Mon projet BD avorté chez Luc Besson

Avant Golem13 j’étais (presque) dessinateur de BD pour enfants. Mais ça c’était avant. Oui, en 2007, j’ai essayé de rentrer dans le monde de la BD avec Les Pakap un projet jeunesse pour les 8/12 ans imaginé avec mon meilleur ami.

Après une présentation à droite à gauche de deux planches finalisées et d’un storyboard complet des 44 pages du premier album, on est repéré par la société d’éditions de Luc Besson : Intervista. La responsables des éditions (Pascale Parillaud) nous demande alors 10 planches couleurs pour les présenter à son comité (et à Besson). Vraiment débutant coté BD, je tente le coup et en 5 mois (temps plein) je parviens à créer 10 planches (ci-dessous). Les textes et scénarios sont écrits par mon compère de l’époque, moi je m’occupais uniquement des dessins (crayon puis photoshop). Jy passa un temps dingue, très loin de certain pros qui produisent une planche par jour. Moi ce fut 2 planches par mois. Super Laborieux-Man quoi. Mais bon, je n’avais jamais dessiné de BD avant.

Les 10 planches plaisent au comité de rédaction, les négociations sur les tarifs avancent et « patatra », la grande crise de 2007 arrive. Les budgets d’Intervista sont gelés, plus d’enveloppe pour notre projet, la grisaille s’installe, notre collaboration avec cet éditeur s’arrête. Coup dur. On était à deux doigts de signer un contrat, à quelques pas de vivre la vie de ces dessinateurs jeunesse…et plouf ! Dans l’eau avant de pouvoir atterrir au port du monde de la BD.

On essaye d’envoyer notre projet BD à d’autres éditeurs mais sachant que ça allait demander du temps, on reprends une activité de salarié (il faut bien manger à un moment quand même). Pas de proposition intéressante depuis. Le tarif proposé par planche chez Intervista était à l’époque de 300€. On était deux à bosser et on faisait 50/50 donc 150 euros par planche. Pas lourd, je me demande comment font les jeunes auteurs BD. Il faut une productivité de fou ou un style très rapide qui permet de faire une planche voir deux par jour. Bref, une expérience un peu bizarre qui a démarré « en fanfare » et qui est retombé comme un soufflé. Le monde de la BD attendra. Dommage, il semble intéressant et d’une richesse imaginaire sans limites.

pakap-page0

LES PAKAP : une série d’aventure jeunesse éco-citoyenne.
Le concept des PAKAP est de véhiculer des valeurs positives à travers un univers shamanique imaginaire,
pour que chacun apprenne à vivre en harmonie avec la planète, les autres et soi-même.

pakap-page01

pakap-page02

pakap-page03

pakap-page04

pakap-page05

pakap-page06

pakap-page07

pakap-page08

pakap-page09

pakap_pages-persos
p05

karmataks

MooDuBid

sarkophange

gotikha

karnak

kaskoo

kohma

kojito

maskara

poupik

bazooka

Discussion

brika_SD

brikabrok

Dentifrice-Toxico

HarryPuanteur

kojito-invention

trotinair

petitsToi

On était à deux doigts de signer un contrat pro, putain de crise de 2007 !

Cryinggifs_01_1

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement