Louisa, la « Belle au bois dormant » Britanique

Louisa Ball, une jeune britannique de dix-sept ans, peut dormir jusqu’à deux semaines d’affilée. Durant ces périodes, ses parents sont très inquiets.

Pour Louisa Ball tout a commencé avec de simples symptômes de grippe. «J’avais de la fièvre et ensuite je me suis endormie.» Mais comme le rapportent les médias anglais, la jeune fille de dix-sept ans s’est réveillée dix jours plus tard.

Domiciliée à Worthington, en Angleterre, Louisa Ball souffre du syndrome de Kleine-Levin (KLS). Il s’agit d’une affection neurologique bénigne et rare, touchant principalement les adolescents. Le KLS est principalement caractérisé par un besoin excessif de sommeil.

Une maladie incurable

Pendant longtemps, aucun médecin ne pouvait dire de quoi Louisa Ball souffrait. Ce sont des experts à Londres qui ont posé le diagnostic exact. Mis à part un sommeil excessif, la maladie provoque également une hausse d’agressivité. Mais, chez certains malades, les symptômes disparaissent après dix à douze ans.

Impossible d’imaginer une vie quotidienne normale pour la jeune fille. «Je n’ai pas pu faire mes examens et je loupe souvent des fêtes de famille, des anniversaires ainsi que des sorties avec mes amis.»

Besoin d’adaptation

Sa famille a dû s’adapter au mieux à la maladie. Pendant son sommeil profond, ses parents la réveillent une fois par jour pour l’emmener aux toilettes et lui donner à manger. Malgré cela, Louisa perd environ cinq kilos à chaque fois. «Quand elle se réveille, elle mange comme un glouton. C’est un peu comme un hamster après avoir hiberné», raconte son père.

Surnommée la Belle au bois dormant par les médias, Louisa le prend avec humour: «Je n’attend plus que mon prince charmant.»

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement