Le vrai Père Noël est Indien, il se nomme Narayanan Krishnan.

Narayanan Krishnan

Narayanan Krishnan est un chef d’entreprise de 29 ans, il a fondé un organisme à but non lucratif pour nourrir les sans-abri et les démunies. Il a été sélectionné par CNN pour son article annuel « Héros de l’année » , les personnes ordinaires qui sont changer le monde. Krishnan à eté sélectionné à partir de 10.000 candidatures par un jury comprenant des journalistes de CNN et des philanthropes comme Muhammad Ali et Richard Branson.

Parmi les 10 « CNN Heroes » on compte aussi  Magnus MacFarlane-Barrow, un Écossais qui fournit gratuitement des repas quotidiens à 400.000 enfants, Aki Ra, un ancien enfant soldat qui s’occupe des mines terrestres au Cambodge et Anuradha Koirala, travaille à prévenir la traite et l’exploitation sexuelle des filles au Népal.

Narayanan Krishnan à fondé sa « Akshaya Trust » en 2003. Il a servi plus de 1,2millions de repas, petit-déjeuner, déjeuner et dîner aux sans-abri et aux démunis en Inde, des gens âgés pour la plupart abandonnés par leurs familles et souvent maltraités.

« Krishnan apporte des repas chauds aux sans-abri et de la dignité aux Indiens dans le dénuement, 365 jours par an ! » CNN.

Le top 10 des « personnes remarquables » ont été désignés par les téléspectateurs de CNN à travers 100 pays pour leurs sacrifices et leurs réalisations. En plus de recevoir 25 000 USD, ils seront honorés lors de « CNN Heroes: An All-Star Tribute » à Los Angeles le 25 Novembre.

« Un jour j’ai vu un très vieil homme manger ses propres déchets « , Krishnan a déclaré à CNN. «Cela m’a vraiment fait mal. »

Hanté par l’image, Krishnan a quitté son emploi dans la semaine. Krishnan a déclaré qu’il a décidé de «servir tous les indigents malades mentaux et les personnes qui ne peuvent pas prendre soin d’eux-mêmes. »
Krishnan et son équipe couvrent près de 125 miles dans une camionnette.Il fournit des repas chauds, de simples plats végétariens qu’il prépare personnellement.
Il nourrit souvent à la main près de 400 personnes chaque jour.

Les activités du groupe a coûté environ 327$ par jour, mais les dons ne couvrent que 22 jours par mois.
Il ne prend aucun salaire. En raison du manque de financement, le groupe a également été contraint d’arrêter la construction d’un dortoir pour les personnes qu’il aide.

« Malgré les demandes et peu de confort de son offre de style de vie, Krishnan dit qu’il profite de sa vie ».

Commentaires

Derniers Articles

 

Les animaux en fil de fer de Candice Bees

Avec sa calèche, il lance le « Uber Amish »

Les urinoirs qui font pousser des fleurs arrivent à Paris

Un tatouage animé de Rick et Morty

Un nouveau « Denver, le petit dinosaure » arrive sur M6

Une structure gonflable pour jouer à « Chass’Taupes »

Le pont de Trestle dans l’Iowa

Le Mexique décroche le titre de champion du monde de Cosplay

Harry Potter : il fabrique des cartes de Chocogrenouille en Lego

The Walking Dead: Negan devient un personnage de « Tekken 7 »

CoolingStyle, un climatiseur portable lancé sur kickstarter

Quand les mascottes publicitaires se prennent en photo

Lancement d’une nouvelle collection de boxers Saint Seya

ProForm : la salle de sport qui s’invite directement dans ton salon

Un salon de thé dissimulé derrière un distributeur automatique

Les cartes Magic prennent vie grâce à la réalité augmentée

Décès du mannequin « Zombie Boy » à l’âge de 32 ans

Une nouvelle collection de chaussures Toy Story

Elle remplace ses collègues de bureau par des personnages de la peinture classique

« Mission impossible : Fallout » projeté sur une falaise norvégienne

« Unzipped », la nouvelle installation surréaliste d’Alex Chinneck

Nicky Larson : un teaser pour le prochain film d’animation

« Alf » pourrait faire son retour dans une nouvelle série

Les plus belles portes de Paris