Microsoft prédit le stockage numérique des souvenirs

Deux cadres de Microsoft publient un livre qui prédit le développement d’ici 2020 de la numérisation systématique de nos souvenirs. De quoi passer de la faillible mémoire humaine à une « e-mémoire » éternelle. Le projet s’appelle « Total Recall« . Du même nom qu’un film de science-fiction avec Arnold Schwarzenegger, du temps où il exhibait ses muscles et sauvait l’humanité.

« Total Recall », parce que dans ce projet développé par Microsoft on flirte aussi avec la science-fiction. Comme le souligne aujourd’hui « Le Figaro ». « Total Recall », surtout, car il s’agit de numériser tous les souvenirs de l’être humain. De transformer, donc, la mémoire humaine, faillible et sujette à la maladie, en mémoire numérique fidèle et surtout, éternelle.

Tout a démarré en 1998, lorsque Gordon Bell, alors chercheur chez Microsoft, s’est mis à numériser ses documents personnels. Photos, annuaires, musique, factures, livres, vidéos… Gordon Bell a publié un livre mercredi sur son expérience en partenariat avec son complice Jim Gemmel, également pionnier en « e-mémoire ». Les auteurs prédisent le développement à large échelle de leur concept à l’horizon 2010.

Aujourd’hui, tout est enregistrable, rappelle encore Le Figaro. De nos déplacements, grâce au GPS, jusqu’à nos moindres échanges par SMS et e-mails. De micro-caméras et des micros installés sur nos vêtements pourraient enregistrer pour leur part toutes nos conversations ainsi que tous les endroits visités. Le stockage de ces données se ferait automatiquement. Un minuscule appareil photo, à porter par exemple autour du cou, prendrait successivement des photos au cours de la journée. De quoi enregistrer une vie complète.

Pour retrouver un souvenir, un moteur de recherche devrait suffire, selon les auteurs. Ces derniers voient également dans « Total Recall » un outil pédagogique, les élèves pouvant se repasser des bouts de cours qu’ils auraient mal assimilés. Par contre, Gordon Bell et Jim Gemmel ne se sont pas attaqués aux conséquences d’un tel projet sur la sphère privée des individus en cas de piratage de données personnelles. Un scénario qui ferait pourtant lui aussi un excellent film de science-fiction…
Source: 24heures.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

GTA : Rockstar Games rend hommage à Karl Lagerfeld

Un vrai Combi Volkswagen constitué de 40.000 briques LEGO

Neil Gaiman va faire revivre la série « Monstres et Merveilles »

Accusé de plagiat, Gad Elmaleh attaque le Youtubeur « CopyComic »

The Dirt : le biopic sur Mötley Crüe dévoile son trailer

Dessiner le cycle de la vie en 40 secondes

Star Wars : Le projet sur Obi-Wan sera finalement une série ?

Sine, la nouvelle adepte du cosplay low cost

Il transforme son camion en mini-librairie et parcourt l’Italie

Jump Force : une pub en trompe l’oeil dans le métro

Au Japon, des Samouraïs spécialistes de la propreté des rues

Le couturier Karl Lagerfeld est mort

Les maisons de nuit de Michael McCluskey

Quand le bento rencontre les films du Studio Ghibli

Netflix met fin à The Punisher et à Jessica Jones

Toutes les phobies dans un livre pop-up

Une expérience choc dans un restaurant de viande

Netflix annonce la deuxième saison de « Plan Coeur »

Cet illustrateur recrée les différentes époques de sa chambre de Gamer

Carnaval de Nice : un Trump géant en clown du film « Ça »

Amazon tease déjà sa série sur Le Seigneur des Anneaux

Leandro Erlich, le maître argentin de l’illusion

Hasbro lance une gamme NERF de Fortnite

Un fan de Freddie Mercury fait le show dans un tube de chute libre indoor