Jugées « sexistes », des pubs Le Temps des Cerises retirées

Le mois dernier, la marque des jeans Le Temps des Cerises, diffusait sa nouvelle campagne baptisée « Liberté, égalité, beau fessier ». « Le jeans estampillé Le Temps des Cerises convient à toutes morphologies et promet indéniablement de « belles fesses » écrit la marque sur con compte Instagram. Repérée par les compte Twitter Pépite Sexiste, la campagne est devenu la cible de la Marie des Lilas (93).

« Liberté, égalité, beau fessier »

« Un BEAU FESSIER que chacun ou chacune recherche lorsqu’il chine le jeans parfait, celui qu’il ne quittera plus, celui qui fera office de seconde peau et s’acoquinera de toutes les tenues sexy ou plus rock ».

En Seine-Saint-Denis, dans la ville des Lilas, le maire PS Daniel Guiraud a demandé à JC Decaux d’enlever les affiches de sa commune. Dans son tweet daté du 4 mars, il explique : « J’ai demandé le retrait de cette affiche, parce qu’aux Lilas et nulle part ailleurs, le sexisme ne doit être toléré ! Il est le terreau des violences sexistes et sexuelles. Quel paradoxe la semaine de la journée internationale pour les droits des femmes ! «  

 

Retirées aux Lilas (93)

À quelques jours de la journée internationale de la femme, le slogan de la marque affiché en grand scandalise le Maire de Lilas : « Cette temporalité, c’est une circonstance aggravante ».  L’entreprise JCDecaux a accepté de retirer ces affiches aux Lilas. « À notre connaissance, aucune autre municipalité n’a demandé le désaffichage de cette campagne « , a fait savoir l’afficheur au Parisien.

Dans un communiqué, Le Temps des Cerises explique que cette campagne est mixte est a pour but de montrer son savoir-faire. « Pour répondre à vos réactions diverses, nous tenons à vous préciser que cette campagne est mixte est a pour but de montrer notre savoir-faire: le jeans qui fait de belles fesses. La devise française ? Pour rappeler que nous sommes une marque française » écrit la marque son son compte Twitter.

La campagne « Liberté, égalité, beau fessier » est censée prendre fin ce mercredi, et devrait donc disparaître des supports de JCDecaux.

View this post on Instagram

La fraternité ne vaut pas un bon fessier

A post shared by Vu A La Pub (@vualapub) on

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement