L’album posthume de Filip Nikolic (2be3) est disponible

« L’ange est là », contient neuf morceaux du chanteur.

L’album posthume de Filip Nikolic, leader du boysband 2be3, est disponible sur Amazon et iTunes. « L’ange est là », contient neuf morceaux du chanteur, enregistrés dans le but de publier un disque solo. Désir aujourd’hui réalisé par les proches du défunt.

Disparu en septembre 2009, Filip Nikolic voit son premier album solo « L’ange est là », disponible sur Amazon et iTunes. Une volonté de ses proches, le leader des 2be3 préparait en effet ce disque juste avant de trouver la mort. L’opus fait donc suite au premier extrait « Qui prendra ta place ? », distribué sur les plateformes de téléchargement légal à peine deux semaines après son décès. Un disque cela dit, au visuel complètement raté, sans aucun caractère ; Filip Nikolic en regorgeait pourtant. Les droits du chanteur seraient bloqués sur un compte et reversés à sa fille Sasha, à sa majorité.

Perpétuer son souvenir

Si évidemment, la démarche de ses proches est une façon de lui rendre hommage, d’honorer son travail, et de perpétuer son souvenir, qu’en est-il de celle des ayant-droits qui, eux, percevront leurs bénéfices ? «Les ayant droits ne gagneront pas d’argent sur Filip, ils sont trop nombreux, et ce n’est pas la démarche. A 99 centimes, moins 20 % de TVA, moins la marge du distributeur, imaginez ce qu’il reste à partager en sept ! En accord avec sa famille, nous avons décidé de mettre un coup de pied pour faire réagir les maisons de disques et garder la maitrise du projet en prenant les requins de vitesse. Ce n’est aucunement une affaire d’argent. Je n’ai jamais pris un centime à Filip, sa famille peut en témoigner, et pourtant je l’ai défendu jusqu’au bout. Tous les droits, y compris ceux des ayant droits, seront bloqués sur un compte. Je me bats pour que les détenteurs des droits de production n’oublient pas que Filip vivant, il aurait perçu des droits d’interprète, qui doivent revenir à Sasha. Nous souhaitons simplement que cet album sorte, et qu’il ressemble à ce que nous voulions en faire.

Un album solo, pour un artiste exceptionnel. Qui était avant tout mon ami. Et que tous ses nouveaux « meilleurs amis » ont laissé mourir» nous confie Sylvain Moraillon. via

Commentaires

Derniers Articles

 

National Geographic va adapter l’Étoffe des Héros en série

Concours World Press Photo : les nommés dévoilés

Un appartement inspiré par le peintre Mondrian

L’accroche du nouveau film de Liam Neeson va vous « tuer »

Un terminal d’aéroport abandonné transformé en hôtel de luxe

GTA : Rockstar Games rend hommage à Karl Lagerfeld

Un vrai Combi Volkswagen constitué de 40.000 briques LEGO

Neil Gaiman va faire revivre la série « Monstres et Merveilles »

Accusé de plagiat, Gad Elmaleh attaque le Youtubeur « CopyComic »

The Dirt : le biopic sur Mötley Crüe dévoile son trailer

Dessiner le cycle de la vie en 40 secondes

Star Wars : Le projet sur Obi-Wan sera finalement une série ?

Sine, la nouvelle adepte du cosplay low cost

Il transforme son camion en mini-librairie et parcourt l’Italie

Jump Force : une pub en trompe l’oeil dans le métro

Au Japon, des Samouraïs spécialistes de la propreté des rues

Le couturier Karl Lagerfeld est mort

Les maisons de nuit de Michael McCluskey

Quand le bento rencontre les films du Studio Ghibli

Netflix met fin à The Punisher et à Jessica Jones

Toutes les phobies dans un livre pop-up

Une expérience choc dans un restaurant de viande

Netflix annonce la deuxième saison de « Plan Coeur »

Cet illustrateur recrée les différentes époques de sa chambre de Gamer