Le vrai Père Noël est Indien, il se nomme Narayanan Krishnan.

Narayanan Krishnan

Narayanan Krishnan est un chef d’entreprise de 29 ans, il a fondé un organisme à but non lucratif pour nourrir les sans-abri et les démunies. Il a été sélectionné par CNN pour son article annuel « Héros de l’année » , les personnes ordinaires qui sont changer le monde. Krishnan à eté sélectionné à partir de 10.000 candidatures par un jury comprenant des journalistes de CNN et des philanthropes comme Muhammad Ali et Richard Branson.

Parmi les 10 « CNN Heroes » on compte aussi  Magnus MacFarlane-Barrow, un Écossais qui fournit gratuitement des repas quotidiens à 400.000 enfants, Aki Ra, un ancien enfant soldat qui s’occupe des mines terrestres au Cambodge et Anuradha Koirala, travaille à prévenir la traite et l’exploitation sexuelle des filles au Népal.

Narayanan Krishnan à fondé sa « Akshaya Trust » en 2003. Il a servi plus de 1,2millions de repas, petit-déjeuner, déjeuner et dîner aux sans-abri et aux démunis en Inde, des gens âgés pour la plupart abandonnés par leurs familles et souvent maltraités.

« Krishnan apporte des repas chauds aux sans-abri et de la dignité aux Indiens dans le dénuement, 365 jours par an ! » CNN.

Le top 10 des « personnes remarquables » ont été désignés par les téléspectateurs de CNN à travers 100 pays pour leurs sacrifices et leurs réalisations. En plus de recevoir 25 000 USD, ils seront honorés lors de « CNN Heroes: An All-Star Tribute » à Los Angeles le 25 Novembre.

« Un jour j’ai vu un très vieil homme manger ses propres déchets « , Krishnan a déclaré à CNN. «Cela m’a vraiment fait mal. »

Hanté par l’image, Krishnan a quitté son emploi dans la semaine. Krishnan a déclaré qu’il a décidé de «servir tous les indigents malades mentaux et les personnes qui ne peuvent pas prendre soin d’eux-mêmes. »
Krishnan et son équipe couvrent près de 125 miles dans une camionnette.Il fournit des repas chauds, de simples plats végétariens qu’il prépare personnellement.
Il nourrit souvent à la main près de 400 personnes chaque jour.

Les activités du groupe a coûté environ 327$ par jour, mais les dons ne couvrent que 22 jours par mois.
Il ne prend aucun salaire. En raison du manque de financement, le groupe a également été contraint d’arrêter la construction d’un dortoir pour les personnes qu’il aide.

« Malgré les demandes et peu de confort de son offre de style de vie, Krishnan dit qu’il profite de sa vie ».

Commentaires

Derniers Articles

 

Des Airbus A380 dédiés aux tortues hawaïennes

Puma réédite ses RS Computer, les « baskets ordinateurs »

Miley Cyrus va jouer dans la prochaine saison de Black Mirror

L’Atelier des Lumières va proposer une immersion numérique dans l’art de Van Gogh

New York : 11 mosaïques géantes installées dans une station de métro

KFC lance une bûche parfumée au poulet frit pour votre cheminée

Gris : le superbe jeu signé par l’artiste Conrad Roset arrive sur Switch

Allemagne : une tonne de chocolat déversée dans la rue à cause d’une fuite

Le film Playmobil dévoile son trailer

Istanbul : payer son trajet en métro avec des bouteilles en plastique

Les oiseaux en papier de Cristian Marianciuc

Nicky Larson : un trailer pour le prochain film d’animation

Disneyland : la nouvelle attraction « La Belle et la Bête » dévoile des robots plus vrais que nature !

John Lopez, le sculpteur que recycle des pièces de machines agricoles

Rami Malek pourrait incarner le prochain méchant de James Bond 25

Steven Yeun rejoint la nouvelle série « The Twilight Zone »

Une piscine Aquaman dans Paris

Noël : les classiques Disney seront diffusés à la TV cette année

Doctor Strange : Le réalisateur reviendra pour la suite

Il lance un escape game gratuit spécial « Gilets Jaunes »

Living Coral : la couleur Pantone de l’année 2019

Godzilla 2 : une ambiance de fin du monde dans le nouveau trailer

Chicago : plus de 10 000 m2 d’images et de vidéos projetés sur une façade

« La Nuit étoilée » de van Gogh avec des touches de claviers recyclés