Une artiste se maquille comme les graffitis du métro

Je ne connaissais pas encore le cosplayer d’affiche de pub gribouillée. Après le fan d’IKEA qui se transforme en produits de la marque suédoise, voici l’artiste qui reproduit les publicités du métro victimes de graffitis.Lydia Cambron basée à Brooklyn, aime donc se maquiller à l’image de ces publicités vandalisées pour nous offrir une série de clichés étrange mais drôle finalement. La source d’inspiration n’a pas de limite.

lydiacambron1

lydiacambron2

lydiacambron3

lydiacambron4

lydiacambron5

lydiacambron6

lydiacambron7

Images ©lydiacambron via buzzfeed

Commentaires

Derniers Articles

 

Finlande : des supermarchés lancent des « happy hours » contre le gaspillage

VEJA lance sa première running écologique

Les finalistes du Comedy Wildlife Photography Awards 2019

Game of Thrones: un deuxième spin-off serait centré sur la Maison Targaryen

Gargoyles : la série animée des années 90 sera sur Disney+

Paris : des artistes revisitent la bouteille Desperados

The Witcher : la série Netflix devrait arriver le 17 décembre

Une expérience King Kong au coeur de l’Empire State Building

Un TETRIS transposé dans la vraie vie

The Institute : le dernier roman de Stephen King sera adapté en série

La borne interactive qui vous permet de poser avec vos joueurs préfèrés

Suède: des billboards transformés en hôtels pour abeilles

Monopoly: une version féministe où les femmes gagnent plus que les hommes

Daniel Buren revisite la boîte de La Vache qui rit®

Qatar : des routes peintes en bleu pour rafrâichir la température

Quand le design de l’IPhone 11 affole le web

Disneyland Paris : la zone dédiée à La Reine des Neiges se dévoile

VANS lance une collection « L’Étrange Noël de monsieur Jack »

La première série Apple avec Jason Momoa se dévoile

Une véritable forêt plantée sur un terrain de foot pour la bonne cause

Il réalise des portraits hyperréalistes de tableaux et sculptures célèbres

Wewalk, la canne intelligente qui révolutionne la vie des malvoyants

Ce graphiste manipule les espaces vides

Une exposition SEMPÉ va réunir plus de 300 dessins