BioUrban : l’arbre artificiel qui absorbe autant de pollution que 368 vrais arbres

Le Mexique est un pays ou le pic de pollution est régulièrement atteint dans les grande villes. Pour tenter de combattre l’abondance des pics d’ozone et de micro-particules, il faut parfois être inventif. Les grandes villes du pays ont donc eu l’idée de s’équiper d’un arbre artificiel très particulier pour combattre la pollution.

Un soutien et non pas une solution définitive contre la pollution

Cet arbre artificiel réalisé par la société « Biomitech » va en fait absorber la pollution grâce à des algues situées à l’intérieur, qui vont lui permettre de purifier l’air. Nommé « BioUrban », l’arbre est une structure métallique haute de 4 mètres, faite de cylindres empilés qui reproduit le phénomène de photosynthèse d’un arbre naturel. Jaime Ferrer le co-fondateur de Biomitech explique à l’AFP :

« Ce système inhale la pollution et fonctionne ensuite avec un processus biologique à l’image d’un véritable arbre. Les « arbres » métalliques sont un complément à la nature, car ils peuvent être placés dans des zones à forte densité urbaine, difficiles à reboiser, dans des lieux de forte affluence où se croisent des piétons, des véhicules, des vélos et des transports en commun et où il n’est pas possible de planter un hectare d’arbres. »

Plus qu’un complément, Biomitech assure que son arbre permet de reproduire le phénomène de photosynthèse équivalant à 368 arbres naturels ! Le premier « BioUrban » a été installé à Puebla, une des principales villes du Mexique. Chacun de ses arbres coute 50 000 dollars. Les municipalités de Monterrey, et de la capitale, Mexico vont prochainement s’en équiper.

Cependant, « BioUrban » n’est pas une technologie qui doit être la solution ultime face à la pollution, ce n’est qu’un complément pour aider à mettre fin à la pollution en ville comme le précise Jaime Ferrer. « Ce système ne prétend pas en finir avec la pollution de la ville de Mexico, il vient en soutien, pour remédier au problème de pollution des intersections ou des sites de grande affluence ».

En Turquie et en Colombie aussi

Hors des frontières du Mexique, deux de ses arbres ont été installés en Turquie, un en Colombie et un autre au Panama. Alors que Paris connaît des pics de pollution chaque année, plus particulièrement en été, « BioUrban » pourrait bien être une des solutions contre la pollution.

Retrouvez la vidéo de présentation de « BioUrban » l’arbre artificiel ci-dessous.

Commentaires

Derniers Articles

 

Le Sony World Photography Awards 2020 révèle ses finalistes

Quicksett : l’invention qui va changer la vie des snowbordeurs

Overwatch bientôt adapté en série sur Netflix ?

Ces photos d’oursons qui dansent font le tour du monde

Deepfake : quand Neo choisit la pilule bleue

Un hôtel de luxe flottant sur une rivière ouvre en Suède

Des boulettes de riz comme vous n’en avez jamais vu

Robert Pattinson en Batman se dévoile

Supreme dévoile une collab avec Oreo

Un mathématicien crée des dessins complexes à l’aide d’une seule ligne continue

Disney prépare un nouveau film sur « Raiponce » en live-action !

Deepfake : Tom Holland et Robert Downey Jr dans « Retour vers le futur »

IKEA propose de régler ses achats avec son temps de trajet

Ils recréent le tableau de Georges Seurat dans la vraie vie

Une impression 3D en quelques secondes, c’est maintenant possible

La Casa de Papel vous invite à braquer la Monnaie de Paris

Matrix 4 : premières images de Keanu Reeves et Carrie-Anne Moss

007 : le titre de Billie Eilish « No Time to die » se dévoile

Une œuvre de Banksy en vente pour aider l’Australie

Une IA créée un morceau façon Travis Scott

Montpellier : quand le street-artist EFIX détourne le mobilier urbain

Découvrez les Champs-Elysées en 2030

Grâce à la broderie, ces anciennes photos trouvent une seconde vie

Spotify lance un Spotify Kids