Microsoft prédit le stockage numérique des souvenirs

Deux cadres de Microsoft publient un livre qui prédit le développement d’ici 2020 de la numérisation systématique de nos souvenirs. De quoi passer de la faillible mémoire humaine à une « e-mémoire » éternelle. Le projet s’appelle « Total Recall« . Du même nom qu’un film de science-fiction avec Arnold Schwarzenegger, du temps où il exhibait ses muscles et sauvait l’humanité.

« Total Recall », parce que dans ce projet développé par Microsoft on flirte aussi avec la science-fiction. Comme le souligne aujourd’hui « Le Figaro ». « Total Recall », surtout, car il s’agit de numériser tous les souvenirs de l’être humain. De transformer, donc, la mémoire humaine, faillible et sujette à la maladie, en mémoire numérique fidèle et surtout, éternelle.

Tout a démarré en 1998, lorsque Gordon Bell, alors chercheur chez Microsoft, s’est mis à numériser ses documents personnels. Photos, annuaires, musique, factures, livres, vidéos… Gordon Bell a publié un livre mercredi sur son expérience en partenariat avec son complice Jim Gemmel, également pionnier en « e-mémoire ». Les auteurs prédisent le développement à large échelle de leur concept à l’horizon 2010.

Aujourd’hui, tout est enregistrable, rappelle encore Le Figaro. De nos déplacements, grâce au GPS, jusqu’à nos moindres échanges par SMS et e-mails. De micro-caméras et des micros installés sur nos vêtements pourraient enregistrer pour leur part toutes nos conversations ainsi que tous les endroits visités. Le stockage de ces données se ferait automatiquement. Un minuscule appareil photo, à porter par exemple autour du cou, prendrait successivement des photos au cours de la journée. De quoi enregistrer une vie complète.

Pour retrouver un souvenir, un moteur de recherche devrait suffire, selon les auteurs. Ces derniers voient également dans « Total Recall » un outil pédagogique, les élèves pouvant se repasser des bouts de cours qu’ils auraient mal assimilés. Par contre, Gordon Bell et Jim Gemmel ne se sont pas attaqués aux conséquences d’un tel projet sur la sphère privée des individus en cas de piratage de données personnelles. Un scénario qui ferait pourtant lui aussi un excellent film de science-fiction…
Source: 24heures.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

Il ôte d’anciens tatouages racistes gratuitement

L’Inde dévoile son premier train solaire

Paris : un cachalot échoué sur les bords de Seine

Radio France met en vente 10 000 vinyles de sa discothèque

Du vin rosé en gelée

Ouverture de la première salle de cinéma équipée d’un écran géant à LED

Harry Potter : deux nouveaux livres prévus pour octobre

Star Wars : lancement d’un Landspeeder électrique pour enfants

Offrez vous un siège de cinéma du Grand Rex pour 10 euros

TF1 obtient une coupure pub dans ses JT de 13 heures et 20 heures

Brest : un cinéma où il faut pédaler pour voir le film

Shader: le mini parasol de plage qui protège votre visage

Illusion d’optique : cet oiseau ne vole pas, il flotte

La publicité fera bientôt son entrée au théâtre

100 street-artistes revisitent cinq étages de la Cité Universitaire à Paris

Zelda en affiches de propagande

Bayonne : des toilettes écologiques où hommes et femmes peuvent uriner debout

« Ça peut attendre » : un spot choc pour lutter contre les SMS au volant

Une superbe collection d’affiches de la Belle Époque en accès libre

Dans quels sports les super-héros pourraient-ils exceller ?

ATARI dévoile les images de sa console « Ataribox »

Les Nouveaux Héros : la série animée arrive en novembre

Chine : un centre commercial installe une « nurserie Geek » pour les maris

Game of Thrones: une tapisserie géante exposée à Belfast

0e890801d2f2e1e25264f58104dd827755555555555555555555555