Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho

Voici une collection de tasses qui revisite les anciennes techniques d’animation. Plus ou moins inspirées par la technique du phénakistiscope, un jouet optique inventé par Joseph Plateau en 1832 donnant l’illusion du mouvement attribué à la persistance rétinienne, les designers de Luycho utilisent ce genre d’illusions sur une collection de tasses à café.

Luycho
décline plusieurs techniques dont celle de l’anamorphose qui propose une déformation réversible d’une image d’animaux à l’aide d’un système d’un miroir courbe sous forme de soucoupe.Sur son site, la boutique propose une large collection de tasses. Comptez 30 à 50 euros selon les modèles.

Anamorphoses et animation

L’anamorphose

Le type d’anamorphose par réflexion dans un miroir conique ou cylindrique utilisées pour ces tasses trouve peut-être son origine dans les estampes chinoises apportées à la cour de Constantinople, et l’on dit que Simon Vouet avait introduit en Europe cette curiosité. Ce nouveau genre, plus inattendu et spectaculaire, où le sens de l’image paraît indéchiffrable, ne tarda pas à supplanter le type antérieur (exemples d’école italienne du xviie s. à Rome, G. N., Gal. Corsini, et au musée de Rouen).

Correspondant étroitement avec les bizarreries littéraires de cette époque, l’anamorphose s’inscrit dans un cadre culturel essentiellement tourné vers l’ésotérisme et l’ambiguïté. Jusqu’au XIX siècle, certains artistes s’intéresseront à ces jeux de perspectives déformantes et s’en serviront dans des caricatures pour dissimuler des scènes galantes ou obscènes, ou pour exprimer leur opposition politique. Jurgis Baltrusaĭtis a publié un livre sur la question, Anamorphose (Paris, 1955), et plus récemment cette technique est devenue incontournable pour certains artistes comme Michael Murphy ou Bernard Pras avec d’incroyables compositions d’objets.

Le phénakistiscope

Au dix-neuvième siècle, le Bruxellois Joseph Plateau fait faire un pas décisif à la représentation animée, sur la base de ses recherches en optique. Stroboscopie, formation et déformation des images, colorimétrie et photométrie le passionnent. Il découvre la synthèse du mouvement et invente le Fantascope — ou Phénakistiscope — en 1834. Le peintre Jean-Baptiste Madou l’assiste et sera le premier dessinateur de bandes animées. À sa suite, l’Anglais Horner lance le Dédaleum, futur Zootrope. Von Uchatius, Marey, Muybridge, Edison et Auguste et Louis Lumière poursuivent les recherches qui débouchent sur l’obturateur de l’appareil de projection.

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement