Microsoft prédit le stockage numérique des souvenirs

Deux cadres de Microsoft publient un livre qui prédit le développement d’ici 2020 de la numérisation systématique de nos souvenirs. De quoi passer de la faillible mémoire humaine à une « e-mémoire » éternelle. Le projet s’appelle « Total Recall« . Du même nom qu’un film de science-fiction avec Arnold Schwarzenegger, du temps où il exhibait ses muscles et sauvait l’humanité.

« Total Recall », parce que dans ce projet développé par Microsoft on flirte aussi avec la science-fiction. Comme le souligne aujourd’hui « Le Figaro ». « Total Recall », surtout, car il s’agit de numériser tous les souvenirs de l’être humain. De transformer, donc, la mémoire humaine, faillible et sujette à la maladie, en mémoire numérique fidèle et surtout, éternelle.

Tout a démarré en 1998, lorsque Gordon Bell, alors chercheur chez Microsoft, s’est mis à numériser ses documents personnels. Photos, annuaires, musique, factures, livres, vidéos… Gordon Bell a publié un livre mercredi sur son expérience en partenariat avec son complice Jim Gemmel, également pionnier en « e-mémoire ». Les auteurs prédisent le développement à large échelle de leur concept à l’horizon 2010.

Aujourd’hui, tout est enregistrable, rappelle encore Le Figaro. De nos déplacements, grâce au GPS, jusqu’à nos moindres échanges par SMS et e-mails. De micro-caméras et des micros installés sur nos vêtements pourraient enregistrer pour leur part toutes nos conversations ainsi que tous les endroits visités. Le stockage de ces données se ferait automatiquement. Un minuscule appareil photo, à porter par exemple autour du cou, prendrait successivement des photos au cours de la journée. De quoi enregistrer une vie complète.

Pour retrouver un souvenir, un moteur de recherche devrait suffire, selon les auteurs. Ces derniers voient également dans « Total Recall » un outil pédagogique, les élèves pouvant se repasser des bouts de cours qu’ils auraient mal assimilés. Par contre, Gordon Bell et Jim Gemmel ne se sont pas attaqués aux conséquences d’un tel projet sur la sphère privée des individus en cas de piratage de données personnelles. Un scénario qui ferait pourtant lui aussi un excellent film de science-fiction…
Source: 24heures.ch

Commentaires

Derniers Articles

 

Les animaux en fil de fer de Candice Bees

Avec sa calèche, il lance le « Uber Amish »

Les urinoirs qui font pousser des fleurs arrivent à Paris

Un tatouage animé de Rick et Morty

Un nouveau « Denver, le petit dinosaure » arrive sur M6

Une structure gonflable pour jouer à « Chass’Taupes »

Le pont de Trestle dans l’Iowa

Le Mexique décroche le titre de champion du monde de Cosplay

Harry Potter : il fabrique des cartes de Chocogrenouille en Lego

The Walking Dead: Negan devient un personnage de « Tekken 7 »

CoolingStyle, un climatiseur portable lancé sur kickstarter

Quand les mascottes publicitaires se prennent en photo

Lancement d’une nouvelle collection de boxers Saint Seya

ProForm : la salle de sport qui s’invite directement dans ton salon

Un salon de thé dissimulé derrière un distributeur automatique

Les cartes Magic prennent vie grâce à la réalité augmentée

Décès du mannequin « Zombie Boy » à l’âge de 32 ans

Une nouvelle collection de chaussures Toy Story

Elle remplace ses collègues de bureau par des personnages de la peinture classique

« Mission impossible : Fallout » projeté sur une falaise norvégienne

« Unzipped », la nouvelle installation surréaliste d’Alex Chinneck

Nicky Larson : un teaser pour le prochain film d’animation

« Alf » pourrait faire son retour dans une nouvelle série

Les plus belles portes de Paris