Loving Vincent, le film aux 65.000 tableaux peints à la main

Loving Vincent est le premier film d’animation au monde à avoir entièrement été réalisé à partir de peintures à l’huile confectionnées à la main. Ce long-métrage s’appuie sur 120 toiles de Van Gogh. Plus de 125 artistes font vivre l’artiste à coups de pinceau dans Loving Vincent, en utilisant une technique comparable à celle de Van Gogh.

12 peintures pour une seconde de film

Il a fallu quatre ans au producteur Hugh Welchman et à la cinéaste Dorota Kobiela de Breakthru Productions pour réaliser le film. Tous les cadres du film qui dure 95 minutes, ont été peints à la main, soit quelques 65.000 tableaux au total; pour une seconde de film, il faut douze peintures. Le film sortira en salles à partir du 22 septembre.

Commentaires

Derniers Articles

 

Cet artiste réalise ses œuvres uniquement avec des jeans

La sortie de Cyberpunk 2077 est repoussée à septembre

Taika Waititi pourrait réaliser un film Star Wars

Daniel Craig est James Bond malgré lui dans cette pub pour Heineken

Netflix : comment profiter du catalogue US en France

Netflix et Ben & Jerry’s ont créé une glace Netflix & Chill’d

Stella McCartney présente le premier jean biodégradable

La date de sortie de Gremlins : Secrets of the Mogwai est connue !

Netflix sort un manuel sur la sexualité gratuit tiré de « Sex Education »

Les moto-taxis les plus excentriques de Nairobi

Les créateurs de Wallace et Gromit signent un film pour Greenpeace

The Eternals : Marvel dévoile le synopsis

McDonald’s se fait un relooking avec Alexander Wang

Thaïlande: dormir au milieu des éléphants dans des bulles

JO de Tokyo : des affiches officielles réalisées par des artistes

Des koalas en peluche pour sensibiliser à la récolte de fonds pour l’Australie

Conor McGregor dans une baston de jouets pour Reebook

Amazon dévoile le casting de la série sur le Seigneur des Anneaux

En soutien à l’Australie, Jben dessine un koala géant sur les sables de Royan

Un hôtel dédié au fromage va ouvrir à Londres

Zelda Breath of the Wild rencontre le Studio Ghibli

Le parc d’attraction Super Nintendo World se dévoile un peu plus !

Bientôt une rue David Bowie à Paris

Morbius dévoile sa première bande-annonce