Les 45e Rencontres de la photographie d’Arles sont ouvertes

Le festival international de la photographie « Les Rencontres d’Arles » propose jusqu’au 21 septembre prochain, un cinquantaine d’expositions. On peut y découvrir les clichés de Patrick Swirc, Vincent Pérez ou David Bailey. Il faut que je passe dans le coin ! rencontres-arles.com

PATRICK SWIRC

Rétrospective inédite d’un des plus grands portraitistes français qui a rencontré de nombreuses icônes de la politique et des arts.

PATRICK-SWIRC01

PATRICK-SWIRC-Christopher-Walken

juliette-binoche-par-patrick-swirc
 

DAVID BAILEY

Pendant plus de 50 ans, David Bailey a photographié pour les plus grands magazines de mode, réalisé des films publicitaires et des longs-métrages primés, et mené à bien plusieurs projets personnels et éditoriaux. Cette exposition rassemble des portraits que l’artiste a sélectionnés pour leur résonance particulière ou leur valeur affective. De Londres à New York en passant par la Papouasie-Nouvelle-Guinée, qu’il s’agisse de photographies de mode ou de reportages pour diverses revues, les portraits de Bailey sont criants de vérité. Affranchi des conventions stylistiques, l’engagement qui lie l’artiste à son sujet est palpable sur la pellicule. Bailey’s Stardust offre un panorama des multiples sources d’inspiration de Bailey. Acteurs, écrivains, musiciens, réalisateurs, designers, mannequins, artistes et personnes rencontrées en voyage: qu’il s’agisse de célébrités ou d’anonymes, il les a tous rendus inoubliables. Extrait du texte de présentation de l’exposition.
 
cara-delevingne-david-bailey-pharrell-

David-Bailey-Beatles

David-Bailey-polanski

Vincent Perez

Vincent Pérez est un vrai photographe. Non pour le seul fait d’avoir étudié cette discipline dans le temple de Vevey, mais pour la maîtrise du portrait et la créativité de ses mises en scène. Comédien et réalisateur, le cinéma est évidemment son terrain de prédilection. Il y bénéficie d’un point de vue de l’intérieur, une empathie de la part des sujets qu’il photographie. Il obtient ainsi des comédiens et des comédiennes de poser pour lui, dans une confiance que l’on accorde généralement aux seuls grands photographes.

vincent-perez-01

 

Pieter ten Hoopen

Ten Hoopen a parcouru la planète pour rendre compte des situations sociales les plus diverses. Grâce à une forme documentaire personnelle et poétique, il donne à ses projets une atmosphère unique et forte. Exhumant les rêves et la capacité de résistance tapis derrière la façade des réalités les plus dures, il leur donne le premier rôle. Aussi à l’aise en Suède, où il vit, que dans des régions lointaines et dangereuses, il a l’an dernier ajouté une corde à son arc artistique en utilisant la vidéo pour raconter l’histoire de Kitezh, une ville mythique russe qui ne se révèle qu’à ceux qui ont le coeur pur. Wim Melis.

Pieter-ten-Hoopen

Pieter-ten-Hoopen2

MUNIZ

Muniz continue son exploration de la fragmentation de l’expérience visuelle contemporaine, en mettant davantage l’accent sur la nostalgie et la matérialité de la photographie. La série Album utilise des photographies personnelles trouvées par Muniz depuis des années. Les images représentent des scènes familières que l’on pourrait s’attendre à trouver dans n’importe quel album de famille, et symbolisent des récits à la fois intimes et universels. Avec l’essor extraordinaire qu’a connu la photographie numérique ces dernières années, ces images sont devenues plus communes et moins précieuses. Album interroge les implications de ces bouleversements technologiques, de ce glissement qui s’est opéré dans la manière de fabriquer des images, ainsi que leur impact sur la communauté, l’expérience collective et la mémoire. D’une manière similaire, Postcards From Nowhere aborde les thèmes de la perte et de la dissémination des images.
La série met en scène des destinations populaires qui n’existent plus ou qui ont radicalement changé –les Twin Towers de New York, une plage de Beyrouth autrefois magnifique–, des lieux qui ont été affectés aussi bien par la technologie que par la violence.
Extrait du texte de présentation de l’exposition.

Vik-Muniz

Vik-Muniz2

rencontres-arles.com

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement