Paris : L’exposition Michael Jackson au Grand Palais ouvre ses portes

Si Michael Jackson est décédé il y a neuf ans déjà, personne ne l’a oublié. Le Grand Palais rend hommage au Roi de la Pop en invitant l’exposition anglaise Michael Jackson: On the Wall. Cette exposition, qui ouvrira ses portes le 23 novembre 2018, explore l’impact culturel de la personnalité et de l’œuvre de Michael Jackson dans le champ de l’art contemporain des années 1980 à aujourd’hui.

Michael Jackson: On the Wall

Michael Jackson est l’une des personnalités culturelles les plus influentes du XXe siècle, et son héritage se poursuit au XXIe siècle. S’il a toujours été considéré comme une référence dans l’univers de la musique, des clips vidéo, de la danse et de la mode, son impact sur l’art contemporain n’a jamais été abordé et n’a jamais fait l’objet d’une exposition internationale comme celle-ci.

Art contemporain

Son influence et sa célébrité ne faiblissent pas, et les questions qu’il a soulevées en tant que phénomène social, en particulier du point de vue de l’identité, de la question raciale et de la célébrité, sont toujours d’actualité. Ses chansons, ses chorégraphies et ses clips vidéos témoignent du destin artistique hors du commun de Michael Jackson, source d’inspiration pour de nombreux artistes : Andy Warhol, Lorraine O’Grady, Isaac Julien… Découvrez l’oeuvre et la personnalité du « king of pop » à travers leurs oeuvres !

L’exposition présente une sélection d’œuvres de la fin des années 1970 à aujourd’hui qui abordent la figure et l’œuvre de Michael Jackson. Le parcours est à la fois chronologique et thématique, avec des ensembles importants d’œuvres d’artistes comme todd Gray ou david Lachapelle.

Ces créations explorent la complexité de cet artiste, tant sur le plan de la person- nalité que sur ses choix artistiques musi- caux et chorégraphiques et comment il dialogue avec les enjeux sociaux, culturels et politiques de son temps. L’idée est de proposer des éclairages sur ce chanteur pop vis-à-vis de la constitution d’une identité africaine-américaine dans la seconde partie du 20e siècle.

L’exposition met également en lumière des motifs de prédilection dont se sont saisis les artistes : les gestes iconiques comme le Moonwalk, la transformation physique ou des représentations de l’artiste empruntant aux codes de la religion ou de la royauté. L’importance des fans qui perpétuent le mythe aura aussi une place importante dans l’exposition. Michael Jackson: On the Wall. 23 novembre 2018 – 14 février 2019. Le Grand Palais. Paris.



View this post on Instagram

Vernissage #MichaelJackson #Onthewall #MJ

A post shared by Nicolas Huberman (@nhuberman) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement