Le vrai Père Noël est Indien, il se nomme Narayanan Krishnan.

Narayanan Krishnan

Narayanan Krishnan est un chef d’entreprise de 29 ans, il a fondé un organisme à but non lucratif pour nourrir les sans-abri et les démunies. Il a été sélectionné par CNN pour son article annuel « Héros de l’année » , les personnes ordinaires qui sont changer le monde. Krishnan à eté sélectionné à partir de 10.000 candidatures par un jury comprenant des journalistes de CNN et des philanthropes comme Muhammad Ali et Richard Branson.

Parmi les 10 « CNN Heroes » on compte aussi  Magnus MacFarlane-Barrow, un Écossais qui fournit gratuitement des repas quotidiens à 400.000 enfants, Aki Ra, un ancien enfant soldat qui s’occupe des mines terrestres au Cambodge et Anuradha Koirala, travaille à prévenir la traite et l’exploitation sexuelle des filles au Népal.

Narayanan Krishnan à fondé sa « Akshaya Trust » en 2003. Il a servi plus de 1,2millions de repas, petit-déjeuner, déjeuner et dîner aux sans-abri et aux démunis en Inde, des gens âgés pour la plupart abandonnés par leurs familles et souvent maltraités.

« Krishnan apporte des repas chauds aux sans-abri et de la dignité aux Indiens dans le dénuement, 365 jours par an ! » CNN.

Le top 10 des « personnes remarquables » ont été désignés par les téléspectateurs de CNN à travers 100 pays pour leurs sacrifices et leurs réalisations. En plus de recevoir 25 000 USD, ils seront honorés lors de « CNN Heroes: An All-Star Tribute » à Los Angeles le 25 Novembre.

« Un jour j’ai vu un très vieil homme manger ses propres déchets « , Krishnan a déclaré à CNN. «Cela m’a vraiment fait mal. »

Hanté par l’image, Krishnan a quitté son emploi dans la semaine. Krishnan a déclaré qu’il a décidé de «servir tous les indigents malades mentaux et les personnes qui ne peuvent pas prendre soin d’eux-mêmes. »
Krishnan et son équipe couvrent près de 125 miles dans une camionnette.Il fournit des repas chauds, de simples plats végétariens qu’il prépare personnellement.
Il nourrit souvent à la main près de 400 personnes chaque jour.

Les activités du groupe a coûté environ 327$ par jour, mais les dons ne couvrent que 22 jours par mois.
Il ne prend aucun salaire. En raison du manque de financement, le groupe a également été contraint d’arrêter la construction d’un dortoir pour les personnes qu’il aide.

« Malgré les demandes et peu de confort de son offre de style de vie, Krishnan dit qu’il profite de sa vie ».

Commentaires

Derniers Articles

 

Ce kraken géant est un futur récif corallien

Il photographie les plus belles bibliothèques du monde

Stranger Things: un kit à imprimer transforme votre tablette en téléviseur de 1983

Quand des visiteurs sont assortis aux œuvres du musée

Ce pont suspendu en verre donne des frissons

Les Tamagotchi sont de retour !

Ce chorégraphe met les monuments en mouvement au Panthéon

Les bars avec lancer de haches débarquent en France

Il photographie les mêmes passants pendant 9 ans

Game of Thrones: Nike lance des sneakers Khaleesi

Montréal : ce pont s’illumine au rythme des tweets

Des maisons en kit à acheter sur Amazon

Une « Fury Room » ouvre à Paris. Venez tout casser !

Vous prendrez bien un café en 3D ?

Tout quitter pour voyager avec son chat dans un camping-car

Le Robert lance « 60 dessins pour ne plus faire de fautes »

La série animée des Monchhichi débarque sur TF1

Halloween : des hologrammes terrifiants pour la maison

Des milliers de livres publiés avant 1942 en accès libre

Cyclistes, cette écharpe airbag est faite pour vous !

Cette artiste réalise d’incroyables perruques en papier

1875, les premières photos d’Halloween

Une maison Wes Anderson est maintenant disponible sur Airbnb

Ce chauffeur de taxi new-yorkais a pris ses clients en photo pendant 30 ans

5e626a880389f2cddcc397e520cd038f,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,,