Sans photoshop, elle transforme une pièce de 15m2 en 15 pays des songes

Du 7 février au 7 mars, la jeune artiste Lee JeeYoung expose 15 oeuvres à l’OPIOM Gallery de la ville d’Opio (Alpes Maritimes). L’artiste issue de la nouvelle scène Coréenne, met en scène l’invisible. Là où la photographie traditionnelle soumet à nos yeux des extraits du réel, l’artiste nous propose de regarder des images provenant de son cœur, de sa mémoire, voire de ses rêves. Anticipant les limites afférentes au médium photographique conventionnel, elle lui adjoint création plastique et performance afin de donner vie à son immense besoin d’expression et d’interrogation.

jeeyoung_lee_opiom_gallery-03

sans retouches Photoshop

Des semaines voire des mois durant, elle construit dans son studio de 15m2 un univers entièrement surréaliste, avec une minutie et une patience hors du commun. À travers l’objectif de sa chambre Toyo-Field 4×5, les mondes ainsi matérialisés deviennent concrets ; l’imagination est rendue tangible et l’image photographique de cette fiction atteste de sa réalité. Contrairement à d’autres artistes conceptuels tels Thomas Demand ou Sandy Skoglund, l’artiste est ici le sujet central et apparaît au cœur de chacune des œuvres; ses autoportraits ne sont cependant jamais frontaux car ce n’est pas son aspect visible qu’elle nous donne à voir mais bien sa recherche d’identité, ses désirs et ses états d’âme. Son imaginaire est pour elle une catharsis qui lui permet d’accepter les répressions et les frustrations imposées par la société. Le temps alloué à sa mise en scène lui permet de méditer sur les causes de ses conflits intérieurs et de les exorciser afin qu’une fois vécus, ils deviennent à leur tour porteurs d’espoir.

Récipiendaire de nombreuses récompenses artistiques dont le Sovereign Art Prize en 2012 JeeYoung Lee est l’une des figures les plus prometteuses de la nouvelle scène artistique Coréenne. Ses photographies ont d’ores et déjà trouvées leur place au sein de collections publiques, telles celle du musée de la photographie de Kiyosato au Japon, la Fondation pour l’art et la Culture d’Incheon, ou encore au musée OCI à Séoul.

jeeyoung_lee_opiom_gallery-01 jeeyoung_lee_opiom_gallery-02 jeeyoung_lee_opiom_gallery-04 jeeyoung_lee_opiom_gallery-05 jeeyoung_lee_opiom_gallery-06 jeeyoung_lee_opiom_gallery-07 jeeyoung_lee_opiom_gallery-09 jeeyoung_lee_opiom_gallery-010 jeeyoung_lee_opiom_gallery-Panic-Room jeeyoung_lee_opiom_gallery

Stage of Mind – Lee JeeYoung
Du 7 février au 7 mars 2014
Chemin du Village, 06650 Opio
info@opiomgallery.com
opiomgallery.com

Derniers articles dans Art Design

  • Cette artiste transforme des boîtes en carton Amazon en sculptures impressionnantes

    Monomi Ohno, une artiste japonaise, a décidé d’offrir une seconde vie aux banales boîtes en carton. Une idée qui lui est venue pour des raisons financières alors qu’elle était encore étudiante à l’Osaka University of Arts. Spécialisée dans la modélisation 3D, Monomi Ohno ne pouvait pas s’offrir les logiciels nécessaires trop onéreux. Elle s’est alors […]

  • Moscou : Il transforme la saleté des véhicules en oeuvres d’art

    En ce début de printemps, certaines voitures sales de Moscou se transforment en œuvres d’art. Pour l’illustrateur Nikita Golubev (aka ProBoyNick) la crasse devient un pigment sombre que ce jeune artiste utilise pour faire apparaître son inspiration. Du dos d’une camionnette à une portière latérale, Nikita Golubev va peut-être faire hésiter les propriétaires des ces véhicules à passer […]

  • Le parc d’attractions Spirou ouvrira en juin 2018

    Annoncé en 2013, le parc d’attractions consacré aux héros de bandes dessinées des éditions DUPUIS ouvrira ses portes en juin 2018. C’est ainsi que l’on devrait retrouver Spirou mais aussi le Marsupilami, Gaston Lagaffe, Lucky Luke ou encore Largo Winch. Situé à Monteux, près d’ Avignon (Vaucluse), le parc de 8 hectares ouvrira à l’occasion […]

  • 64 courts-métrages de l’histoire de l’animation japonaise en libre accès

    Après vous avoir présenté le site Films pour Enfants (150 films en accès libre et légal), voici une autre plateforme qui va intéresser les amoureux de l’animation. Le centre cinématographique du Musée d’art moderne national de Tokyo vient de mettre en ligne en accès libre 64 courts-métrages datant de 1917 à 1941.  Parmi ces films rares sous-titrés […]

Commentaires

Laisser un commentaire

Catégories