Midnight Juggernauts fans de chats

Malgré une overdose de chats, internet continu à livrer des clips avec des chats. Midnight Juggernauts tente quand même le coup avec son nouveau clip hypnotique signé Mrzyk & Moriceau  pour illustrer son titre « Systematic ».Chat marche quand même va.

Midnight-Juggernauts---Systematic2

Midnight-Juggernauts---Systematic3

Midnight-Juggernauts---Systematic5

L’un des groupes australiens les plus résolument indépendants, individuels et inventifs, les Midnight Juggernauts ont sorti leur album Uncanny Valley le 17 juin 2013 chez Record Makers.

En ingénierie robotique et CGI, l’Uncanny Valley est une hypothèse posée par le légendaire Masahiro Mori en 1970. Il écrit dans son ouvrage Bukimi no Tani Genshō (不気味の谷現象) : « J’ai remarqué qu’en gravissant vers notre objectif de donner aux robots une apparence humaine, notre affinité pour eux augmente jusqu’à ce qu’on arrive à une vallée, que j’appelle l’uncanny valley ». Cette « uncanny valley » est un phénomène dans lequel l’acceptation des humains envers les robots grandit proportionnellement, au fur et à mesure que leur apparence se rapproche de l’Homme, jusqu’à ce qu’ils deviennent trop humains et que cette acceptation se transforme brutalement en répulsion.

Les obscures profondeurs de cette vallée philosophique forment un espace que le trio – Vincent Vendetta, Andrew Szekeres, Daniel Stricker – a largement explorées. En faisant passer les instruments rock traditionnels (guitares, claviers, batterie) dans des samplers, pédales, patches et autres effets, ils pervertissent le familier et lui donnent une forme légèrement déviante. Des sons robotiques faits par des mains humaines, avec un vent troublant de bandes sons de films d’horreur, pour rester éternellement sur le fil du rasoir.

Depuis sa formation à Melbourne en 2004, le groupe s’est frayé un chemin à part, s’imposant dans l’inconscient populaire et impopulaire, refusant de se restreindre aux limites des genres, de la convention ou de l’attente. En tournant le dos à une voie rapide mais étroite, les Midnight Juggernauts ont choisi l’internationale, emmenant leur pop psychédélique Soviet-sci-fi autour du monde. Uncanny Valley raconte leur troisième long voyage dans les profondeurs, pilotant à nouveau leur kosmische musik pailletée au delà du cosmos connu et des genres inconnus. Enregistré entre une église nichée dans la vallée de la Loire et différents studios à Melbourne et Sydney, cet album sonne résolument Midnight Juggernauts. Situé au carrefour de leurs propres connections entre époques et genres, Uncanny Valley offre 43 minutes de cold-wave chaleureuse aux harmonies interstellaires, house début 1950’s, imprégné d’obscures bandes originales Giallo, Spomeniks sonores à la fois futuristes et rustiques, comme la vision d’un avenir musical audacieux imaginé à travers la bande-son d’un Tarkovsky oublié à l’Est, passant au tamis les ruines de leurs albums passés.

Ce disque marque le retour longtemps attendu des Midnight Juggernauts, leur première sortie depuis les trois années qui nous séparent de leur précédent LP. Après avoir tourné longtemps et surement de Brisbane à Barcelone, Berlin ou Bogotá, le trio a pris une ‘pause’, qui en fait consistait à se jeter corps et âme dans toutes sortes d’aventures ésotériques, expériences excentriques, noubas inspirées, et entreprises ambitieuses.

Le groupe a donc joué en concert, interprété des bandes originales pour l’Australian Centre for The Moving Image, repris John Carpenter, Wendy Carlos, Bernard Herrmann, et Philip Glass sur le plus grand orgue de l’hémisphère Sud au Melbourne Town Hall, et travaille actuellement sur la mise en scène de la performance hypno-mentaliste Phantoscopia. Individuellement, les membres se sont adonnés à des projets personnels de toutes sortes, et à des collaborations avec Sébastien Tellier, Justice, ou Solange.

Commentaires

Derniers Articles

 

Google trouve à quelle oeuvre d’art vous ressemblez le plus

Un livre pour faire des sons électroniques avec du papier

Des photos d’enfants du monde entier avec leurs jouets

Le jargon de la pub en vinyles

À la découverte de Trust Icon, street artiste londonien

Muni de son smartphone, il donne vie aux objets qui l’entourent

Il se prend en photo autour du monde avec Godzilla

De l’origami animale dans des peaux d’agrumes

Les Gardiens de la galaxie 3 sortira en 2020

Dénoncer les publicités sexistes de l’époque en inversant les rôles

Quand les peintures classiques rencontrent les Temps Modernes

Au Japon, les plaques d’égout deviennent des œuvres d’art

Elle tricote des pulls pour le camouflage urbain

Quand Bruce Lee découvre le sabre laser

La GameBoy bientôt de retour ?

Elle joue la Marche Impériale en écrivant des calculs

Altered Carbon la nouvelle série SF de Netflix au petit goût de Blade Runner

FoldiMate : cette machine plie le linge à votre place !

Ces bloc-notes renferment d’incroyables sculptures en papier

Le garçon de la publicité H&M inspire des artistes sur Instagram

Un appartement Harry Potter à louer !

Ces œuvres ne sont visibles que d’un seul angle

LÉON rencontre Super Mario dans une sculpture en édition limitée

Uber présente ses taxis volants