Exposition Enki Bilal au Musée des Arts et Métiers à Paris

Une centaine de planches originales, de dessins et de toiles d’Enki Bilal dialoguent avec de surprenants trésors du Musée des Arts et Métiers à Paris.

Choisis par l’artiste, dans l’exposition « Mécanhumanimal », symbiose esthétique entre homme, animal et machine. A partir de mardi et jusqu’au 5 janvier 2014, les visiteurs pourront plonger dans l’univers fantasmé de ce poète visionnaire qui a pioché dans les réserves du musée pour dénicher et détourner des objets insolites entrant en résonance avec son oeuvre, des années 1970 à nos jours.

Mecanhumanimal-3

C’est la première fois que le Musée des Arts et Métiers accueille un artiste.

Pourquoi ce nom énigmatique de « Mécanhumanimal »? « Mes bandes dessinées et mon travail pictural s’inspirent des ponts qui existent entre humains et animaux, souvent favorisés par la technologie, ce mot s’est donc imposé », explique à la presse Bilal qui adore forger des néologismes et mène depuis longtemps une réflexion sur les rapports entre l’homme et l’innovation technique. L’artiste a aussi réalisé cinq toiles pour l’exposition, qu’il prépare depuis plus de deux ans, dont « Machine à tailler les engrenages coniques ».

Mecanhumanimal-22

Entre performance et installation, l’exposition, conçue par le Musée des Arts et Métiers et « 9e Art+ », organisateur du Festival international de la BD d’Angoulême, s’articule autour de cinq thèmes: Passions humaines, Animaux, Monstres et hybrides, Rêves de machines, Conflits et planètes.

Le visiteur est accueilli par l’index grandeur nature de la Statue de la Liberté, rebaptisé « Indexeur de liberté », puis plonge dans les différents mondes de l’auteur de la trilogie « Nikopol », de « Animal’z » ou « Julia & Roem » sur fond de musique tour à tour inquiétante ou poétique, avec une mise en scène intimiste. Source : AFP et France24

Mecanhumanimal-2MecanhumanimalMecanhumanimal-33Bilal-expo-paris2013-01

Mécanhumanimal, Enki Bilal au Musée des arts et métiers – 4 juin 2013 / 5 janvier 2014

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion