Lettre à moi-même : le film de Santé Publique France pour la journée mondiale de lutte contre le sida

À l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le sida, ce mercredi 1er décembre, Santé Publique France et ses partenaires médias ont imaginé une expérience forte et émouvante pour lutter contre les discriminations liées à la séropositivité. 

Si les traitements permettent depuis longtemps aux personnes séropositives d’avoir une charge virale indétectable et de vivre pleinement sans transmettre le virus, les discriminations continuent. Celles-ci s’expliquent, en grande partie, par le fait que beaucoup ne connaissent pas l’avancée des traitements. Il en résulte de la peur, des discriminations et un frein au dépistage. 

Et c’est ce moment précis où l’on apprend sa séropositivité, où l’on pense que la vie s’arrête, qui est mis en lumière dans l’expérience : LETTRE À MOI-MÊME. 

L’avancée des traitements antirétroviraux encore méconnue

Depuis plusieurs années, l’efficacité des traitements permet aux personnes vivant avec le VIH d’avoir une charge virale indétectable sans risque de transmettre le virus. Elles peuvent ainsi avoir des enfants séronégatifs et même des rapports sexuels non protégés par un préservatif.

Cet effet préventif du traitement s’appelle le « TasP » (‘’Treatment as Prevention’’) et a été démontré scientifiquement à de multiples reprises. Pourtant, depuis plusieurs années, les mentalités n’ont pas évolué. Cette situation alimente la sérophobie, dégrade l’estime de soi des personnes atteintes par le VIH et freine le dépistage car on pense encore aujourd’hui qu’un test positif signe la fin de sa vie tout en restant fortement associé au sida.

« Lettre à moi-même » : Des histoires vraies pour lutter contre les idées fausses.

Pour déconstruire ces préjugés, Santé Publique France et ses partenaires médias ont lancé un appel à témoignages auprès de personnes vivant avec le VIH depuis de nombreuses années et qui suivent un traitement. Ils leur ont proposé d’écrire une lettre à eux-mêmes et de se l’adresser le jour où ils ont appris leur séropositivité.

Le but : se rassurer et montrer que ce virus ne va pas les empêcher d’aller au bout de leurs projets, d’avoir des enfants, de se marier… de vivre longtemps et en bonne santé malgré ce qu’ils ont cru ce jour-là. En se parlant à eux-mêmes, c’est à tout le monde qu’ils parlent : ils sensibilisent le grand public et donnent un véritable message d’espoir à toutes celles et ceux qui viennent d’apprendre leur séropositivité.

Santé Publique France et ses partenaires ont sélectionné les lettres de Christine Aubère (49 ans, séropositive depuis 31 ans), Nicolas Aragona (33 ans, séropositif depuis 11 ans) et Andréa Mestre (29 ans, séropositive depuis 7 ans).

Ils ont été invités à venir la lire devant une caméra dans un studio spécialement réaménagé pour l’expérience. En arrivant sur le plateau, ils ont découvert une chambre du passé avec des photos d’eux accrochées dans le décor. Ils ont ensuite lu leur lettre avec pudeur et libération face à une photo d’eux à l’âge qu’ils avaient au moment de l’annonce du résultat.

Cette photo, récupérée par la production auprès de leurs proches, a été animée grâce à d-iD, société technologique d’intelligence artificielle à l’origine de l’application DeepNostalgia pour MyHeritage. L’émotion des mots et des images, de Christine, d’Andréa et de Nicolas était palpable jusqu’à la toute fin où les proches (famille, amie, petit copain) sont venus les surprendre, preuve ultime – s’il en fallait encore une – que la vie continue.

Commentaires

Derniers Articles

 

Batgirl : Leslie Grace dévoile son costume

La comédienne Lucienne Moreau du « Petit Journal » est décédée

Avatar: Reckoning. Un nouveau jeu Avatar bientôt disponible

Décès de Michel Ruhl, la voix de « Nestor » et du narrateur de Dragon Ball Super

« Hôtel Transylvanie 4 » débarque sur Amazon Prime Video

Une planche originale de Spider-Man vendue 3 millions d’euros

Une suite de la série « Code Quantum » serait en préparation

Stromae, Kanye West, Billie Eilish … les artistes attendus à Coachella

Une série « Benjamin Gates » sans Nicolas Cage arrive en 2023

Une nouvelle série « Degrassi » sera diffusée en 2023

BigBug : le nouveau film de Jean-Pierre Jeunet dévoile son trailer

Ils commentent l’app TousAntiCovid à la manière d’un jeu vidéo

La série sur le tournage du film culte « Le Parrain » arrive en avril

Les « Totally Spies » sont de retour pour une nouvelle saison

« Red Notice » aura droit à deux suites sur Netflix

Éternelle Notre-Dame : l’expérience de 40 minutes en réalité virtuelle

Un « Destination Finale 6 » en préparation avec le réalisateur de Spider-Man

Les Gardiens de la Galaxie : le tournage de l’épisode spécial Noël 2022 retardé

Gal Gadot dans un remake de « La Main au collet » d’Alfred Hitchcock

NERF présente un blaster sonore « Le Livre de Boba Fett »

Ce restaurant d’Albi récompense ses clients qui n’utilisent pas leur portable

OREO lance une édition spéciale « The Batman »

L’écurie miniature de Banksy mise aux enchères

France TV va rediffuser l’intégrale d’Albator 78