Message spectaculaire de Greenpeace un mois après Fukushima

Un mois après l’accident nucléaire de Fukushima, Greenpeace a marqué l’événement en réalisant de spectaculaires projections d’images et de messages antinucléaires sur les centrales espagnoles, dont elle réclame la fermeture.

En lettres lumineuses géantes, les messages « Plus jamais Fukushima » ou « Danger nucléaire », accompagnés du symbole nucléaire stylisé en forme de tête de mort, ont été projetés sur les six centrales du pays, dont deux, Garona dans le nord et Cofrentes dans l’est, sont du même type que la centrale japonaise accidentée.

Projection antinucléaires sur la centrale espagnole d'Asco près de Tarragone le 7 avril 2011

L’organisation écologiste veut ainsi « attirer l’attention sur le fonctionnement dangereux » des centrales espagnoles, en soulignant que le parc nucléaire du pays est vieillissant avec une moyenne d’âge de 29 ans et « souffre de graves problèmes de sécurité ». Greenpeace cite en particulier le cas de Garona, la plus ancienne des centrales espagnoles, en activité depuis 1971, où sont apparus « d’importants problèmes de corrosion sur plusieurs composants du coeur de la centrale ».

Parmi les risques signalés, Greenpeace souligne « qu’a été mise en évidence l’incapacité de centrales nucléaires comme Garona et Cofrentes, du même type que Fukushima, à garantir la réfrigération du noyau d’uranium en cas de perte de l’approvisionnement électrique ».

Après l’accident de Fukushima, le gouvernement espagnol avait décidé de faire inspecter les systèmes de sécurité des centrales nucléaires du pays. Le chef du gouvernement socialiste, José Luis Rodriguez Zapatero, avait promis lors de la campagne pour les législatives de 2008 de désengager progressivement le pays du nucléaire au profit des énergies renouvelables.

Mais l’Espagne, qui cherche à se dégager de sa forte dépendance vis-à-vis du pétrole, a depuis fait le choix, dénoncé par les écologistes, de prolonger la durée de vie de plusieurs centrales nucléaires.

L’Espagne est aujourd’hui l’un des pays leaders dans les énergies renouvelables – celles-ci ont fourni en mars 42,2% de la demande d’électricité – mais Greenpeace demande que pays « mette fin à l’ère du nucléaire et fasse définitivement le pari d’un système énergétique à 100% renouvelable ».Copyright © 2011 AFP.

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Stores, événements, animations : l’univers des Animaux Fantastiques s’empare de Paris !

Kaamelott, le Calendrier de l’Avent

Harry Potter Wizard Unite : premier trailer du jeu à la Pokémon GO

Un film « Peaky Blinders » en developpement

Mary Poppins s’installe au BHV Marais

John Lewis dévoile sa publicité de Noël avec Elton John

6000 oeuvres historiques de littérature jeunesse numérisées et disponibles gratuitement

Wes Anderson à Angoulême pour le tournage de son prochain film

Tous les caméos de Stan Lee dans une vidéo

Une action surprenante du Centre Pompidou pour attirer les touristes étrangers

Le Dumbo de Tim Burton dévoile sa bande-annonce

Madame Oleson de « La Petite Maison dans la prairie » est décédée

Une nouvelle saga de George R.R Martin adaptée en série

Les plus beaux hommages à Stan Lee

Le Big Mac fête ses 50 ans et nous fait voyager dans le temps

40 artistes rendent hommage à Naruto dans une exposition

Pedro Pascal star de la prochaine série Star Wars

Nekfeu prête sa voix pour le doublage de « My Hero Academia »

Game of Thrones: HBO dévoile la date de diffusion de la saison 8

Peter Jackson : une date de tournage pour Tintin 2 ?

Who’s She? : un jeu de société sur les femmes extraordinaires qui ont changé le monde !

Mort de Stan Lee : les réactions des stars Marvel

Les sculptures sur fruits et légumes de Gaku

Si les grandes enseignes étaient des sneakers