Microsoft prédit le stockage numérique des souvenirs

Deux cadres de Microsoft publient un livre qui prédit le développement d’ici 2020 de la numérisation systématique de nos souvenirs. De quoi passer de la faillible mémoire humaine à une « e-mémoire » éternelle. Le projet s’appelle « Total Recall« . Du même nom qu’un film de science-fiction avec Arnold Schwarzenegger, du temps où il exhibait ses muscles et sauvait l’humanité.

« Total Recall », parce que dans ce projet développé par Microsoft on flirte aussi avec la science-fiction. Comme le souligne aujourd’hui « Le Figaro ». « Total Recall », surtout, car il s’agit de numériser tous les souvenirs de l’être humain. De transformer, donc, la mémoire humaine, faillible et sujette à la maladie, en mémoire numérique fidèle et surtout, éternelle.

Tout a démarré en 1998, lorsque Gordon Bell, alors chercheur chez Microsoft, s’est mis à numériser ses documents personnels. Photos, annuaires, musique, factures, livres, vidéos… Gordon Bell a publié un livre mercredi sur son expérience en partenariat avec son complice Jim Gemmel, également pionnier en « e-mémoire ». Les auteurs prédisent le développement à large échelle de leur concept à l’horizon 2010.

Aujourd’hui, tout est enregistrable, rappelle encore Le Figaro. De nos déplacements, grâce au GPS, jusqu’à nos moindres échanges par SMS et e-mails. De micro-caméras et des micros installés sur nos vêtements pourraient enregistrer pour leur part toutes nos conversations ainsi que tous les endroits visités. Le stockage de ces données se ferait automatiquement. Un minuscule appareil photo, à porter par exemple autour du cou, prendrait successivement des photos au cours de la journée. De quoi enregistrer une vie complète.

Pour retrouver un souvenir, un moteur de recherche devrait suffire, selon les auteurs. Ces derniers voient également dans « Total Recall » un outil pédagogique, les élèves pouvant se repasser des bouts de cours qu’ils auraient mal assimilés. Par contre, Gordon Bell et Jim Gemmel ne se sont pas attaqués aux conséquences d’un tel projet sur la sphère privée des individus en cas de piratage de données personnelles. Un scénario qui ferait pourtant lui aussi un excellent film de science-fiction…
Source: 24heures.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

Premier trailer pour la série The Witcher

Bourges : du video mapping révèle les secrets historiques de la ville

Il transforme un container en Polaroid géant fonctionnel

Norvège : un concept d’hôtel vertigineux accroché à une falaise

Harley Quinn : la nouvelle série animé dévoile son trailer

Paris : une course Mario Kart grandeur nature en septembre

Cette application plonge votre portrait dans l’histoire de l’art

Le Havre : un voyage immersif dans l’œuvre de Van Gogh

Sony : une exposition célèbre les 40 ans du WALKMAN®

Top Gun 2 dévoile sa bande-annonce

Ça Chapitre 2 dévoile une nouvelle bande-annonce

La mairie de Royan installe des affiches qui demandent aux hommes de se rhabiller

Quand Stranger Things rencontre la série Magnum

Jason Momoa invité d’honneur d’un épisode des Simpson

Warhammer 40K va être adapté en série live

Nike présente une collection de sneakers Bob l’Éponge

Pays-Bas : 300 abrisbus transformés en refuges pour abeilles

Elle crée un moule pour faire des chats de sable à la plage

Instagram : WWF lance une géolocalisation fictive pour protéger la nature

Quand un serrurier ouvre les portes de la fiction

Lupin III : le nouveau film en 3D dévoile son trailer

Nike lance des sneakers Nintendo 64

EasyJet installe 300 bibliothèques pour enfants à bord de ses avions

Un nouveau street-art 3D impressionnant signé Peeta