Microsoft prédit le stockage numérique des souvenirs

Deux cadres de Microsoft publient un livre qui prédit le développement d’ici 2020 de la numérisation systématique de nos souvenirs. De quoi passer de la faillible mémoire humaine à une « e-mémoire » éternelle. Le projet s’appelle « Total Recall« . Du même nom qu’un film de science-fiction avec Arnold Schwarzenegger, du temps où il exhibait ses muscles et sauvait l’humanité.

« Total Recall », parce que dans ce projet développé par Microsoft on flirte aussi avec la science-fiction. Comme le souligne aujourd’hui « Le Figaro ». « Total Recall », surtout, car il s’agit de numériser tous les souvenirs de l’être humain. De transformer, donc, la mémoire humaine, faillible et sujette à la maladie, en mémoire numérique fidèle et surtout, éternelle.

Tout a démarré en 1998, lorsque Gordon Bell, alors chercheur chez Microsoft, s’est mis à numériser ses documents personnels. Photos, annuaires, musique, factures, livres, vidéos… Gordon Bell a publié un livre mercredi sur son expérience en partenariat avec son complice Jim Gemmel, également pionnier en « e-mémoire ». Les auteurs prédisent le développement à large échelle de leur concept à l’horizon 2010.

Aujourd’hui, tout est enregistrable, rappelle encore Le Figaro. De nos déplacements, grâce au GPS, jusqu’à nos moindres échanges par SMS et e-mails. De micro-caméras et des micros installés sur nos vêtements pourraient enregistrer pour leur part toutes nos conversations ainsi que tous les endroits visités. Le stockage de ces données se ferait automatiquement. Un minuscule appareil photo, à porter par exemple autour du cou, prendrait successivement des photos au cours de la journée. De quoi enregistrer une vie complète.

Pour retrouver un souvenir, un moteur de recherche devrait suffire, selon les auteurs. Ces derniers voient également dans « Total Recall » un outil pédagogique, les élèves pouvant se repasser des bouts de cours qu’ils auraient mal assimilés. Par contre, Gordon Bell et Jim Gemmel ne se sont pas attaqués aux conséquences d’un tel projet sur la sphère privée des individus en cas de piratage de données personnelles. Un scénario qui ferait pourtant lui aussi un excellent film de science-fiction…
Source: 24heures.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

Les gagnants du nouveau concours de photos National Geographic 2018

Le traîneau volant du Père Noël survole le Lac Léman

DisneyLand : une attraction avec un Faucon Millenium en grandeur nature

Les logos des réseaux sociaux revisités en tattoos

La NASA répond à la demande des fans pour sauver Iron Man

Grand Palais : la plus grande patinoire couverte du monde est de retour

Elles lancent un groupe Facebook pour faire des rencontres entre Gilets Jaunes célibataires

Stranger Things saison 3 : les titres des 8 épisodes dévoilés

Les Chevaliers du Zodiaque: le remake de Netflix dévoile un trailer

Avengers Endgame: le prochain Avengers dévoile son trailer

Il transforme les portraits de nos ancêtres en héros de la pop-culture

Game of Thrones: la saison 8 dévoile un nouveau teaser

Le prochain jeu vidéo Stranger Things se dévoile

Narcos : Mexico aura sa deuxième saison

Ce maquilleur crée d’incroyables illusions d’optique en 3D

Un film sur Cruella avec Emma Stone

Brooks lance des sneakers moches de Noël

Ce couple utilise la broderie pour immortaliser l’architecture européenne

Peter Jackson devrait finalement intervenir dans la série sur le Seigneur des Anneaux

La date de la saison 5 de Black Mirror connue ?

La pub de Noël 2018 la plus mignonne nous vient d’Autriche

Nicky Larson dévoile une nouvelle bande-annonce

Un jouet « Optimus Prime » motorisé fait sensation

La marque de chaussures Payless piège des influenceurs