Le sketch des Guignols sur Nadal provoque la polémique en Espagne

Tollé dans la presse espagnole et sur les réseaux sociaux. Dans un sketch diffusé lundi soir, les Guignols de Canal+ suggèrent que le tennisman Rafael Nadal pourrait être dopé. La fédération espagnole de tennis a annoncé son intention de porter plainte contre la chaîne.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que les marionnettes de Canal+ n’ont pas bonne presse en ce moment de l’autre côté des Pyrénées. La fédération espagnole de tennis a même annoncé son intention de porter plainte contre la chaîne, coupable selon un communiqué d' »insinuations inadmissibles et injurieuses ».

En cause : un sketch diffusé sur Canal+ lundi soir, au lendemain de la condamnation du cycliste espagnol Alberto Contador pour dopage. Les Guignols s’en prennent alors à une autre star du sport ibérique, Rafael Nadal, suggérant que lui aussi pourrait être coutumier des substances illicites. Le sketch montre en effet le tennisman faire le plein de sa voiture en urinant dans le réservoir, avant de démarrer en trombe et d’être arrêté pour excès de vitesse.

« Les Français attaquent le sport espagnol »

Et ça provoque un tollé dans la presse espagnole. « Les Français attaquent le sport espagnol » écrit le quotidien sportif Marca, dans un article commenté par plus de 4.000 internautes. Le journal Publico a lui fait un sondage auprès de ses lecteurs : 75% d’entre eux estiment que la plainte contre Canal+ est justifie. Les stars du sport espagnol montent aussi au créneau : « Nous ne gagnons pas par hasard, nous gagnons parce que nous sommes les meilleurs » écrit sur Twitter le joueur du Real Madrid Álvaro Arbeloa.

Cette polémique a sans doute plus de sens qu’il n’y paraît

En France, tout cela est jugé bien exagéré. Le site Sport.fr estime ainsi que les Espagnols « en perdent leur humour ». Et pourtant, cette polémique a sans doute plus de sens qu’il n’y paraît. En France, « les Guignols peuvent se moquer de Zidane ou de Cantona » note un article de la RTVE, le groupe audiovisuel public espagnol, sans que ça n’offusque personne. Mais « il y a en Espagne une tolérance et une passion pour les sportifs qu’il n’y a pas en France ». Et c’est particulièrement vrai en ce moment, dans une Espagne économiquement affaiblie, qui place dans ses athlètes sa fierté et ses rêves de grandeur. Dans ce contexte, mettre en doute l’intégrité de Rafael Nadal, c’était toucher une corde particulièrement sensible. via ©FranceInfos

Commentaires

Derniers Articles

 

Un magasin distribue des cadeaux gratuits en plein Paris !

Il réalise un flipbook de « Maman j’ai raté l’avion »

Des Airbus A380 dédiés aux tortues hawaïennes

Puma réédite ses RS Computer, les « baskets ordinateurs »

Miley Cyrus va jouer dans la prochaine saison de Black Mirror

L’Atelier des Lumières va proposer une immersion numérique dans l’art de Van Gogh

New York : 11 mosaïques géantes installées dans une station de métro

KFC lance une bûche parfumée au poulet frit pour votre cheminée

Gris : le superbe jeu signé par l’artiste Conrad Roset arrive sur Switch

Allemagne : une tonne de chocolat déversée dans la rue à cause d’une fuite

Le film Playmobil dévoile son trailer

Istanbul : payer son trajet en métro avec des bouteilles en plastique

Les oiseaux en papier de Cristian Marianciuc

Nicky Larson : un trailer pour le prochain film d’animation

Disneyland : la nouvelle attraction « La Belle et la Bête » dévoile des robots plus vrais que nature !

John Lopez, le sculpteur que recycle des pièces de machines agricoles

Rami Malek pourrait incarner le prochain méchant de James Bond 25

Steven Yeun rejoint la nouvelle série « The Twilight Zone »

Une piscine Aquaman dans Paris

Noël : les classiques Disney seront diffusés à la TV cette année

Doctor Strange : Le réalisateur reviendra pour la suite

Il lance un escape game gratuit spécial « Gilets Jaunes »

Living Coral : la couleur Pantone de l’année 2019

Godzilla 2 : une ambiance de fin du monde dans le nouveau trailer