Louisa, la « Belle au bois dormant » Britanique

Louisa Ball, une jeune britannique de dix-sept ans, peut dormir jusqu’à deux semaines d’affilée. Durant ces périodes, ses parents sont très inquiets.

Pour Louisa Ball tout a commencé avec de simples symptômes de grippe. «J’avais de la fièvre et ensuite je me suis endormie.» Mais comme le rapportent les médias anglais, la jeune fille de dix-sept ans s’est réveillée dix jours plus tard.

Domiciliée à Worthington, en Angleterre, Louisa Ball souffre du syndrome de Kleine-Levin (KLS). Il s’agit d’une affection neurologique bénigne et rare, touchant principalement les adolescents. Le KLS est principalement caractérisé par un besoin excessif de sommeil.

Une maladie incurable

Pendant longtemps, aucun médecin ne pouvait dire de quoi Louisa Ball souffrait. Ce sont des experts à Londres qui ont posé le diagnostic exact. Mis à part un sommeil excessif, la maladie provoque également une hausse d’agressivité. Mais, chez certains malades, les symptômes disparaissent après dix à douze ans.

Impossible d’imaginer une vie quotidienne normale pour la jeune fille. «Je n’ai pas pu faire mes examens et je loupe souvent des fêtes de famille, des anniversaires ainsi que des sorties avec mes amis.»

Besoin d’adaptation

Sa famille a dû s’adapter au mieux à la maladie. Pendant son sommeil profond, ses parents la réveillent une fois par jour pour l’emmener aux toilettes et lui donner à manger. Malgré cela, Louisa perd environ cinq kilos à chaque fois. «Quand elle se réveille, elle mange comme un glouton. C’est un peu comme un hamster après avoir hiberné», raconte son père.

Surnommée la Belle au bois dormant par les médias, Louisa le prend avec humour: «Je n’attend plus que mon prince charmant.»

Commentaires

Derniers Articles

 

Jurassic Park : lancement d’une Jeep électrique pour enfants

Des éboueurs créent une bibliothèque avec les livres jetés

Nintendo Labo : des accessoires en carton pour Switch

Il s’incruste hors-champ sur des pochettes d’album

Un bar éphémère réalisé en LEGO va ouvrir à Londres

La nouvelle série de Netflix met les 90’s à l’honneur

Cette robe change de couleur toute seule !

Google trouve à quelle oeuvre d’art vous ressemblez le plus

Un livre pour faire des sons électroniques avec du papier

Des photos d’enfants du monde entier avec leurs jouets

Le jargon de la pub en vinyles

À la découverte de Trust Icon, street artiste londonien

Muni de son smartphone, il donne vie aux objets qui l’entourent

Il se prend en photo autour du monde avec Godzilla

De l’origami animale dans des peaux d’agrumes

Les Gardiens de la galaxie 3 sortira en 2020

Dénoncer les publicités sexistes de l’époque en inversant les rôles

Quand les peintures classiques rencontrent les Temps Modernes

Au Japon, les plaques d’égout deviennent des œuvres d’art

Elle tricote des pulls pour le camouflage urbain

Quand Bruce Lee découvre le sabre laser

La GameBoy bientôt de retour ?

Elle joue la Marche Impériale en écrivant des calculs

Altered Carbon la nouvelle série SF de Netflix au petit goût de Blade Runner