Le manga, nouvelle arme anti tabac

Campagne inédite à partir de mardi pour inciter les jeunes à ne pas commencer à fumer : elle prendra la forme d’un dessin animé japonais et sera notamment diffusée juste avant le film «Harry Potter ». Un manga animé conçu par un maître japonais du genre, voici la nouvelle arme antitabac à destination des jeunes de 14 à 20 ans. Pour les inciter à ne pas commencer à fumer, les responsables de l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES) ont choisi cette idée originale, qui, d’après eux, touchera les adolescents en utilisant les codes d’un univers qu’ils apprécient.

Ce dessin animé, réalisé par Koji Morimoto et intitulé « Attraction » sera mise en ligne dès mardi prochain sur www.attraction-le-manga.fr. Le court-métrage, d’une dizaine de minutes, sera également diffusé au cinéma, du 24 novembre au 28 décembre, en première partie du film « Harry Potter et les reliques de la mort », ce qui lui assure d’emblée une audience de quelques millions de spectateurs…

Selon les responsables de l’INPES, « l’univers du manga se prête particulièrement bien au message appelant à résister contre le tabac ». Explication: « Il met en scène des héros qui se battent dans des univers où le bien et le mal se confrontent demanière métaphorique. Cette forme de narration a pour but de les faire s’interroger sur leurs capacités à résister aux manipulations de l’industrie du tabac qui cherche à les séduire. »

Dans le film, qui a coûté 300000 €, trois jeunes ados, Hiro, Ren et Koichi, déambulent dans une rue du Tokyo de 2040. La cigarette, qui n’est pas montrée explicitement et seulement à la fin du film, est représentée par un personnage intrigant et charismatique qui les plonge dans un état d’hypnose.
Les trois jeunes ont des personnalités diverses : l’un est raisonnable, l’autre plus casse-cou, le troisième fait preuve d’une grande curiosité.
Le choix d’un mode de communication radicalement nouveau s’explique par l’échec relatif des différentes stratégies de lutte contre le tabac mené auprès de la « cible » jeune. Même si la consommation de tabac chez cette population est plutôt à la baisse depuis les années 1990, 55% des filles et garçons ont expérimenté le tabac à 15 ans, tandis que 18% d’entre eux fument quotidiennement.
Les prix ont pourtant augmenté, et les campagnes « moralisatrices » n’ont pas manqué en direction des jeunes, en essayant de les sensibiliser sur les risques pour leur santé.
Problème, les jeunes rejettent tout sentiment de dépendance à un produit. « Le risque de cancer du poumon dans vingt ans ne leur parle absolument pas », souligne l’Institut national de prévention et d’éducation à la santé.
Reste à savoir comment les adolescents réagiront face aux nouveaux visuels « chocs » montrant des malades atteints de maladies graves liées au tabac, qui apparaîtront au printemps prochain sur les paquets de cigarettes.


Source: LeParisien.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Les odeurs de Star Wars dans une collection de bougies parfumées

Le film Playmobil dévoile une première image

Une fresque Robin Williams apparaît à Chicago

Les marque-pages créatifs d’Olena

Les sculptures culinaires avec de vieux matelas compilées dans un livre

Richard Madden de Game of Thrones pressenti pour incarner James Bond

Le robots en origami de Dani Alba

La chorégraphie Harry Potter de ces lycéens devient virale

Il réalise des clichés d’Hawaï façon « Inception »

Umbro présente sa première chaussure de football sans lacets

Halloween : un déguisement pour bébé « The Office » ?

Thomas Ngijol en « Black Snake » débarque cet hiver

Dans de ce restaurant, l’addition varie en fonction de vos followers Instagram

L’exposition Sergio Leone ouvre à Paris

Aladdin : un premier teaser pour le remake de Guy Ritchie

Deux Toulousains lancent une bière au cassoulet

Des espèces en voie d’illuminations au Jardin des Plantes

Paris : quand Mark Hamill découvre un street-art de Carrie Fisher rue Princesse

Stephen King : le remake de « Simetierre » dévoile son trailer

Pamela Anderson se met en cage pour la cause animale

Cet hôtel propose 32 chambres-capsules dignes d’un vaisseau spatial

Une incroyable tortue de mer en body-painting

Tom et Jerry : ce fan japonais sculpte tous les traumatismes de Tom

Rennes : il installe son salon dans le métro pour regarder Netflix