Le sketch des Guignols sur Nadal provoque la polémique en Espagne

Tollé dans la presse espagnole et sur les réseaux sociaux. Dans un sketch diffusé lundi soir, les Guignols de Canal+ suggèrent que le tennisman Rafael Nadal pourrait être dopé. La fédération espagnole de tennis a annoncé son intention de porter plainte contre la chaîne.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les marionnettes de Canal+ n’ont pas bonne presse en ce moment de l’autre côté des Pyrénées. La fédération espagnole de tennis a même annoncé son intention de porter plainte contre la chaîne, coupable selon un communiqué d' »insinuations inadmissibles et injurieuses ».

En cause : un sketch diffusé sur Canal+ lundi soir, au lendemain de la condamnation du cycliste espagnol Alberto Contador pour dopage. Les Guignols s’en prennent alors à une autre star du sport ibérique, Rafael Nadal, suggérant que lui aussi pourrait être coutumier des substances illicites. Le sketch montre en effet le tennisman faire le plein de sa voiture en urinant dans le réservoir, avant de démarrer en trombe et d’être arrêté pour excès de vitesse.

« Les Français attaquent le sport espagnol »

Et ça provoque un tollé dans la presse espagnole. « Les Français attaquent le sport espagnol » écrit le quotidien sportif Marca, dans un article commenté par plus de 4.000 internautes. Le journal Publico a lui fait un sondage auprès de ses lecteurs : 75% d’entre eux estiment que la plainte contre Canal+ est justifie. Les stars du sport espagnol montent aussi au créneau : « Nous ne gagnons pas par hasard, nous gagnons parce que nous sommes les meilleurs » écrit sur Twitter le joueur du Real Madrid Álvaro Arbeloa.

Cette polémique a sans doute plus de sens qu’il n’y paraît

En France, tout cela est jugé bien exagéré. Le site Sport.fr estime ainsi que les Espagnols « en perdent leur humour ». Et pourtant, cette polémique a sans doute plus de sens qu’il n’y paraît. En France, « les Guignols peuvent se moquer de Zidane ou de Cantona » note un article de la RTVE, le groupe audiovisuel public espagnol, sans que ça n’offusque personne. Mais « il y a en Espagne une tolérance et une passion pour les sportifs qu’il n’y a pas en France ». Et c’est particulièrement vrai en ce moment, dans une Espagne économiquement affaiblie, qui place dans ses athlètes sa fierté et ses rêves de grandeur. Dans ce contexte, mettre en doute l’intégrité de Rafael Nadal, c’était toucher une corde particulièrement sensible. via ©FranceInfos

Commentaires

Derniers Articles

 

Les animaux en fil de fer de Candice Bees

Avec sa calèche, il lance le « Uber Amish »

Les urinoirs qui font pousser des fleurs arrivent à Paris

Un tatouage animé de Rick et Morty

Un nouveau « Denver, le petit dinosaure » arrive sur M6

Une structure gonflable pour jouer à « Chass’Taupes »

Le pont de Trestle dans l’Iowa

Le Mexique décroche le titre de champion du monde de Cosplay

Harry Potter : il fabrique des cartes de Chocogrenouille en Lego

The Walking Dead: Negan devient un personnage de « Tekken 7 »

CoolingStyle, un climatiseur portable lancé sur kickstarter

Quand les mascottes publicitaires se prennent en photo

Lancement d’une nouvelle collection de boxers Saint Seya

ProForm : la salle de sport qui s’invite directement dans ton salon

Un salon de thé dissimulé derrière un distributeur automatique

Les cartes Magic prennent vie grâce à la réalité augmentée

Décès du mannequin « Zombie Boy » à l’âge de 32 ans

Une nouvelle collection de chaussures Toy Story

Elle remplace ses collègues de bureau par des personnages de la peinture classique

« Mission impossible : Fallout » projeté sur une falaise norvégienne

« Unzipped », la nouvelle installation surréaliste d’Alex Chinneck

Nicky Larson : un teaser pour le prochain film d’animation

« Alf » pourrait faire son retour dans une nouvelle série

Les plus belles portes de Paris