L’artiste Tomoaki Suzuki expose ses figurines à Bordeaux

Saisissantes silhouettes hiératiques de 54 cm de haut, les sculptures de l’artiste japonais Tomoaki Suzuki évoquent les modes de vie et styles vestimentaires contemporains tout en réactualisant les traditions millénaires orientales de la sculpture sur bois.

Le CAPC accueille dans sa nef une vingtaine de sculptures de l’artiste réalisées entre 1999 et 2014, et provenant des quatre coins du monde. Si Tomoaki Suzuki fait « de la photographie en sculpture », entendez de la sculpture réalisée à l’aide de la photographie – c’est parce qu’il est immergé dans la culture des magazines et qu’il travaille depuis et dans le monde des images.

TOMOAKI-SUZUKI2

Tel le promeneur au XIXe siècle, il observe les faunes lookées des grandes villes, notamment celles de Londres où il vit depuis 1999, et porte un regard anthropologique sur les codes urbains, interrogeant à travers son travail leur impact sur nos vies tout comme leur côté éphémère. Avec une petite cinquantaine de sculptures à son actif qui, lorsqu’elles sont montrées à plusieurs ne se regardent jamais, l’œuvre de Tomoaki Suzuki aborde, à l’ère des réseaux sociaux, la question de l’être-ensemble, vu ici entre connexion et isolement, sérieux et dérision.

TOMOAKI-SUZUKI3

Dispersées dans la nef du CAPC, ces œuvres de petite taille magnifient magistralement les proportions piranésiennes du lieu. On aurait pu les imaginer perdues sous la vaste et robuste nef de l’entrepôt Lainé. C’est tout le contraire. En affichant leur solennité avec aplomb – elles sont posées debout à même le sol – ainsi que leur indifférence au monde – ce que leur regard vague traduit – ces petits aliens détaillés invitent naturellement le visiteur à se mettre à leur niveau. Une fois à terre, le visiteur fait alors face à une « communauté », une communauté qui a valeur d’œuvre parce qu’elle parle, du fait de l’indifférence des sculptures entre elles, de la destruction même de la communauté.

Tomoaki-Suzuki-Sam-

TOMOAKI-SUZUKI4

TOMOAKI-SUZUKI6

Tomoaki-Suzuki-12

Tomoaki-Suzuki-11

TOMOAKI-SUZUKI7

TOMOAKI-SUZUKI9

TOMOAKI-SUZUKI10

TOMOAKI SUZUKI
4 Avril – 1 juin 2014
CAPC – Musée d’art contemporain de Bordeaux
www.capc-bordeaux.fr

Commentaires

Derniers Articles

 

Greenpeace convoque Voldemort, Dark Vador et Alien dans sa dernière campagne

Il crée des œuvres avec des objets du quotidien pour illustrer son obsession de l’ordre

Taïwan: ce coiffeur propose la coupe Donald Trump « Hair Tattoo »

Nike invente les baskets moches de Noël

Son faux restaurant devient N°1 sur Tripadvisor en 6 mois

Design : les 10 meilleurs posts Instagram par Dezeen

L’architecture délirante des arrêts de bus soviétiques par Christopher Herwig

Star Wars: Columbia lance une collection inspirée de l’Empire contre-attaque

Au Cambodge, ce photographe les prend en photo et leur offre leur premier portrait

New Spring : l’arbre à bulles de vapeur d’eau parfumée

Quand un restaurant rebaptise sa carte en hommage à Johnny Hallyday

La RATP transforme la station Duroc en station « Durock Johnny »

Les boîtes aux lettres du Père Noël installées à Paris

Nintendo et Kellogg’s dévoilent des céréales Super Mario

Lancement d’un nouveau lit « Mon voisin Totoro »

Le jeu Olive et Tom est maintenant disponible sur mobile

Nous sommes en 2017 et un nouveau jeu sur Game Boy vient de sortir

Vous ne savez pas où mettre votre sapin ? Ikea vous file un coup de main !

Notre TOP 5 des meilleurs collab’ de marques

La BBC signe la plus belle publicité animée de ce Noël 2017

Le magazine ELLE recrée cinq oeuvres d’art avec des vedettes brésiliennes

Ce retraité de 77 ans peint de magnifiques tableaux… sur Excel !

Lucas, la petite araignée est de retour !

Game of Thrones : une série de cartes de vœux en pop-up

c54e089b429e71a2aa57559917653468jjjjjjjjjjjjj