Les 40 ans du film « Délivrance »

Il y a 40 ans, le film «Deliverance» («Délivrance» en version française), qui met en vedette Burt Reynolds et Jon Voight, révélait au monde entier les luxuriantes montagnes du nord de la Géorgie.

ATLANTA – Même si certains habitants de la région sont toujours vexés par le portrait peu flatteur des locaux, présentés comme des ploucs sans éducation, brossé par le long-métrage, «Délivrance» a tout de même contribué à lancer l’industrie de rafting et de sports de plein air sur la rivière Chattooga qui rapporte annuellement 20 millions $.

Plusieurs autres films ont été tournés cette année dans cette zone montagneuse en raison de la beauté des paysages montrés dans «Délivrance». C’est notamment le cas de «Killing Season» avec Robert DeNiro et John Travolta, qui sortira en 2013.

Ce week-end, les municipalités de la région célébreront le 40e anniversaire de la sortie du long-métrage avec le tout premier Festival de la rivière Chattooga, même si quelques résidants ne sont pas d’accord avec l’idée de rappeler aux gens le lien entre eux et le film.

Les organisateurs espèrent que l’événement permettrait d’amasser chaque année des fonds pour la préservation du cours d’eau et de faire la promotion de la responsabilité environnementale.

Parmi les activités proposées par le Festival figure un concert de Ronny Cox, l’un des quatre principaux acteurs de «Délivrance» qui apparaît notamment dans la célèbre séquence du «duel» de banjo et de guitare.

Une projection du film au centre communautaire de Clayton, en Géorgie, une série de spectacles de musique à Long Creek, en Caroline du Sud, des expositions d’oeuvres d’art et le nettoyage de la rivière sont aussi au programme.

Le vice-président du comité du Festival, Pete Cleaveland, s’attend à ce que la première édition de l’événement attire 3000 visiteurs et que ce nombre continue à augmenter avec les années.

«Délivrance» est basé sur le roman du même nom de James Dickey, un écrivain originaire de Géorgie. Dans une entrevue accordée à l’Associated Press en 1994, M. Dickey avait raconté qu’il avait eu l’idée du livre lorsqu’il était dans un village en Italie.

Source : News Yahoo

 

Commentaires

Derniers Articles

 

G-SHOCK lance un modèle Captain Tsubasa

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion