L’Écosse vote la gratuité des protections périodiques

Une étude réalisée par Plan International UK a montré que 15% des filles avaient du mal à acheter des produits sanitaires au Royaume-Uni. En outre, l’étude a révélé que près de la moitié des filles âgées de 14 à 21 ans au Royaume-Uni sont gênées par leurs règles. Cette recherche a démontré que la pauvreté et la stigmatisation sont de véritables problèmes. Ainsi l’Écosse présente un projet de loi pour rendre les articles sanitaires gratuits dans tout le pays.

L’Écosse vient d’approuver la première étape du projet de loi qui rendrait les protections périodiques entièrement gratuites.

Le projet de loi sur les protections périodiques d’Écosse, présenté par Monica Lennon, a été voté pour la première fois. Si le projet de loi devient loi, le gouvernement devra prendre des mesures. En effet, il devra veiller à ce que les produits gratuits soient disponibles pour ceux qui en ont besoin. Le projet de loi devrait faire de l’Écosse le premier pays au monde à rendre les produits d’hygiène menstruelle gratuits.

« Pas une seule femme ne devrait avoir à vivre sans protections périodiques »

En moyenne, les protections périodiques coûtent environ 10 euros chaque mois. Ce qui les rend inabordables pour ceux qui vivent avec un revenu très faible.

« Ce ne sont pas des articles de luxe. Ils sont en effet essentiels et personne en Écosse ne devrait se passer de protections périodiques », a déclaré la députée écossaise Monica Lennon.

Certaines entreprises locales se sont également jointes à la cause. En effet, de nombreux pubs et restaurateurs fournissant gratuitement des produits sanitaires.

Plusieurs pays dans le monde luttent contre la pauvreté en rendant les articles sanitaires exonérés d’impôt. Cela comprend une douzaine d’États aux États-Unis et d’autres pays. Tels que la Colombie, le Kenya, la Malaisie, le Canada, l’Australie, l’Inde, l’Ouganda, le Nicaragua, la Jamaïque, le Nigéria, et le Liban.

Le Royaume-Uni n’a pas été en mesure de supprimer une taxe de 5% en raison des règles de l’Union européenne. Néanmoins, le gouvernement a fait don de la « taxe sur les tampons ». Pour soutenir les organisations féminines et les associations caritatives.

Commentaires

Derniers Articles

 

Découverte d’un crâne de dinosaure vieux de 99 millions d’années

Un nouveau jeu The Witcher en préparation !

Des singes déchainés envahissent les rues désertes en Thaïlande

Coronavirus : les réactions Twtitter après l’annonce de la suspension des cours

Resleeved : le spin-off de la série « Altered Carbon » se dévoile !

Cette entreprise crée des routes avec des bouteilles en plastiques

Les stars hollywoodiennes classiques colorisées

Les Nouveaux Mutants dévoile un nouveau trailer explosif

Le nouveau Battle Royale « Call of Duty : Warzone » est disponible !

Étonnantes photos des icebergs sous-marins du Groenland

Il transforme des célébrités en personnages Disney

Afrique du Sud : une cabane dans les arbres pour dormir dans la brousse

Cette fresque utilise 200 000 bouchons de bouteilles recyclées

Les Gardiens de la Galaxie pourraient être présents dans le prochain Thor !

Vincent Cassel rejoint le casting du prochain film Astérix

Coronavirus : des maisons d’isolement imprimées en 3D

Le catalogue de Disney + France se dévoile !

Il couvre des graffitis racistes avec des autocollants de chats

Australie : une maison de poupée géante installée dans la rue

La version féminine des logos célèbres

La nouvelle voiture 100% électrique de BMW se dévoile

Netflix : une série « Charlie et la Chocolaterie » signée Taika Waititi

Le Coronavirus fait décoller les ventes de « La Peste » d’Albert Camus

Le jeu « The Last of Us » va être adapté en série !