Paris : L’exposition Michael Jackson au Grand Palais ouvre ses portes

Si Michael Jackson est décédé il y a neuf ans déjà, personne ne l’a oublié. Le Grand Palais rend hommage au Roi de la Pop en invitant l’exposition anglaise Michael Jackson: On the Wall. Cette exposition, qui ouvrira ses portes le 23 novembre 2018, explore l’impact culturel de la personnalité et de l’œuvre de Michael Jackson dans le champ de l’art contemporain des années 1980 à aujourd’hui.

Michael Jackson: On the Wall

Michael Jackson est l’une des personnalités culturelles les plus influentes du XXe siècle, et son héritage se poursuit au XXIe siècle. S’il a toujours été considéré comme une référence dans l’univers de la musique, des clips vidéo, de la danse et de la mode, son impact sur l’art contemporain n’a jamais été abordé et n’a jamais fait l’objet d’une exposition internationale comme celle-ci.

Art contemporain

Son influence et sa célébrité ne faiblissent pas, et les questions qu’il a soulevées en tant que phénomène social, en particulier du point de vue de l’identité, de la question raciale et de la célébrité, sont toujours d’actualité. Ses chansons, ses chorégraphies et ses clips vidéos témoignent du destin artistique hors du commun de Michael Jackson, source d’inspiration pour de nombreux artistes : Andy Warhol, Lorraine O’Grady, Isaac Julien… Découvrez l’oeuvre et la personnalité du « king of pop » à travers leurs oeuvres !

L’exposition présente une sélection d’œuvres de la fin des années 1970 à aujourd’hui qui abordent la figure et l’œuvre de Michael Jackson. Le parcours est à la fois chronologique et thématique, avec des ensembles importants d’œuvres d’artistes comme todd Gray ou david Lachapelle.

Ces créations explorent la complexité de cet artiste, tant sur le plan de la person- nalité que sur ses choix artistiques musi- caux et chorégraphiques et comment il dialogue avec les enjeux sociaux, culturels et politiques de son temps. L’idée est de proposer des éclairages sur ce chanteur pop vis-à-vis de la constitution d’une identité africaine-américaine dans la seconde partie du 20e siècle.

L’exposition met également en lumière des motifs de prédilection dont se sont saisis les artistes : les gestes iconiques comme le Moonwalk, la transformation physique ou des représentations de l’artiste empruntant aux codes de la religion ou de la royauté. L’importance des fans qui perpétuent le mythe aura aussi une place importante dans l’exposition. Michael Jackson: On the Wall. 23 novembre 2018 – 14 février 2019. Le Grand Palais. Paris.



View this post on Instagram

Vernissage #MichaelJackson #Onthewall #MJ

A post shared by Nicolas Huberman (@nhuberman) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Le premier pub sans alcool ouvre en Irlande

Samsung Lab anime un visage à partir d’une seule photo

IKEA lance un sac arc-en-ciel à l’occasion du « Pride Month »

Terminator: Dark Fate dévoile son premier trailer explosif

Dans cette pub, les personnages de « One Piece » sont des lycéens

À Venise, Banksy s’installe incognito parmi les vendeurs de rue

Spider-Man: une impressionnante animation en pâte à modeler

Londres : 3000 fleurs installées dans un train

Le plus petit McDonald’s du monde ouvre ses portes… pour les abeilles

Ces affiches de vampires ne résistent pas aux premiers rayons de soleil

Lacoste change une nouvelle fois son logo pour sauver 10 animaux menacés

Nausicaä : un fan réalise une version Live du film de Miyazaki

Unicorn : la trottinette électrique pensée pour les parents

Le film Downton Abbey dévoile son trailer

Nicolas Bedos va réaliser le prochain OSS 117

Les nouvelles installations du street artist Pappas Pärlor

Stranger Things: un nouveau teaser très hot pour la saison 3

La saison 3 de Westworld dévoile son trailer

Ce menuisier se fabrique un meuble TV géant Nintendo Switch

Padipata : le sac de frappe interactif

Le premier festival de la coupe mulet s’est déroulé ce week-end

Il fabrique une ingénieuse lampe de chevet Game of Thrones

Le tournage du prochain OSS 117 débutera en novembre

Game of Thrones: 11 millions d’Américains ont prévu de ne pas travailler lundi