Microsoft prédit le stockage numérique des souvenirs

Deux cadres de Microsoft publient un livre qui prédit le développement d’ici 2020 de la numérisation systématique de nos souvenirs. De quoi passer de la faillible mémoire humaine à une « e-mémoire » éternelle. Le projet s’appelle « Total Recall« . Du même nom qu’un film de science-fiction avec Arnold Schwarzenegger, du temps où il exhibait ses muscles et sauvait l’humanité.

« Total Recall », parce que dans ce projet développé par Microsoft on flirte aussi avec la science-fiction. Comme le souligne aujourd’hui « Le Figaro ». « Total Recall », surtout, car il s’agit de numériser tous les souvenirs de l’être humain. De transformer, donc, la mémoire humaine, faillible et sujette à la maladie, en mémoire numérique fidèle et surtout, éternelle.

Tout a démarré en 1998, lorsque Gordon Bell, alors chercheur chez Microsoft, s’est mis à numériser ses documents personnels. Photos, annuaires, musique, factures, livres, vidéos… Gordon Bell a publié un livre mercredi sur son expérience en partenariat avec son complice Jim Gemmel, également pionnier en « e-mémoire ». Les auteurs prédisent le développement à large échelle de leur concept à l’horizon 2010.

Aujourd’hui, tout est enregistrable, rappelle encore Le Figaro. De nos déplacements, grâce au GPS, jusqu’à nos moindres échanges par SMS et e-mails. De micro-caméras et des micros installés sur nos vêtements pourraient enregistrer pour leur part toutes nos conversations ainsi que tous les endroits visités. Le stockage de ces données se ferait automatiquement. Un minuscule appareil photo, à porter par exemple autour du cou, prendrait successivement des photos au cours de la journée. De quoi enregistrer une vie complète.

Pour retrouver un souvenir, un moteur de recherche devrait suffire, selon les auteurs. Ces derniers voient également dans « Total Recall » un outil pédagogique, les élèves pouvant se repasser des bouts de cours qu’ils auraient mal assimilés. Par contre, Gordon Bell et Jim Gemmel ne se sont pas attaqués aux conséquences d’un tel projet sur la sphère privée des individus en cas de piratage de données personnelles. Un scénario qui ferait pourtant lui aussi un excellent film de science-fiction…
Source: 24heures.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

Si Twin Peaks avait un son propre site touristique

Elle invite que des hommes à son enterrement de vie de jeune fille

Les sculptures fantastiques de Lisa Toms

Une tyrolienne va être installée sur la Tour Eiffel

Séoul : ouverture d’une autoroute abandonnée transformée en promenade plantée

Paris : installation d’une piste d’athlétisme flottante sur la Seine

Un Hand Spinner de luxe signé Cartier ?

Londres : la cabine téléphonique rouge devient un mini-espace de travail à louer

Un café éphémère « Twin Peaks » pour le retour de la série

Un ferronnier se fabrique un Spinner Batman géant

Netflix dévoile un teaser pour la série dérivée de « Dark Crystal »

Des « Hand Spinner » LEGO à faire soi-même

Grande exposition Valérian à Paris

Un café à rats va ouvrir à Sans Francisco

Avec la pose longue, ce photographe transforme les films cultes en art abstrait

Le premier Nutella Café va ouvrir à Chicago

Périgueux : inauguration d’un passage piéton arc-en-ciel pour lutter contre l’homophobie

Les Simpson : une version gonflable de la Taverne de Moe

Les logos des fast-food en version Manga

Écosse : une maison de Hobbit construite par un fan de Tolkien

Avec Face App, un visiteur du Rijksmuseum d’Amsterdam fait sourire les toiles de maîtres

Avant de poser un parquet, il laisse une petite blague pour le prochain propriétaire

Le thème d’Harry Potter remixé au « finger drumming »

Elle anime « Alien Covenant » avec du papier découpé

46c35999db0be5a89f6df1265dbe0d52iiiiiiiii