Kieron (10 ans), vend 30 de ses toiles en 20 min pour 500.000€

Les toiles du jeune Kieron Williamson, 10 ans, s’arrachent pour plusieurs dizaines de milliers d’euros.

l y a cinq ans, Kieron Williamson ne savait pas peindre. C’est au retour d’un voyage familial dans les Cornouailles en 2008 que le petit prodige ressent l’envie de s’essayer à la peinture. Papa et maman l’inscrivent donc à des cours. Et là, miracle, Kieron peint merveilleusement bien pour un enfant.

Kieron-Williamson-2013

Surnommé «Mini Monet», la BBC rapporte que son compte en banque vient encore de s’envoler après une vente en juillet 2013 de 30 de ses tableaux pour la somme de £ 450.000. (512.000 euros).

En cinq ans, ce parfait inconnu qui peint parfois 3 toiles par semaine, est devenu un véritable phénomène sur le marché de l’art et vient d’intégrer le club des millionnaires à tout juste 10 ans ! Surnommé par certains le « mini-Monet », tant son style rappelle celui du maître de l’impressionnisme, Kieron aime peindre justement des paysages – notamment ceux du Norfolk, sa région d’origine – à l’aquarelle, au pastel ou à la peinture à l’huile. Avec un tel surnom, le succès était programmé.

Le reportage de France2 en 2010 :

Derniers articles dans Art Design

  • Ce papa illustrateur s’inspire des dessins de son fils

    Après le papa fan de Photoshop qui donne vie aux crayonnés de son petit bonhomme, voici une démarche un peu similaire qui nous vient du soleil levant. Quand on a un papa artiste et animateur professionnel, on est légèrement influencé. À Tokyo, le fils de Thomas Romain (Space Dandy, Code Lyoko, Basquash!) adore dessiner des […]

  • Ils installent des épiceries solidaires miniatures en libre-service

    Si les bibliothèques en libre-service (boîtes à livres) sont de plus en plus répandues, voici une démarche généreuse encore plus utile. Aux États-Unis, certains particuliers ont décidé d’installer des Blessing Box devant leur domicile. De fabrication artisanale, ces petites armoires en bois contiennent des produits et des aliments de première nécessité. Pâtes, riz, soupes, céréales, brosse à dents, tampons… les personnes […]

  • Paris : une barque de réfugiés faisant naufrage installée sur les bords de Seine

    Le 11 janvier dernier, le Bureau d’Accueil et d’Accompagnement des Migrants (BAAM) a inauguré la nouvelle année à sa façon. L’association a adressé ses voeux aux politiques sous la forme de 50 propositions. Ces revendications si elles sont écoutées et mises en pratiques « permettront de faire enfin bouger les lignes ». Le but à atteindre : […]

  • Chili : ils tricotent pour lutter contre le sexisme

    Une fois par mois, le collectif 100% masculin « Los Hombres Tejedores » (les hommes qui tissent) se réunit dans les rues de Santiago pour tricoter en public. Le but : promouvoir « une société plus tolérante et accueillante ». Nos 11 gaillards proposent des cours de tricot aux hommes et aux femmes qui souhaitent s’y mettre. Le concept […]

Commentaires

Laisser un commentaire

Catégories