Le Musée de la Grande Guerre s’affiche avec DDB

Le Musée de la Grande Guerre s’affiche avec une campagne chargée d’histoire signée DDB Paris.

MEAUX – À l’occasion de son 1er anniversaire, le Musée de la Grande Guerre lance une nouvelle campagne de communication conçue par DDB. Déclinée en 8 visuels, basés sur des photos de la collection du Musée, cette campagne aborde les différentes thématiques du parcours de visite du musée (les femmes, les familles, les troupes coloniales, …) qu’il s’agisse du front comme de l’arrière.

Une vision à hauteur d’homme.

“Le Musée de la Grande Guerre n’a pas été seulement conçu pour abriter une collection extraordinaire, mais également pour offrir un nouvel éclairage du premier conflit mondial de l’Histoire. Une vision moins aérienne. Une vision à hauteur d’homme. Et c’est cette hauteur-là que la création de DDB Paris s’est efforcée de respecter. Chaque annonce s’attache à l’humain pour mieux projeter nos contemporains, qui n’ont pas connu la guerre sur le territoire métropolitain depuis plus de 60 ans, dans une réalité tout autre.
Le nombre important d’annonces, inhabituel pour un musée, n’est pas anodin : il rend justice à l’ampleur de la collection – la plus riche d’Europe – et souligne l’amplitude du regard porté sur le conflit, de la ligne de front jusqu’à l’arrière. Car à Meaux, on ne parle pas seulement de l’homme chair à canon, expédié en 1re ligne, mais aussi de l’épouse envoyée à l’usine d’armement pour que les maris aient de quoi s’entretuer ; on y parle des Africains appelés à mourir sur un sol froid, loin de chez eux ; on y parle des gueules cassées à vie et des veuves âgées de vingt ans.

Utilisation des plaques photographiques en verre.

La direction artistique elle-même trouve sa source dans la collection du musée : elle utilise en effet les plaques photographiques en verre, dont le musée possède plusieurs milliers d’exemplaires annotés à la main et qu’on a utilisées jusque dans les tranchées, à l’époque, pour des prises de vue en relief, au moyen d’appareils à double objectif. Enfin, la mise en scène épurée de ces plaques dans les visuels, sur fond blanc, reflète un double aspect du musée : une collection âgée d’un siècle dans un bâtiment aux lignes et à la scénographie extrêmement contemporaines.”

La RATP, Clear Channel et Decaux, partenaires du Musée afficheront la campagne à partir du 7 novembre prochain sur les quais de métro parisien mais également sur des écrans digitaux événementiels dans la ville de Londres. Les visuels seront aussi visibles dans les grandes gares parisiennes et dans les centres commerciaux aux alentours du Musée. Un plan presse complète le dispositif avec des parutions dans la presse grand public et la presse spécialisée. www.museedelagrandeguerre.eu

Commentaires

Derniers Articles

 

Un appartement inspiré par le peintre Mondrian

L’accroche du nouveau film de Liam Neeson va vous « tuer »

Un terminal d’aéroport abandonné transformé en hôtel de luxe

GTA : Rockstar Games rend hommage à Karl Lagerfeld

Un vrai Combi Volkswagen constitué de 40.000 briques LEGO

Neil Gaiman va faire revivre la série « Monstres et Merveilles »

Accusé de plagiat, Gad Elmaleh attaque le Youtubeur « CopyComic »

The Dirt : le biopic sur Mötley Crüe dévoile son trailer

Dessiner le cycle de la vie en 40 secondes

Star Wars : Le projet sur Obi-Wan sera finalement une série ?

Sine, la nouvelle adepte du cosplay low cost

Il transforme son camion en mini-librairie et parcourt l’Italie

Jump Force : une pub en trompe l’oeil dans le métro

Au Japon, des Samouraïs spécialistes de la propreté des rues

Le couturier Karl Lagerfeld est mort

Les maisons de nuit de Michael McCluskey

Quand le bento rencontre les films du Studio Ghibli

Netflix met fin à The Punisher et à Jessica Jones

Toutes les phobies dans un livre pop-up

Une expérience choc dans un restaurant de viande

Netflix annonce la deuxième saison de « Plan Coeur »

Cet illustrateur recrée les différentes époques de sa chambre de Gamer

Carnaval de Nice : un Trump géant en clown du film « Ça »

Amazon tease déjà sa série sur Le Seigneur des Anneaux