Le nouveau clip de « I Am Un Chien » : Seven Gore Machines

Revoici l’electro-rock hardcore et déjanté de I Am Un Chien.

C’est cette fois d’images dont il est question avec Seven Gore Machines, le titre qui ouvre cet EP, qui se voit ici gratifié d’un clip réalisé par Clément Dozier, pas vraiment inconnu au bataillon puisqu’il a déjà collaboré avec Lily Allen pour le clip du hit mondial Fuck You. Ce clip de Seven Gore Machines est on ne peut plus sombre, presque inquiétant sous certains aspects. N’attendez pas pour plongez du côté obscur de I Am Un Chien! via

I AM UN CHIEN !! – SEVEN GORE MACHINES (official music video) from It's Records on Vimeo.

Commentaires

Derniers Articles

 

Le compte Instagram des animations hypnotiques

the ring réalité augmentée

La scène la plus célèbre de The Ring en réalité augmentée

Du snowboard humain à PyeongChang 2018

Razor lance une nouvelle paire de roulettes électriques

Des sculptures avec la peau du Babybel

Super Smash Bros devrait bientôt sortir sur Switch !

Une version soft d’Assassin’s Creed pour enseigner l’histoire à l’école

mulet jcvd

Le festival du mulet débarque en Australie

FRIENDS : un Central Perk à Singapour

cinquième élément

Le Cinquième Élément version anime

Hasbro lance un bébé Chewbacca super mignon

Le compte Instagram des plus belles pâtisseries de Paris

JO Paul Fentz

Game of Thrones s’incruste même aux JO de Pyeongchang

Street Fighter: une porte « Hadoken » en Suède

Pour voir Black Panther, deux ados tentent le coup de l’imperméable

lego poudlard

Le grand hall de Poudlard en Lego c’est pour bientôt

Des poupées vaudou pour PSG-OM

Londres : un pop-up hôtel flashy aux couleurs de Converse !

Les chaussons « Retour vers le futur » sont là

glaces toblerone

Toblerone existe aussi sous forme de glaces !

skis painting graffitis

Skis, peinture et graffitis sur la neige

Une histoire d’amour en sculpture dynamique

Amérique du Sud : des bibliothèques gratuites dans le métro

aston martin james bond

L’Aston Martin de James Bond en vente pour la bonne cause