L’Oréal condamné pour publicité mensongère en Suède

STOCKHOLM (AFP) – Un tribunal de commerce suédois a estimé mercredi que la filiale suédoise du géant des cosmétiques L’Oréal avait violé les règles sur la publicité dans deux encarts publicitaires trompant les consommateurs sur les effets anti-vieillissement de certaines crèmes de soin.

Le tribunal a jugé que deux publicités pour les crèmes « Vichy Liftactiv Pro » et « Lancome High Resolution » parues dans des magazines féminins en 2006 induisaient les consommateurs en erreur, selon les documents rendus publics par la cour.

Les publicités affirmaient que l’une des crèmes réduisait les rides « à la vitesse d’un laser », diminuant leur visibilité de 43% ou de 70%, selon les annonces publicitaires, et que l’autre crème réduisait les rides en reconstituant l’épiderme.

Ces deux assertions contreviennent aux règles du marché suédois de la publicité, a estimé la cour.

La filiale de L’Oréal, L’Oréal Swedens AB, a été condamnée à payer les frais de justice du médiateur qui l’avait poursuivie en justice l’année dernière.

Le tribunal lui a interdit l’usage d’un certain nombre d’affirmations vantant de prétendues vertus de crèmes de beauté, et notamment d’affirmer qu’elles « réparent les rides de l’intérieur » et « réduisent les rides jusqu’à 40% ».

La justice suédoise interdit désormais à L’Oréal d’utiliser « des images qui induisent les consommateurs en erreur quant aux effets du produit ».

Si elle ne respectait pas le jugement, la société pourrait avoir à payer une amende d’un million de couronnes suédoises (109.115 euros).

« Ce verdict est un grand succès et fixe une ligne de conduite pour toutes les sociétés qui vendent des crèmes de beauté. Il est désormais plus clair que vous ne pouvez pas dire ce que vous voulez, en mots ou en images, dans une publicité », s’est félicitée l’adjointe au médiateur pour la consommation, Agnes Broberg, dans un communiqué.

L’Oreal Sweden AB n’avait pas pu être joint mercredi pour commenter la décision.

L’affaire avait débuté en 2005, quand une association de consommateurs de Stockholm avait évalué l’exactitude de 58 annonces publicitaires pour des crèmes pour le visage. Elle avait saisi le médiateur pour six publicités qu’elle jugeait mensongères. Ce dernier a saisi la justice pour deux d’entre elles.


Publié le 02 Décembre 2010 Copyright © 2010 Dowjones (source)

Commentaires

Derniers Articles

 

Dino-A-Live : Jurassic Park en vrai !

monochrome exposition

Dans l’exposition « MONOCHROME » de CJ Hendry, chaque salle a sa couleur

Des tableaux LEGO s’animent avec l’imagerie lenticulaire

Totoro : lancement d’un cheval à bascule « Chat Bus »

Forrest Gump Run

Un anglais a couru le marathon de Londres déguisé en Forrest Gump

Une compagnie italienne dévoile un siège pour voyager debout en avion

Bleach

Un premier trailer pour l’adaptation live action du manga Bleach

Campagne Unicef NoPriceOnKids

L’UNICEF lance une campagne sur instagram contre l’exploitation des enfants

New York : une station de métro rend hommage à David Bowie

Parodie Google enceintes

Burger Quiz parodie les enceintes Google

Ils invitent leurs petites amies au bal de promo sur Fortnite

Cosplayer

L’art du Cosplay par J.Stryker

TOMS : les espadrilles éthiques présentent une collection Disney

challenge rihanna

Internet se moque de la façon dont Rihanna applique son « Body Lava »

Une plage de rêve sur le thème de la licorne ouvre aux Philippines

Les portraits de grands réalisateurs faits avec des éléments de leurs films

Il cache 200 références à Stephen King dans un poster

La série MASK va être adaptée au cinéma

trailer final Jurassic World

Le trailer final de Jurassic World : Fallen Kingdom est sorti

robot fred westworld

Westworld piège les clients d’un bar avec un robot humanoïde

Dragons 3 dévoile son titre, sa date de sortie et son synopsis

Les anamorphoses de Noah Scalin

glace aux rillettes

Un couple de la Sarthe a créé une glace aux rillettes

Steve Casino, l’artiste qui customise ses Tic Tac