Un faux site e-commerce contre l’industrie de la fourrure

Plus de 100 millions d’animaux sont tués chaque année pour leurs fourrures. Ces dernières sont utilisées pour décorer les vêtements et différents accessoires de mode. Inutile et cruelle, cette pratique doit cesser immédiatement. Lesley Fox de L’Association pour la protection des animaux à fourrure et Alanna Devine de la SPCA de Montréal nous parlent des conditions horribles que vivent les animaux vivant sur les fermes d’élevages.

Pour battre l’industrie de la fourrure à son propre jeu, #Makefurhistory lance une campagne à l’aide d’un faux site e-commerce furdiscounts.com qui cible directement les consommateurs potentiels.

furdiscount

Commentaires

Derniers Articles

 

Kathryn Bigelow filme 5 styles de cinéma avec l’iPhone 13 Pro

Lancement d’une gamme de sodas « Cup Noodle »

LG dévoile un écran Home Cinema de 8 mètres de diagonale

La suite de « Jumeaux » avec Schwarzenegger, DeVito et Tracy Morgan

Dua Lipa se transforme en Sailor Moon dans son dernier clip

Red Bull fabrique le plus grand flipper du monde

Japon : des conteneurs de tri sélectif en forme de TITANS

UltraBOOST : Adidas présente sa collection 007

Une société offre 1300 dollars pour regarder 13 films d’horreur

La cabane de Winnie l’ourson à louer sur Airbnb

Lyon : un vélo-bibliothèque part à la rencontre des enfants

SHE-RA : une série live-action en préparation

L’Arc de Triomphe empaqueté par Christo

Narcos: Mexico : la saison 3 débarque en novembre

David Lynch et Pharrell ouvrent une discothèque à Ibiza

Lil Nas X et Elton John s’échangent leurs tenues emblématiques

Les dîners sous dômes « Under The Stars » reviennent à Bruxelles

La nouvelle saison des Simpson arrive sur Disney+

Les plus beaux clichés aériens des Drone Photo Awards 2021

IKEA : une émission de télé-réalité qui vous piège dans les années 90

Des pochettes de disques cultes en LEGO

Les bolides de Mad Max mis aux enchères

17 artistes revisitent la chaise médaillon de Dior

Wolverine : le jeu video Insomniac Games se dévoile