scénariste de la série TV, sans pour autant trahir la vision de l’auteur (connu et reconnu pour ses descrip- tirs approfondis des lieux, des odeurs et autres détails).

Comment s’est passée la collaboration avec Chaiko ?

Nous avions déjà eu l’occasion de collaborer à plusieurs reprises (avec la biographie de François 1er en BD, ou bien encore sur mon livre Méchants : les grandes gures du Mal au cinéma et dans la pop culture). Je connais sa façon de procéder et lui ma façon d’écrire, donc le travail a été conjoint et très cinématographique dans l’approche. Il a donné le charisme et les « gueules » nécessaires aux personnages principaux et secondaires, mais il a aussi rendu l’atmosphère des lieux décrits par Jean-François Parot tout en conservant sa propre patte d’artiste.

Nicolas Le Floch en BD. Format : 23,5 x 31,3 cm Pages : 64 Prix : 14,95 € En librairie le 22 août.

Commentaires

Derniers Articles

 

Un clip de rap vintage signé Greenpeace dénonce la surconsommation de viande

Elle place des couleurs Pantone sur les lieux de ses voyages

Les plus belles photos prises à l’Iphone en 2018

France : des cabanes-bibliothèques gratuites sur les plages

Belgique : 150 sculptures de sable Disney à Ostende

Une nouvelle fresque Kylian Mbappé à Bondy

Les Pokemon en papier de Tomly

Omar Sy en Arsène Lupin dans une série signée Netflix

Elles installent des photos de femmes non-retouchées dans le métro parisien

Une gigantesque statue de Jeff Goldblum installée à Londres

Ses robes en pochoirs nous font voyager en Égypte

Mamma Mia 2 : une colonne Morris transformée en cabine de karaoké

Adidas n’utilisera plus que du plastique recyclé d’ici à 2024

LEGO dévoile l’Aston Martin DB5 de James Bond

Paris : il filme la victoire des Bleus avec sa caméra VHS

Les machines à coudre Singer vous proposent de coudre la deuxième étoile

Une série adaptée du film « Creepshow » pour 2019

Le street pixel art de Pappas Pärlor

Bohemian Rhapsody, le biopic sur Queen, dévoile un nouveau trailer

Un marathon Harry Potter au Grand Rex en octobre

Les petits mondes en papier découpé de Li-Yu Lin

Les Razmoket vont faire leur retour dans un film et une série

Un graphiste imagine le prochain maillot de l’équipe de France

La photo virale d’Emmanuel Macron au Mondial largement détournée