Le sketch des Guignols sur Nadal provoque la polémique en Espagne

Tollé dans la presse espagnole et sur les réseaux sociaux. Dans un sketch diffusé lundi soir, les Guignols de Canal+ suggèrent que le tennisman Rafael Nadal pourrait être dopé. La fédération espagnole de tennis a annoncé son intention de porter plainte contre la chaîne.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les marionnettes de Canal+ n’ont pas bonne presse en ce moment de l’autre côté des Pyrénées. La fédération espagnole de tennis a même annoncé son intention de porter plainte contre la chaîne, coupable selon un communiqué d' »insinuations inadmissibles et injurieuses ».

En cause : un sketch diffusé sur Canal+ lundi soir, au lendemain de la condamnation du cycliste espagnol Alberto Contador pour dopage. Les Guignols s’en prennent alors à une autre star du sport ibérique, Rafael Nadal, suggérant que lui aussi pourrait être coutumier des substances illicites. Le sketch montre en effet le tennisman faire le plein de sa voiture en urinant dans le réservoir, avant de démarrer en trombe et d’être arrêté pour excès de vitesse.

« Les Français attaquent le sport espagnol »

Et ça provoque un tollé dans la presse espagnole. « Les Français attaquent le sport espagnol » écrit le quotidien sportif Marca, dans un article commenté par plus de 4.000 internautes. Le journal Publico a lui fait un sondage auprès de ses lecteurs : 75% d’entre eux estiment que la plainte contre Canal+ est justifie. Les stars du sport espagnol montent aussi au créneau : « Nous ne gagnons pas par hasard, nous gagnons parce que nous sommes les meilleurs » écrit sur Twitter le joueur du Real Madrid Álvaro Arbeloa.

Cette polémique a sans doute plus de sens qu’il n’y paraît

En France, tout cela est jugé bien exagéré. Le site Sport.fr estime ainsi que les Espagnols « en perdent leur humour ». Et pourtant, cette polémique a sans doute plus de sens qu’il n’y paraît. En France, « les Guignols peuvent se moquer de Zidane ou de Cantona » note un article de la RTVE, le groupe audiovisuel public espagnol, sans que ça n’offusque personne. Mais « il y a en Espagne une tolérance et une passion pour les sportifs qu’il n’y a pas en France ». Et c’est particulièrement vrai en ce moment, dans une Espagne économiquement affaiblie, qui place dans ses athlètes sa fierté et ses rêves de grandeur. Dans ce contexte, mettre en doute l’intégrité de Rafael Nadal, c’était toucher une corde particulièrement sensible. via ©FranceInfos

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement