Le hauling, l’art de déballer ses achats sur Youtube

Déballer ses achats devant des milliers d’internautes après une razzia au centre commercial, c’est la nouvelle tendance.

Blair Fowler est une jeune américaine originaire de l’Etat du Tennessee. A 17 ans à peine, elle vient de quitter ses parents pour s’installer à Los Angeles, où elle dispose d’une attachée de presse. Près de 175 000 personnes suivent son compte sur Twitter @juicystar007. Et sur YouTube, c’est une véritable star.

Pourtant, Blair n’est ni une actrice, ni un mannequin en vogue

Son succès, elle le doit à ses vidéos qu’elle réalise dans sa chambre. Installée devant son lit dans une pièce peinte en rose, l’ado se filme entrain de déballer les achats de son dernier shopping : vernis à ongle, mascara ou encore chaussures, tous les produits sont détaillés jusque dans le moindre détail.

Cette pratique a un nom : le « hauling », de « haul », butin en anglais. Apparu sur YouTube il y a environ un an et demi, le phénomène, surtout développé aux Etats-Unis et au Canada, connaît un essor fulgurant. Plus de de 250 000 vidéos de « haul » sont proposés sur la plateforme YouTube. A titre d’exemple, l’une de ces dernières vidéos postée le 29 janvier dernier, a déjà été vue plus de 500 000 fois.

Du butin pour les marques

« Ces vidéos sont une expression moderne de la volonté intemporelle de partager la joie d’une “ trouvaille ” décrypte Kit Yarrow, psychologue de la consommation et professeure à l’université Golden Gate à San Francisco. Quoi qu’il en soit, les marques, elles, se réjouissent de cette trouvaille : Pour elles, ces vidéos sur YouTube représentent des heures de publicité gratuite auprès d’un public extrêmement ciblé. Avec le hauling, certaines entreprises ont flairé le bon plan. Ainsi, pour promouvoir ses propres articles, la marque de vêtements américaine Forever 21 a organisé un concours de «haul» l’été dernier. Blair Fowler et une autre bloggeuse très célèbre sur YouTube ont ainsi réalisé une vidéo de « haul »utilisée comme modèle pour le concours sur le site de la marque.

Au retour de bâton

L’authenticité de ces bloggeuses qui se positionnent comme des expertes, ou « beauty gouru » comme elles se surnomment, est donc une redoutable arme marketing qui a su séduire les marques. Méfiance tout de même puisque ces consommatrices savent user de leur pouvoir.  Pour preuve, ce billet de Blair publié il y a quelques mois à propos d’un démaquillant l’Oréal où l’adolescente décrit le produit comme totalement inefficace.

La tendance du hauling reste à surveiller de près. D’autant que ce phénomène commence à inquiéter certains chercheurs : cette pratique pourrait créer une dépendance au shopping chez les jeunes en les transformant en « acheteurs compulsifs ». ©ogilvy-pr.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

WWF lance un pull de Noël qui dénonce une dure réalité

The Star Wars ou la bande-annonce créée avec les illustrations d’origine de 1975

Peaky Blinders a désormais sa gamme de spiritueux

Il joue le thème de Star Wars avec des calculatrices !

Ils craquent pour la boule de Noël « Piège de cristal »

Normandie : un street-artist fan de Dragon Ball transforme un ancien blockhaus

Les 25 photos les plus populaires de 2017 selon Flickr

Cette ligne activewear Harry Potter vous garantit la victoire

Le retour d’Olive et Tom en 2018 se dévoile dans un trailer !

Pour Hanukkah, Pornhub offre l’accès à sa plateforme Premium

Depuis 2003, cette famille s’amuse à créer la carte de Noël la plus moche

Quand des inconnus tentent d’imiter Chewbacca

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

47f467c078ba342cc793a8f5c7b3912eyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy