BioUrban : l’arbre artificiel qui absorbe autant de pollution que 368 vrais arbres

Le Mexique est un pays ou le pic de pollution est régulièrement atteint dans les grande villes. Pour tenter de combattre l’abondance des pics d’ozone et de micro-particules, il faut parfois être inventif. Les grandes villes du pays ont donc eu l’idée de s’équiper d’un arbre artificiel très particulier pour combattre la pollution.

Un soutien et non pas une solution définitive contre la pollution

Cet arbre artificiel réalisé par la société « Biomitech » va en fait absorber la pollution grâce à des algues situées à l’intérieur, qui vont lui permettre de purifier l’air. Nommé « BioUrban », l’arbre est une structure métallique haute de 4 mètres, faite de cylindres empilés qui reproduit le phénomène de photosynthèse d’un arbre naturel. Jaime Ferrer le co-fondateur de Biomitech explique à l’AFP :

« Ce système inhale la pollution et fonctionne ensuite avec un processus biologique à l’image d’un véritable arbre. Les « arbres » métalliques sont un complément à la nature, car ils peuvent être placés dans des zones à forte densité urbaine, difficiles à reboiser, dans des lieux de forte affluence où se croisent des piétons, des véhicules, des vélos et des transports en commun et où il n’est pas possible de planter un hectare d’arbres. »

Plus qu’un complément, Biomitech assure que son arbre permet de reproduire le phénomène de photosynthèse équivalant à 368 arbres naturels ! Le premier « BioUrban » a été installé à Puebla, une des principales villes du Mexique. Chacun de ses arbres coute 50 000 dollars. Les municipalités de Monterrey, et de la capitale, Mexico vont prochainement s’en équiper.

Cependant, « BioUrban » n’est pas une technologie qui doit être la solution ultime face à la pollution, ce n’est qu’un complément pour aider à mettre fin à la pollution en ville comme le précise Jaime Ferrer. « Ce système ne prétend pas en finir avec la pollution de la ville de Mexico, il vient en soutien, pour remédier au problème de pollution des intersections ou des sites de grande affluence ».

En Turquie et en Colombie aussi

Hors des frontières du Mexique, deux de ses arbres ont été installés en Turquie, un en Colombie et un autre au Panama. Alors que Paris connaît des pics de pollution chaque année, plus particulièrement en été, « BioUrban » pourrait bien être une des solutions contre la pollution.

Retrouvez la vidéo de présentation de « BioUrban » l’arbre artificiel ci-dessous.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement