Décès de Jean-Claude Beton, l’inventeur d’Orangina

Orangina est en deuil, Jean-Claude Beton, l’homme qui a transformé une boisson gazeuze en soda mondialement connu est mort lundi soir à Marseille. Il avait 88 ans. Tout commence à Boufarik, à une trentaine de kilomètres d’Alger, où l’entrepreneur, enfant unique, naît le 14 janvier 1925 dans une famille de commerçants prospères.
En 1936, son père, Léon Beton, sort la première bouteille d' »Orangina, soda de naranjina », à partir d’une formule élaborée par un pharmacien de Valence en Espagne. Les ingrédients: concentré d’orange, eau sucrée gazeuse et un soupçon d’huile essentielle.

Jean-Claude-Beton

Mais la guerre civile espagnole, puis la Seconde guerre mondiale stoppent le projet. « Orangina, pendant toutes ces années, fut une chimère à laquelle nous rêvions tous », relate, dans son ouvrage « Le goût des autres », Jean-Claude Beton qui, diplôme d’ingénieur agronome en poche, ressort l’idée des cartons. Le projet se concrétise en 1951 avec la création de la société Naranjina Nord-Afrique qui fournit le concentré et gère la publicité, tandis que ses partenaires fabriquent le produit fini. Après avoir séduit le Maghreb, Orangina part à la conquête de la métropole où le groupe prend officiellement ses quartiers en 1961, à l’approche de l’indépendance de l’Algérie. Plus d’infos sur AFP

La genèse par Culture Pub

De Villemot à Alain Chabat, oetit retour sur l’histoire de la marque Orangina avec l’émission Culture Pub :

 

Les affiches de Bernard Villemot

1953 : Première publicité Villemot. Bernard Villemot, célèbre affichiste français, crée une affiche représentant une table et un parasol formés d’un zeste d’orange. Cette image deviendra le logo de la marque. La collaboration entre Orangina et Bernard Villemot durera plus de 30 ans, durant lesquels il dessinera plus de 17 affiches avec l’écorce d’orange en vedette. Celle-ci apparaitra sous la forme d’un chapeau de paille, d’un parasol, d’un maillot de bain…

Villemot-Orangina-0

Villemot-Orangina-01

Villemot-Orangina-02

Villemot-Orangina-03

Villemot-Orangina-05

Villemot-Orangina-06

Villemot-Orangina-07

Villemot-Orangina-08

Villemot-Orangina-09

Villemot-Orangina-010

Alain Chabat

Dans les années 90, Alain Chabat signe une série de films pour Orangina où le « secouement » est mis en avant avec humour notamment grâce aux célèbres costumes en forme de bouteilles dessinés par Philippe Guillotel. La tranche d’âge visée : les 13-18 ans. Cette saga déjantée des hommes-bouteilles sera arrêtée en 2013, les personnages dans les spots de publicité captant l’essentiel de l’attention au détriment de la marque et du message, phénomène connu sous le nom de vampirisation publicitaire.

OranginaRouge

Commentaires

Derniers Articles

 

WWF lance un pull de Noël qui dénonce une dure réalité

The Star Wars ou la bande-annonce créée avec les illustrations d’origine de 1975

Peaky Blinders a désormais sa gamme de spiritueux

Il joue le thème de Star Wars avec des calculatrices !

Ils craquent pour la boule de Noël « Piège de cristal »

Normandie : un street-artist fan de Dragon Ball transforme un ancien blockhaus

Les 25 photos les plus populaires de 2017 selon Flickr

Cette ligne activewear Harry Potter vous garantit la victoire

Le retour d’Olive et Tom en 2018 se dévoile dans un trailer !

Pour Hanukkah, Pornhub offre l’accès à sa plateforme Premium

Depuis 2003, cette famille s’amuse à créer la carte de Noël la plus moche

Quand des inconnus tentent d’imiter Chewbacca

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

c237510665bb72d26b3b538eec64553d5555555555