Le superbe festival de sculptures sur neige d’Harbin en Chine

Le Festival de sculptures sur glace et de neige de Harbin est un événement annuel depuis 1963 mais qui a été interrompu entre le début de la Révolution culturelle et 1985. Harbin, République populaire de Chine, est la capitale de la province de Heilongjiang au climat très froid en hiver. La température moyenne en janvier est de -16,8 °C mais peut atteindre -38,1 °C fréquemment. La population a par conséquent développé une culture intimement lié à la neige et à la glace. Son festival a pris une envergure internationale depuis plusieurs années. L’événement commence cette année le 5 Janvier 2011, selon les médias locaux.

Les attractions ouvrent souvent leurs portes avant le début officiel et se poursuivent après la fin, si la température le permet. Les sculptures sur glace vont des sujets traditionnels du folklore chinois, comme les lanternes, aux plus modernes scènes incorporant des lasers.

Elles se retrouvent dans plusieurs parcs de la ville, et des visites guidées sont organisées. La matière première provient de la rivière voisine, la Songhua. Dès début décembre, plusieurs milliers d’ouvriers commencent à découper les blocs. En 2008, 120 000 mètres cubes ont été utilisé

Le festival comprend également des activités pour tous, allant du ski alpin à Yabuli, jusqu’à une compétition de nage dans la rivière gelée et des expositions de lanternes de glace au jardin Zhaolin. Lancé dans les années 1960, le festival n’a pris son essor que récemment, avec les réformes économiques et la volonté de la ville, autrefois un bastion industriel de l’économie collectiviste, de se moderniser et de s’ouvrir au monde. Le festival accueille chaque année quelque 800 000 visiteurs, dont 90% sont Chinois et le reste vient des pays asiatiques voisins. Les attractions ouvrent souvent leurs portes avant le début officiel et se poursuivent après la fin, si la température le permet. Les sculptures sur glace vont des sujets traditionnels du folklore chinois, comme les lanternes, aux plus modernes scènes incorporant des lasers. Elles se retrouvent dans plusieurs parcs de la ville, et des visites guidées sont organisées.

La matière première provient de la rivière voisine, la Songhua. Dès début décembre, plusieurs milliers d’ouvriers commencent à découper les blocs. En 2008, 120 000 mètres cubes ont été utilisés.Le festival comprend également des activités pour tous, allant du ski alpin à Yabuli, jusqu’à une compétition de nage dans la rivière gelée et des expositions de lanternes de glace au jardin Zhaolin. Lancé dans les années 1960, le festival n’a pris son essor que récemment, avec les réformes économiques et la volonté de la ville, autrefois un bastion industriel de l’économie collectiviste, de se moderniser et de s’ouvrir au monde. Le festival accueille chaque année quelque 800 000 visiteurs, dont 90% sont Chinois et le reste vient des pays asiatiques voisins.

Derniers articles dans Art Design Features

  • Ai Weiwei rend hommage aux réfugiés à Prague

    L’artiste dissident chinois, Ai Weiwei a de nouveau frappé fort. Pour sa dernière exposition à Prague, il signe « Law of the Journey », une installation monumentale où 300 figurines grandeur nature et drapées de noir sont rassemblées dans un bateau gonflable de 17 mètres de long. Une oeuvre coup de poing pour faire prendre conscience au […]

  • Les conditions générales d’iTunes façon comics

    Soyons honnêtes, lequel d’entre vous a déjà lu en intégralité les conditions d’utilisations d’iTunes? Un texte insipide et indigeste de 20 000 mots qui semble ne jamais finir. Le bédéiste américain Robert Sikoryak a relevé le défi et en a même tiré une bande dessinée. Dans son ouvrage, Terms and conditions, the graphic novel , […]

  • Un Shazam pour œuvres d’art

    Reprenant les codes de Shazam, l’application Samrtify modernise l’histoire de l’art et ses grands peintres. Le principe est simple: scannez un tableau ou un tirage papier à l’aide de votre appareil photo. Samrtify la reconnait et vous livre ensuite toutes les informations qu’il faut savoir sur l’œuvre ainsi qu’un commentaire audio. Si un tableau vous […]

  • Lassé par la grisaille des immeubles berlinois, un étudiant les recolorise en arc-en-ciel

    Paul Eis, étudiant en architecture et photographe amateur de 19 ans, marchait dans les rues de Berlin à la recherche de beaux bâtiments à photographier quand il s’est rendu compte de l’extrême monotonie du paysage urbain de sa ville natale. L’idée lui est alors venue de recoloriser les immeubles berlinois avec Photoshop et de poster […]

Commentaires

Commentaires
One Response to “Le superbe festival de sculptures sur neige d’Harbin en Chine”
  1. Aleks Ka dit :

    Les Chinois sont très gentils, travailleurs et de la nation créative. Étonne toujours leur optimisme infatigable, délicate goût artistique et une grande …… Excusez-moi pour mon mauvais français.

Laisser un commentaire

Catégories