Le manga, nouvelle arme anti tabac

Campagne inédite à partir de mardi pour inciter les jeunes à ne pas commencer à fumer : elle prendra la forme d’un dessin animé japonais et sera notamment diffusée juste avant le film «Harry Potter ». Un manga animé conçu par un maître japonais du genre, voici la nouvelle arme antitabac à destination des jeunes de 14 à 20 ans. Pour les inciter à ne pas commencer à fumer, les responsables de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont choisi cette idée originale, qui, d’après eux, touchera les adolescents en utilisant les codes d’un univers qu’ils apprécient.

Ce dessin animé, réalisé par Koji Morimoto et intitulé « Attraction » sera mise en ligne dès mardi prochain sur www.attraction-le-manga.fr. Le court-métrage, d’une dizaine de minutes, sera également diffusé au cinéma, du 24 novembre au 28 décembre, en première partie du film « Harry Potter et les reliques de la mort », ce qui lui assure d’emblée une audience de quelques millions de spectateurs…

Selon les responsables de l’INPES, « l’univers du manga se prête particulièrement bien au message appelant à résister contre le tabac ». Explication: « Il met en scène des héros qui se battent dans des univers où le bien et le mal se confrontent demanière métaphorique. Cette forme de narration a pour but de les faire s’interroger sur leurs capacités à résister aux manipulations de l’industrie du tabac qui cherche à les séduire. »

Dans le film, qui a coûté 300000 €, trois jeunes ados, Hiro, Ren et Koichi, déambulent dans une rue du Tokyo de 2040. La cigarette, qui n’est pas montrée explicitement et seulement à la fin du film, est représentée par un personnage intrigant et charismatique qui les plonge dans un état d’hypnose.
Les trois jeunes ont des personnalités diverses : l’un est raisonnable, l’autre plus casse-cou, le troisième fait preuve d’une grande curiosité.
Le choix d’un mode de communication radicalement nouveau s’explique par l’échec relatif des différentes stratégies de lutte contre le tabac mené auprès de la « cible » jeune. Même si la consommation de tabac chez cette population est plutôt à la baisse depuis les années 1990, 55% des filles et garçons ont expérimenté le tabac à 15 ans, tandis que 18% d’entre eux fument quotidiennement.
Les prix ont pourtant augmenté, et les campagnes « moralisatrices » n’ont pas manqué en direction des jeunes, en essayant de les sensibiliser sur les risques pour leur santé.
Problème, les jeunes rejettent tout sentiment de dépendance à un produit. « Le risque de cancer du poumon dans vingt ans ne leur parle absolument pas », souligne l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé.
Reste à savoir comment les adolescents réagiront face aux nouveaux visuels « chocs » montrant des malades atteints de maladies graves liées au tabac, qui apparaîtront au printemps prochain sur les paquets de cigarettes.


Source: LeParisien.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Japon : des peluches géantes dans un restaurant pour faire respecter la distanciation sociale

Burger King lance le « Social Distancing Whopper » avec beaucoup d’oignons

Il fabrique une ruche fonctionnelle en LEGO

La plage de la Grande Motte installe des zones de bronzage

Harry Potter : elle crée un masque que s’anime façon «Carte du Maraudeur»

Coca-Cola & Carlsberg : des bouteilles biodégradables à base de plantes

Ce bar invente la table roulante de distanciation sociale

France : une messe en « drive-in” célébrée sur un parking

Ce café distribue des chapeaux-frites pour faire respecter la distanciation sociale

À 10 ans, elle installe un « rideau de câlins » pour pouvoir enlacer ses grands-parents

Les plus belles photos « Nature » de l’année 2020

Coudre un masque en tissu Nintendo Switch

Paris : un cinéma projette des films sur l’immeuble voisin

Déconfinement : déguisé en Faucheuse, il visite les plages réouvertes au public

Zoom : le Studio Ghibli nous offre des fonds pour les visioconférences

Les séries cultes en quarantaine

Cet hôpital joue « Here Comes the Sun » pour les patients guéris du Covid-19

Capone: Tom Hardy en Al Capone dévoile son trailer

Confiné, Banksy revisite sa salle de bain

La faible pollution fait apparaître le logo Universal dans le ciel

Confiné, ce couple recrée des scènes de films cultes

Ils filment leur confinement à la manière de Wes Anderson, Tarantino, Godard…

Confinement : il skie dans son salon en stop motion

Des affiches de voyage vintage en mode confinement