viewsonic-3d-glasses

Les lunettes 3D des cinémas regorgent de microbes

Une étude réalisée aux Etats-Unis dévoile des résultats surprenants sur l’état de propreté des lunettes 3D des cinémas. Relayée par ABC, celle-ci montre qu’elles seraient bourrées de microbes.

Selon une étude réalisée par Good Housekeeping, ce que nous toucherions en réalité serait d’un tout autre genre : les germes de ceux qui ont porté les lunettes avant nous.

Pourtant, la plupart des cinémas déclarent nettoyer ces lunettes. Avant la projection d’un film en 3D, nous pouvons encore voir un court spot expliquant comment fonctionnent les lunettes, et leur nettoyage. Malgré cela, 7 cinémas de New York, du New Jersey et du Connecticut ont échoué au test.

Conjonctivites, infections cutanées, septicémie …

Les bactéries analysées sur les lunettes sont responsables de conjonctivites, d’infections cutanées, d’intoxication alimentaire, de septicémie et de pneumonie. Une des lunettes était même infectée d’un Staphylococcus aureus (le staphylocoque doré), qui est le plus souvent responsable des infections au staphylocoque.

Rosemary Ellis, la rédactrice en chef de Good Housekeeping déclare dans un communiqué de presse qu’ils ne s’attendaient pas à trouver ce genre de bactéries lors de leur étude. Ils pensaient plutôt trouver des bactéries plus générales, pas un staphylocoque ! « Nous ne disons pas que ces lunettes vont vous rendre malades, mais les enfants les touchent, puis mettent leurs doigts en bouche ou se frottent les yeux, le potentiel est là. »

Rien d’extraordinaire, selon les médecins

Le Dr. William Schaffner nuance ces résultats par le fait que nous ne vivons pas dans un environnement stérile en général. Partout autour de nous, nous pouvons trouver plusieurs sources de bactéries : le clavier de l’ordinateur, un stylo, des pièces de monnaie ou des billets de banque. Ceux-ci, une fois analysés, pourraient donner les mêmes résultats. ©RTL.be

Derniers articles dans Videos

  • film-meets-art-ii

    Quand le cinéma emprunte à l’Histoire de l’Art (partie 2)

    Quand le 7 ème art s’inspire de l’histoire de l’art. Après un premier montage vidéo, Film Meets Art revient. Nous retrouvons une toile de Jean-Auguste-Dominique Ingres dans un film de Godard, une illustration de Norman Rockwell dans un film de Steven Spielberg ou une tableau de Bruegel dans le « Metropolis » de Frits Lang de 1927. Un montage signé Vugar Efendi.

  • trashme-1

    Pendant 30 jours, il va porter tous les déchets qu’il produit quotidiennement

    Un américain moyen génère plus de 2 kg de déchets par jour. Pour sensibiliser le public au problème de l’augmentation constante des déchets dans notre quotidien, l’activiste Rob Greenfield a décidé de porter les déchets qu’il génère. Pendant un mois, Rob se déplacera avec cette combinaison aux multiples poches et aura sans doute un peu de […]

  • ball-pool-bar-dive0

    Un bar piscine à balles ouvre à Osaka

    Il n’y a pas que les enfants qui ont le droit de s’éclater pendant des heures dans la piscine à balles du McDo ou du magasin IKEA. Après ce bar éphèmere de San Francisco, direction Osaka au Japon où ce bar dépourvu de tables et de chaises accueil les grands enfants dans une « piscine » de 20.000 balles multicolores. Ouvert en juillet […]

  • what-the-fuck-france-terrasseparis

    What The Fuck France! Quand un anglais teste les terrasses Parisiennes

    Il est bon ce Paul Taylor, j’aime beaucoup. What The Fuck France! est un nouveau petit rendez-vous du samedi midi proposé par Canal+. Dans ce deuxième épisode, ce jeune Britannique à l’énergie débordante, nous propose son expérience des terrasses parisiennes. Serveur inaccessible, prix élevés, vendeur se roses, table serrées, fumeurs… Une version cauchemardesque du fameux […]

Commentaires

Laisser un commentaire

Catégories