Le Poids du tabac, le nouveau spot de la CNCT signé Havas

La nouvelle campagne du Comité National Contre le Tabagisme (CNCT) signée Havas 360 va à l’encontre des idées reçues et alerte sur le coût financier et économique du tabac.

Tout le monde sait que « Fumer tue », « Fumer est dangereux pour la santé », mais bien peu sont ceux qui savent que le tabac représente un coût majeur pour nos finances voire notre économie. Dans un contexte de reprise de la consommation de tabac et de crise financière, le CNCT alerte le grand public et les décideurs politiques sur ce coût évitable. Ceci va à l’encontre de l’idée reçue et bien entretenue selon laquelle « le tabac rapporterait à la société ».

Les dernières enquêtes de consommation soulignent que la consommation de tabac en France demeure à des niveaux particulièrement élevés et qu’elle est même en progression depuis ces dernières années, notamment parmi les femmes et les personnes en situation de précarité.

« Non, le tabac ne rapporte pas. Il coûte chaque année à la France 47 milliards d’euros. »

Cette situation sanitaire est catastrophique car elle signifie concrètement que 200 personnes meurent en France chaque jour prématurément à cause du tabac. C’est plus que la mortalité par alcool, drogues illicites, accidents de la route et Sida réunis.

Au regard de ces statistiques, la réponse des autorités publiques apparaît bien faible et en permanence entachée par des pressions majeures exercées par le lobby du tabac.

L’une des explications à ce scandale sanitaire réside dans la permanence d’un mythe savamment entretenu, en particulier par une désinformation permanente des fabricants de tabac et de leurs alliés, les buralistes, selon laquelle « le tabac rapporterait ». En réalité, les économistes à travers le monde et également en France montrent que le tabac constitue un coût financier pour les sociétés et, à bien des égards un obstacle au développement et à la croissance.

En France ce coût a été évalué à plus de 47 milliards d’euros chaque année [1], soit l’équivalent d’un impôt indirect payé par tous les Français, quel que soit leur âge, qu’ils soient fumeurs ou non fumeurs, de près de 800 euros par an.

« Bien peu de personnes ont conscience du coût global pour notre société. A l’heure où notre pays est confronté à de graves difficultés financières, il est important de souligner que les objectifs de santé de réduction de la consommation de tabac vont de pair avec des objectifs de réduction générale des coûts », indique le Pr Yves Martinet, président du Comité National Contre le Tabagisme.

Face à cette situation, le CNCT souhaite donc au travers de sa nouvelle campagne interpeller le grand public et les responsables politiques sur un sujet inédit afin de susciter une réaction :

– En dénonçant le scandale financier que l’industrie du tabac au sens large essaie de dissimuler
– Et, en mettant en perspective les coûts du tabagisme en pleine crise.
« Il n’y a toutefois pas de fatalité. L’expérience d’autres pays dans le monde démontre que l’on peut réduire la consommation de tabac en appliquant les mesures dont l’efficacité a été démontrée. Il est donc possible de réduire l’hémorragie sanitaire et financière du tabac » souligne Emmanuelle Béguinot, Directrice du Comité National Contre le Tabagisme.

Créée gracieusement par l’agence de communication Havas 360, avec l’implication majeure du réalisateur Stephane Barbato, la campagne « Le Poids du tabac » illustre une société au ralenti, handicapée et minée par un poids majeur que constitue le tabac, véritable boulet à tirer. http://www.cnct.fr

 

Commentaires

Derniers Articles

 

Une borne d’écoute géante du nouvel album de Johnny Hallyday à la Gare Saint-Lazare

Pour Halloween, elle se fabrique des « Polly Pocket » Famille Adams

Nose Warmer : le nouveau concept de cache-nez pour l’hiver

Ces pièces ont des mécanismes secrets dignes d’Indiana Jones

1993 : quand Kyan Khojandi était mannequin pour Leclerc

Le film « Un Prophète » va être adapté en série

Cet artiste comble les nids-de-poules avec des mosaïques

The Cure ouvrira le festival Rock en Seine en 2019

Il place l’univers Disney face aux désastres écologiques

Saint Seiya débarque dans une publicité Snickers

Les anamorphoses animées sur tasses de Luycho

Un compte Instagram spécialiste de l’estampe

Le prochain Astérix dévoile sa bande-annonce !

Des Air Jordan « GameBoy »

Avec des craies, elle met en scène son bébé dans de drôles de films

Un reboot de la série « Alias » en préparation

Beetlejuice : première image pour la comédie musicale version Broadway

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre

Richard Madden de Game of Thrones pressenti pour incarner James Bond

Le robots en origami de Dani Alba