Love, Death and Robots : la nouvelle série Netflix de David Fincher sort aujourd’hui

La politique de Netflix est claire depuis un moment déjà : tenter de plaire à tous les types de public possible. L’année dernière, Netflix a innové avec l’épisode interactif de « Black Mirror : Bandersnatch » mais a surtout été récompensé aux Oscar grâce à « Roma » sorti en décembre 2018. Aujourd’hui, Netflix montre sa capacité à attirer de grand réalisateur puisque sort « Love, Death and Robots » de David Fincher. 

18 épisodes de 5 à 15 minutes

La série est une anthologie d’animation dans le style science-fiction réalisé par David Fincher et Tim Miller ( le  réalisateur du premier volet de « Deadpool »). Le ton et le genre de la série varient selon les 18 épisodes. Par exemple, l’épisode « The Witness » raconte l’histoire d’une femme qui fuit dans les rues d’une ville surréaliste après avoir vu un meurtre tandis que « Sonnie’s Edge » parle de combats souterrains entre monstres. Les 18 épisodes durent de 5 à 15 minutes. 

« Love, Death and Robots » penche donc dans un surréalisme assez fou. L’épisode « When The Yogurt Took Over » nous montre un monde où une mutation de yaourt super-intelligent domine le monde et « Ice Age » raconte l’histoire d’un couple qui découvre une civilisation perdue à l’intérieur d’un congélateur. Les thèmes des histoires ne sont pas tout à fait nouveaux ( les menaces d’un ennemi inconnu, la vie dans une ville post-apocalypse) mais sont tous traités d’une manière complètement décalée.

Les épisodes ne sont pas reliés entre eux, chacun raconte une histoire différente. C’est en quelque sorte une série de rêve qui est selon Netflix « facile à regarder et difficile à oublier ». Tim Miller déclare à propos de sa série : « elle combine mon amour de l’animation et des histoires incroyables. Les bandes dessinées, les livres et les magazines de fiction fantastique m’ont beaucoup inspiré pendant des années, et ce qu’on retrouve dans la série. »

Ces inspirations se retrouvent dès le premier coup d’oeil dans la série comme l’atteste cette bande-annonce, elle aussi complètement folle. 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement