« Le Mannequin Challenge, c’est tous les jours pour un patient atteint de la maladie de Charcot »

Ces dernières semaines, sur les réseaux sociaux, il était impossible de passer à côté du phénomène Mannequin Challenge. Si ces vidéos virales vous ont sans doute impressionnées, aucune d’elles ne vous a encore touché de cette manière.

paralysie progressive

Dans les premiers instants, on assiste à un Mannequin Challenge comme les autres (signé Publicis Brussels) : des chercheurs en blouse blanche restent figés dans un laboratoire médical. Mais lorsque la caméra s’arrête sur le dernier “mannequin“ la vidéo commence à prendre tout son sens. Alors que les laborantins ont recommencé à bouger, celui-ci reste immobile avec sur ses genoux une pancarte au message fort : “Le Mannequin Challenge, c’est tous les jours pour un patient SLA“.

Vous l’aurez compris, cette personne est atteinte de la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) : une maladie dégénérative qui paralyse les muscles les uns après les autres et provoque la mort en moins de 5 ans. On ne peut pas rester statique face à la maladie. Les chercheurs de la K.U.L. et la ligue SLA ont besoin de fonds pour continuer la recherche.

A propos de la Ligue SLA

La SLA est une maladie neurodégénérative mortelle par laquelle les motoneurones meurent. La SLA peut être décrite comme une maladie qui paralyse le corps progressivement et complètement commençant au cou. Vous, le patient, ne peut plus bouger, parler, avaler ou respirer et vous vous sentez capturé dans votre propre corps. Les capacités émotionnelles et sensorielles restent intactes à travers la maladie. Les patients meurent en moyenne 33 mois après le diagnostic, sans espoir de guérison quelconque. Dans le monde entier plus de 450.000 personnes sont atteintes de la SLA, ce qui signifie 7 personnes sur 100.000.

La Ligue SLA Belgique, un organisme non-subventionnée sans but lucratif, cherche à rendre les dernières années des patients et leurs familles plus agréables en les aidant au niveau psychosocial et administratif, en prêtant de l’équipement de mobilité et de communication, en défendant leurs droits, en encourageant et en soutenant la recherche scientifique à travers le fonds « A Cure for ALS » et en fournissant des soins personnalisés à travers le fonds « MaMuze ».

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion