« Un cow-boy à Paris », le nouveau Lucky Luke sort aujourd’hui

Lucky Luke, le célèbre « lonesome cowboy » qui tire plus vite que son ombre, traverse l’Atlantique et débarque pour la première fois enEurope ! « Un cow-boy à Paris », le nouvel album de Jul et Achdé, arrive en librairie ce vendredi 2 novembre (Lucky Comics).

Le sculpteur français Auguste Bartholdi fait une tournée spectaculaire aux États-Unis pour lever des fonds qui lui permettront d’achever la future Statue de la liberté. Mais plusieurs incidents visent la statue et même directement Bartholdi. Lucky Luke est missionné pour escorter le Français, et ce, jusqu’à Paris. C’est un choc culturel pour le cowboy qui, non content de traverser l’Atlantique pour la première fois, découvre la splendeur de la ville lumière, et le mode de vie de ses autochtones, les parisiens.

À l’occasion du lancement de ce 80e album, Le Parisien consacre sa Une à Lucky Luke avec une mise en page spéciale.

View this post on Instagram

UN COW-BOY A PARIS. La mécanique de l’action et de l’humour explose tout au long de Un cow boy à Paris, 80ème aventure du cow boy imaginée par l’impétueux Jul, déjà auteur de La Terre promise (2016). Dans cette dernière mission, Lucky Luke protège la statue de la liberté et son créateur Bartholdi, du far west où est lancée une campagne de financement participative jusqu’à la ville lumière. La liberté est effectivement menacée par le directeur d’un pénitencier qui lui dispute l’emplacement de Bedloe's Island. La première partie plantée aux Etats-Unis apporte son lot de Dalton et d’Indiens. Mais c’est bien sûr l’épisode parisien qui fait se heurter la légende de l’ouest à d’autres légendes de Paname 1880 : Verlaine et Rimbaud en Billy the kid du pavé, Emma Bovary, passagère du Rouen-Paris, le maître Victor Hugo. Le dessin de Achdé (Hervé Darmanton) n’est plus à complimenter – il est parfait. Morris aurait applaudi. Jul s’inscrit avec un talent insolent dans l’esprit de Goscinny. Fin, fort et fun. Dargaud. 48 p; 11 €. #luckyluke #goscinny #cowboy #farwest #statueofliberty #toureiffel #rimbaud #victorhugo #arthurrimbaud #paulverlaine #paris #coffeebreak #caffe #comicsbooks #bede #bd #coffeetime #parisjetaime #bandedessinee #eiffeltower #bandedessinée #coffee #cafe #readingtime #coffeeholic #parismonamour #instacafe #instamood #bookstagram #bdetpausecafe

A post shared by @ bdetpausecafe on

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement