À New York, des histoires d’immigrés au bout du fil

Des reliques d’un temps passé pour raconter des histoires d’immigrés. Il était une fois, New York, et des nombreuses villes dans le monde, abritait des cabines téléphoniques. Quelques tintements de pièces métalliques, des touches pressées à la va-vite et des milliers de personnes pouvaient espérer contacter la personne souhaitée. Mais ça, c’était avant qu’elles ne soient rendues obsolètes par l’arrivée des téléphones portables. Peu à peu, elles ont été délaissées et ont disparu du paysage urbain. Seule une poignée d’entre elles sont encore présentes à New York.

L’artiste américain d’origine afghane, Aman Mojadidi a voulu leur redonner vie à travers l’installation Once Upon a Place. Depuis le 27 juin, trois cabines téléphoniques placées à Times Square permettent d’entendre les histoires (entre 2 et 15 minutes) de 70 immigrés du monde entier vivants dans différents quartiers de New York. Chine, Espagne, Ghana, République Dominicaine ou encore Brésil sont représentés. L’idée est de rendre cette expérience la plus immersive et intime possible, en confinant les personnes dans un endroit clos et calme, propice aux confidences et à l’écoute.

Les visiteurs peuvent également parcourir l’annuaire téléphonique laissé dans chaque cabine pour en connaitre un peu plus sur les différentes communautés peuplant New York et même y confier une partie de leur propre histoire.

« Je voulais que les gens comprennent que des villes comme New York, les grandes villes métropolitaines du monde entier, sont largement contruites par les immigrants qui y viennent, y travaillent et s’y installent », a expliqué l’artiste.

En effet, New York est une ville issue de l’immigration, le film de Martin Scorsese, Gangs of New York, raconte d’ailleurs une partie de son histoire.

Celle d’un territoire éclaté en plusieurs faubourgs qui accueillit des flots d’immigrés, Irlandais pour la plupart, préalablement débarqués à Ellis Island, à l’embouchure de l’Hudson. Pendant 60 ans (1892-1954), l’île, et par conséquent New York, fut logiquement l’entrée principale des immigrants venus des autres continents. Un passage obligé où plus de 15 millions de personnes ont transité. La majorité des nouveaux arrivants se sont d’ailleurs ensuite installés à New York.

New York est donc une ville multiculturelle issue de l’immigration, 3 millions de New-Yorkais sont nés à l’étranger. En 2065, un Américain sur trois sera issu de l’immigration selon le Pew Research Center et quelques 800 langues sont parlées dans les 5 quartiers de New York.

Rien d’étonnant à ce que Big Apple fusse l’un des foyers de la contestation contre le Muslim Ban décrété par Donald Trump.

La boucle est désormais bouclée.

Commentaires

Derniers Articles

 

Harry Potter : deux nouveaux livres prévus pour octobre

Star Wars : lancement d’un Landspeeder électrique pour enfants

Offrez vous un siège de cinéma du Grand Rex pour 10 euros

TF1 obtient une coupure pub dans ses JT de 13 heures et 20 heures

Brest : un cinéma où il faut pédaler pour voir le film

Shader: le mini parasol de plage qui protège votre visage

Illusion d’optique : cet oiseau ne vole pas, il flotte

La publicité fera bientôt son entrée au théâtre

100 street-artistes revisitent cinq étages de la Cité Universitaire à Paris

Zelda en affiches de propagande

Bayonne : des toilettes écologiques où hommes et femmes peuvent uriner debout

« Ça peut attendre » : un spot choc pour lutter contre les SMS au volant

Une superbe collection d’affiches de la Belle Époque en accès libre

Dans quels sports les super-héros pourraient-ils exceller ?

ATARI dévoile les images de sa console « Ataribox »

Les Nouveaux Héros : la série animée arrive en novembre

Chine : un centre commercial installe une « nurserie Geek » pour les maris

Game of Thrones: une tapisserie géante exposée à Belfast

Le Dumbo de Tim Burton va sans doute vous faire peur

Mort de George Romero : les fans rendent hommage au père du film de zombies

Des Air Jordan Nintendo NES

Blade Runner 2049 : un nouveau trailer dévoilé

Pour le retour de Game Of Thrones, ce fan a organisé un dîner presque parfait

Il imagine les vins de la culture pop

9deaa6c5ba0de6c4ce358c3019956128JJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJJ