Le manga, nouvelle arme anti tabac

Campagne inédite à partir de mardi pour inciter les jeunes à ne pas commencer à fumer : elle prendra la forme d’un dessin animé japonais et sera notamment diffusée juste avant le film «Harry Potter ». Un manga animé conçu par un maître japonais du genre, voici la nouvelle arme antitabac à destination des jeunes de 14 à 20 ans. Pour les inciter à ne pas commencer à fumer, les responsables de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont choisi cette idée originale, qui, d’après eux, touchera les adolescents en utilisant les codes d’un univers qu’ils apprécient.

Ce dessin animé, réalisé par Koji Morimoto et intitulé « Attraction » sera mise en ligne dès mardi prochain sur www.attraction-le-manga.fr. Le court-métrage, d’une dizaine de minutes, sera également diffusé au cinéma, du 24 novembre au 28 décembre, en première partie du film « Harry Potter et les reliques de la mort », ce qui lui assure d’emblée une audience de quelques millions de spectateurs…

Selon les responsables de l’INPES, « l’univers du manga se prête particulièrement bien au message appelant à résister contre le tabac ». Explication: « Il met en scène des héros qui se battent dans des univers où le bien et le mal se confrontent demanière métaphorique. Cette forme de narration a pour but de les faire s’interroger sur leurs capacités à résister aux manipulations de l’industrie du tabac qui cherche à les séduire. »

Dans le film, qui a coûté 300000 €, trois jeunes ados, Hiro, Ren et Koichi, déambulent dans une rue du Tokyo de 2040. La cigarette, qui n’est pas montrée explicitement et seulement à la fin du film, est représentée par un personnage intrigant et charismatique qui les plonge dans un état d’hypnose.
Les trois jeunes ont des personnalités diverses : l’un est raisonnable, l’autre plus casse-cou, le troisième fait preuve d’une grande curiosité.
Le choix d’un mode de communication radicalement nouveau s’explique par l’échec relatif des différentes stratégies de lutte contre le tabac mené auprès de la « cible » jeune. Même si la consommation de tabac chez cette population est plutôt à la baisse depuis les années 1990, 55% des filles et garçons ont expérimenté le tabac à 15 ans, tandis que 18% d’entre eux fument quotidiennement.
Les prix ont pourtant augmenté, et les campagnes « moralisatrices » n’ont pas manqué en direction des jeunes, en essayant de les sensibiliser sur les risques pour leur santé.
Problème, les jeunes rejettent tout sentiment de dépendance à un produit. « Le risque de cancer du poumon dans vingt ans ne leur parle absolument pas », souligne l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé.
Reste à savoir comment les adolescents réagiront face aux nouveaux visuels « chocs » montrant des malades atteints de maladies graves liées au tabac, qui apparaîtront au printemps prochain sur les paquets de cigarettes.


Source: LeParisien.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Si Twin Peaks avait un son propre site touristique

Elle invite que des hommes à son enterrement de vie de jeune fille

Les sculptures fantastiques de Lisa Toms

Une tyrolienne va être installée sur la Tour Eiffel

Séoul : ouverture d’une autoroute abandonnée transformée en promenade plantée

Paris : installation d’une piste d’athlétisme flottante sur la Seine

Un Hand Spinner de luxe signé Cartier ?

Londres : la cabine téléphonique rouge devient un mini-espace de travail à louer

Un café éphémère « Twin Peaks » pour le retour de la série

Un ferronnier se fabrique un Spinner Batman géant

Netflix dévoile un teaser pour la série dérivée de « Dark Crystal »

Des « Hand Spinner » LEGO à faire soi-même

Grande exposition Valérian à Paris

Un café à rats va ouvrir à Sans Francisco

Avec la pose longue, ce photographe transforme les films cultes en art abstrait

Le premier Nutella Café va ouvrir à Chicago

Périgueux : inauguration d’un passage piéton arc-en-ciel pour lutter contre l’homophobie

Les Simpson : une version gonflable de la Taverne de Moe

Les logos des fast-food en version Manga

Écosse : une maison de Hobbit construite par un fan de Tolkien

Avec Face App, un visiteur du Rijksmuseum d’Amsterdam fait sourire les toiles de maîtres

Avant de poser un parquet, il laisse une petite blague pour le prochain propriétaire

Le thème d’Harry Potter remixé au « finger drumming »

Elle anime « Alien Covenant » avec du papier découpé

9d3319b458e04d2a816fdf5940e19ca0IIIIIIIIIIIII