Le site FireMe! annonce aux twittos s’ils risquent d’être viré

Grâce à un algorithme, ce site vous propose en deux secondes de savoir si vos tweets comportent un risque de vous faire viré par votre employeur.

Sur twitter, critiquer son emploi et/ou son boss est assez fréquent mais pas sans risque. Oui, weeter en parlant de son « Fuc**** job » peut entrainer de lourdes conséquences (aux USA encore plus). Le site FireMe! lancé par des chercheurs de l’Université de Hanovre, propose de faire prendre conscience aux twittos qu’ils risquent gros en se défoulant sur leur patron ou entreprise. 

FireMe-01

Avec FireMe! vous aller pouvoir vérifier si vous tweets contiennent des éléments qui peuvent engendrer des éventuelles poursuites par votre employeur. Un algorithme va « scanner » l’historique de vos tweets (mots clés risqués) et vous annonce la bonne ou la mauvaise nouvelle. J’ai fais le test et je n’ai que 2% de chance de me faire virer. Ouuuuuf. À vous de faire le test ici.

« La plupart des gens ignorent que lorsqu’ils disent quelque chose sur le web, il n’est plus possible de le retirer ».

FireMe!-01

Via : blog-emploi

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement