Colette: des illustrateurs customisent les affiches de films iconiques des années 70

PARIS – Sur une idée du magazine Little White Lies, plusieurs illustrateurs customisent des affiches de films iconiques des années 70 comme Klute par Stéphane Manel, Annie Hall par Craig Redman, Being There par Paul Davies, Young Frankestein par Jim Stoten, …

Colette a également demandé à certains de ses amis artiste de se prêter à cette vision du cinéma, comme Vahram Muratyan pour Superman , K+D pour La Blonde de Pekin, Yorgo Tloupas pour Jaws, Sophie Toporkoff pour Peau d’Ane, Ill Studio pour Phantom of the Paradise ou encore Genevieve Gauckler pour The Warriors, …

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

http://www.colette.fr/#/a/581/now

Commentaires

Derniers Articles

 

Les clichés noir et blanc de ce photographe sont stupéfiants

Harry Potter: il transforme son skate en Quidditch motorisé

Amsterdam : un banc public réalisé avec des déchets recyclés

Déguisé en musiciens du métro, « Maroon 5 » surprend les New Yorkais

Star Wars : le renard de cristal « Vulptex » dévoile son making-of

Les peintures miniatures de l’artiste Heidi Annalise

Japon : le jeu télé des escaliers lubrifiés est parfait

7 choses que vous ignorez sur Anastasia

Les Minikeums dévoilent leur nouveau générique

Cette chef pâtissière crée de surprenants gâteaux en 3D

Ce photographe réalise d’étonnantes illusions d’optique

Des bijoux Lego à customiser selon ses envies

Le David de Michel-Ange devient un legging et un maillot de bain

Un premier teaser pour « Indestructibles 2 »

ATLAS : le robot capable de faire des saltos arrière

Un escape game PSG débarque au Parc des Princes

Tout quitter et vivre sur une île affranchie des gouvernements ?

Londres : ce cinéma va diffuser tout Game of Thrones d’un coup

La Forêt. La première série où l’on peut vraiment parier sur l’identité du coupable

Villepinte : ils recouvrent leur bureau de Post-it® en mode Super Mario

Le jeu PopCorn Garage revient et défie les sériephiles

Il fabrique une version XXL de son jeu électronique d’enfance

Irritée qu’on lui touche les cheveux sans arrêt, elle crée un jeu vidéo 8 bits

Paris : un sauna « Solar Egg » s’installe dans le jardin de l’Institut suédois

37a3627a857a85600b8ae57be2784ca3]