Le manga, nouvelle arme anti tabac

Campagne inédite à partir de mardi pour inciter les jeunes à ne pas commencer à fumer : elle prendra la forme d’un dessin animé japonais et sera notamment diffusée juste avant le film «Harry Potter ». Un manga animé conçu par un maître japonais du genre, voici la nouvelle arme antitabac à destination des jeunes de 14 à 20 ans. Pour les inciter à ne pas commencer à fumer, les responsables de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont choisi cette idée originale, qui, d’après eux, touchera les adolescents en utilisant les codes d’un univers qu’ils apprécient.

Ce dessin animé, réalisé par Koji Morimoto et intitulé « Attraction » sera mise en ligne dès mardi prochain sur www.attraction-le-manga.fr. Le court-métrage, d’une dizaine de minutes, sera également diffusé au cinéma, du 24 novembre au 28 décembre, en première partie du film « Harry Potter et les reliques de la mort », ce qui lui assure d’emblée une audience de quelques millions de spectateurs…

Selon les responsables de l’INPES, « l’univers du manga se prête particulièrement bien au message appelant à résister contre le tabac ». Explication: « Il met en scène des héros qui se battent dans des univers où le bien et le mal se confrontent demanière métaphorique. Cette forme de narration a pour but de les faire s’interroger sur leurs capacités à résister aux manipulations de l’industrie du tabac qui cherche à les séduire. »

Dans le film, qui a coûté 300000 €, trois jeunes ados, Hiro, Ren et Koichi, déambulent dans une rue du Tokyo de 2040. La cigarette, qui n’est pas montrée explicitement et seulement à la fin du film, est représentée par un personnage intrigant et charismatique qui les plonge dans un état d’hypnose.
Les trois jeunes ont des personnalités diverses : l’un est raisonnable, l’autre plus casse-cou, le troisième fait preuve d’une grande curiosité.
Le choix d’un mode de communication radicalement nouveau s’explique par l’échec relatif des différentes stratégies de lutte contre le tabac mené auprès de la « cible » jeune. Même si la consommation de tabac chez cette population est plutôt à la baisse depuis les années 1990, 55% des filles et garçons ont expérimenté le tabac à 15 ans, tandis que 18% d’entre eux fument quotidiennement.
Les prix ont pourtant augmenté, et les campagnes « moralisatrices » n’ont pas manqué en direction des jeunes, en essayant de les sensibiliser sur les risques pour leur santé.
Problème, les jeunes rejettent tout sentiment de dépendance à un produit. « Le risque de cancer du poumon dans vingt ans ne leur parle absolument pas », souligne l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé.
Reste à savoir comment les adolescents réagiront face aux nouveaux visuels « chocs » montrant des malades atteints de maladies graves liées au tabac, qui apparaîtront au printemps prochain sur les paquets de cigarettes.


Source: LeParisien.fr

Derniers articles dans Advertising & Branding

  • Muji invente la poche spéciale smartphone

    Dans les années 1800, Levi’s lançait son emblématique jean à cinq poches, dont une minuscule à l’avant qui permettait aux cowboys de ranger leur montre à gousset. Aujourd’hui, l’indémodable pantalon se réinvente pour s’adapter à nos usages. Trop mal assis quand on a son smartphone dans la poche ? Marre de déformer son jean à […]

  • L’application Happn détourne les noms des rues de Paris

    De la rue Papillon (dans le ventre) à la rue de la Perle (rare) en passant par la rue Beauregard (qui tue), l’application de rencontre Happn s’est amusée à rebaptiser les noms des rues de Paris, la Capitale de l’amour pour beaucoup. Une amusante campagne de street marketing imaginée par l’agence Josiane. Par Margaux Couturier.  

  • Lancement d’une glace à la bière au beurre pour les fans de Harry Potter

    Vous prendrez bien une glace à la bière au beurre. Alerte fans de Harry Potter. La marque américaine de glace, Yuengling, présente sa dernière création: une glace saveur bière au beurre, composée d’un mélange de caramel et de beurre. Pour déguster cette création sensationnelle, que dis-je magique, il faudra patienter encore quelques mois… Par Margaux Couturier.

  • Lancement d’un distributeur automatique d’huîtres sur l’île de Ré

    Après le distributeur de viandes rue de Charonne à Paris, direction l’archipel charentais sur l’île de Ré à la découverte d’un autre distributeur insolite. L’Huîtrière de Ré de Ars vient de mettre à la disposition de sa clientèle le premier distributeur d’huîtres en libre service. Accessible sept jours sur sept et 24 heures sur 24, cette armoire réfrigérée […]

Commentaires

Laisser un commentaire

Catégories