Le vrai Père Noël est Indien, il se nomme Narayanan Krishnan.

Narayanan Krishnan

Narayanan Krishnan est un chef d’entreprise de 29 ans, il a fondé un organisme à but non lucratif pour nourrir les sans-abri et les démunies. Il a été sélectionné par CNN pour son article annuel « Héros de l’année » , les personnes ordinaires qui sont changer le monde. Krishnan à eté sélectionné à partir de 10.000 candidatures par un jury comprenant des journalistes de CNN et des philanthropes comme Muhammad Ali et Richard Branson.

Parmi les 10 « CNN Heroes » on compte aussi  Magnus MacFarlane-Barrow, un Écossais qui fournit gratuitement des repas quotidiens à 400.000 enfants, Aki Ra, un ancien enfant soldat qui s’occupe des mines terrestres au Cambodge et Anuradha Koirala, travaille à prévenir la traite et l’exploitation sexuelle des filles au Népal.

Narayanan Krishnan à fondé sa « Akshaya Trust » en 2003. Il a servi plus de 1,2millions de repas, petit-déjeuner, déjeuner et dîner aux sans-abri et aux démunis en Inde, des gens âgés pour la plupart abandonnés par leurs familles et souvent maltraités.

« Krishnan apporte des repas chauds aux sans-abri et de la dignité aux Indiens dans le dénuement, 365 jours par an ! » CNN.

Le top 10 des « personnes remarquables » ont été désignés par les téléspectateurs de CNN à travers 100 pays pour leurs sacrifices et leurs réalisations. En plus de recevoir 25 000 USD, ils seront honorés lors de « CNN Heroes: An All-Star Tribute » à Los Angeles le 25 Novembre.

« Un jour j’ai vu un très vieil homme manger ses propres déchets « , Krishnan a déclaré à CNN. «Cela m’a vraiment fait mal. »

Hanté par l’image, Krishnan a quitté son emploi dans la semaine. Krishnan a déclaré qu’il a décidé de «servir tous les indigents malades mentaux et les personnes qui ne peuvent pas prendre soin d’eux-mêmes. »
Krishnan et son équipe couvrent près de 125 miles dans une camionnette.Il fournit des repas chauds, de simples plats végétariens qu’il prépare personnellement.
Il nourrit souvent à la main près de 400 personnes chaque jour.

Les activités du groupe a coûté environ 327$ par jour, mais les dons ne couvrent que 22 jours par mois.
Il ne prend aucun salaire. En raison du manque de financement, le groupe a également été contraint d’arrêter la construction d’un dortoir pour les personnes qu’il aide.

« Malgré les demandes et peu de confort de son offre de style de vie, Krishnan dit qu’il profite de sa vie ».

Commentaires

Derniers Articles

 

Un compte Instagram spécialiste de l’estampe

Le prochain Astérix dévoile sa bande-annonce !

Des Air Jordan « GameBoy »

Avec des craies, elle met en scène son bébé dans de drôles de films

Un reboot de la série « Alias » en préparation

Beetlejuice : première image pour la comédie musicale version Broadway

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre

Richard Madden de Game of Thrones pressenti pour incarner James Bond

Le robots en origami de Dani Alba

La chorégraphie Harry Potter de ces lycéens devient virale

Il réalise des clichés d’Hawaï façon « Inception »

Umbro présente sa première chaussure de football sans lacets

Halloween : un déguisement pour bébé « The Office » ?

Thomas Ngijol en « Black Snake » débarque cet hiver

Dans de ce restaurant, l’addition varie en fonction de vos followers Instagram

L’exposition Sergio Leone ouvre à Paris

Aladdin : un premier teaser pour le remake de Guy Ritchie

Deux Toulousains lancent une bière au cassoulet

Des espèces en voie d’illuminations au Jardin des Plantes

Paris : quand Mark Hamill découvre un street-art de Carrie Fisher rue Princesse